• Thématique
    Résidence ×
  • Membre
  • Compagnie
  • Spectacle
  • Année

cie raoul lambert

galapiat cirque

le p'tit cirk

les colporteurs

stoptoï

baro d'evel cirk

yann frisch

allégorie

cheptel aleïkoum

cirque pardi !

collectif à sens unique

defracto

johann le guillerm

la folle allure

la mondiale generale

subliminati corporation

chloé moglia

cie d'elles

cie tanmis

cirque du dr paradi

cirque sans noms

cnac

groupe bekkrell

la meute

le jardin des délices

ludor citrik

mathieu ma fille foundation

akoreacro

alexander vantournhout

cie la migration

cirkvost

cirque inextremiste

collectif protocole

collectif sous le manteau

l'attraction céleste

la mondiale générale

le prato

les nouveaux nez & cie

marcel et ses drôles de femmes

martin palisse

monad

olivier debelhoir

rasposo

sandrine juglair

scom

à portés de mains

100 issues

académie fratellini

asso des clous

azeïn

cie aléas

cie ea eo

cie l'absente

cie mpta - mathurin bolze

cie née d'un doute

cie quotidienne

cie xy

cirque inextrémiste

cirque rouages

collectif porte 27

compagnie kiaï

des hommes qui portent et des femmes qui tiennent

fallait pas les inviter

h.m.g

jean-baptiste andré

jean-baptiste andré / association w

l'eolienne

l'oubliée - raphaëlle boitel

la june cie

libertivore

marta torrents

mélissa von vépy / cie happés

roe circus

#cie

arthur sidoroff

baraka

bivouac compagnie

cahin-caha

caroline obin

carré curieux

cie basinga

cie d’elles

cie jérôme thomas

cie le doux supplice

cie libertivore

cie presque siamoise

circus i love you

cirque aïtal

cirque exalté

cirque ozigno

cirque plein d'air

cirque trottola

collectif a sens unique

collectif na esquina

compagnie basinga

compagnie xy

dépliante

ea eo

ecole nationale de cirque de châtellerault

galactik ensemble

groupe acrobatique de tanger

hors surface

ieto

jeanne mordoj - compagnie bal

joan catala

kiaï

l'apprentie compagnie

la voie ferrée

le gdra

le lido

les frères troubouch

les hommes penchés

les objets volants

lonely circus

m. le directeur

marcel et ses drôle de femmes

max et maurice

mesdemoiselles

mpta

my!laika

o cirque

olivier meyrou

pauline dau

pierre guillois

victoria belen martinez

zampanos

ama

amir and hemda

antoine nicaud

au fil du vent

audrey decaillon

avis de tempête

b. valiente

balbàl company

bam

baro d’evel cirk compagnie / camille decourtye

bêtes de foire

cartons production

cie anomalie &…

cie armistice

cie barolosolo

cie claudio stellato

cie daraomaï

cie doré

cie du chaos

cie du contrevent

cie el nucleo

cie in vitro - marine mane

cie la faux populaire le mort aux dents

cie les choses de rien

cie les hommes penchés

cie propos

cie puéril péril

cie stoptoï

cie two

circa tsuica

circus ronaldo

cirque content pour peu

cirque hirsute

cirque improbable

cirque lazuli

cirque plume

cirquons flex

claudio stellato

clément dazin

clément victor

collectif aoc

collectif instantané

collectif microfocus

collectif petit travers

compagnie anomalie &...

compagnie du six rue cail

compagnie hmg

compagnie la main s'affaire

compagnie mauvais coton

compagnie quotidienne

compagnie samuel mathieu

compagnie volti subito

cridacompany

cédric paga

denis plassard

dirtztheatre

el nucleo

emma verbère & corentin diana

fedec

ffec

furinkaï

gandini juggling

gdra

grensgeval

happyface

henry marie g

jerome thomas

juan ignacio tula

kaaos kaamos

kitsch kong

l'association du vide

l'envolée cirque

l'éolienne

la belle apocalypse

la fabrique des petites utopies

la fabrique fastidieuse

la main de l'homme - clément dazin

la petite

la tournoyante production

laura murphy

le collectif de la bascule

le pollu

le troisième cirque

les singuliers

les 45°

les mains sales

les tenaces

libert

lucas struna

marlène rubinelli-giordano

naïf production

nicanor de elia

nouveau cirque du vietnam

petit théâtre de gestes

pol&freddy

portés de femmes

quotidienne

rafael de paula

rouge eléa

scorpène

stéphane ricordel

surnatural orchestra

tanmis

toron blues

un loup pour l'homme

xy

yoann bourgeois / ccn2-centre chorégraphique national de grenoble

1 watt

2 rien merci

3 x rien

3c théâtre

abby neuberger luca bernini

adrien m & claire b

alamourak

amcb

amer i africa

anna weber

anne-laure liégeois

ardestop

association des clous

association rhizome

association w

atama to kuchi

attention fragile

aurélien bory

ay-roop

bab assalam invite sylvain julien

bachar mar-khalifé

back pocket

balbal company

balthazar école des arts du cirque

barely methodical troupe

basinga

bikes&rabbits

blabla production

blaï mateu trias

blizzard concept

bonaventure gacon

brincar juntos

brunette bros.

cabaret chemins émergents

cahin

caliband théâtre

camille boitel

cara compagnie

charlène dray - laboratoire

chien de cirque

cie 3.6/3.4

cie adroite gauche

cie alamourak

cie allegorie

cie ama

cie anomalie

cie avis de tempête

cie bal

cie bivouac

cie cabas

cie chaos carré

cie colokolo

cie césure à l'hémistiche

cie de l'orange bleue

cie defracto

cie diable au corps / collectif prêt-à-porter

cie docteur troll

cie equidistante

cie equinote

cie furinkaï

cie happy face

cie histoire de famille

cie hmg

cie l'indécente

cie l'insolite mécanique

cie l'oublié(e)

cie l'écho de l'air

cie la croisée des chemins

cie la martingale

cie la petite fabrique

cie lapsus

cie lazuz

cie le diable au corps

cie le montreur

cie les 7 soeurs

cie les chaussons rouges

cie les colporteurs

cie les escargots ailés

cie l’immédiat

cie manie

cie marcel et ses drôles de femmes

cie max et maurice

cie microsillon

cie oncore et la monkey family

cie opopop

cie pagnozoo / anne-laure liégeois

cie poc

cie pré-o-c-coupé / nikolaus

cie random

cie rasposo

cie roe circus

cie sens dessus dessous

cie sid

cie singuliere

cie yann lheureux

cie zania

cie zolobe

cie ça tourne

circo ripopolo

circo zoé

circus katoen

cirque bang bang

cirque entre nous

cirque la cabriole

cirque la cie

collectif &. anne quentin et cathy blisson

collectif 45°

collectif d'équilibristes

collectif de la bascule

collectif entre nous

collectif g. bistaki

collectif kaboum

collectif la méandre

collectif la pieuvre

collectif les enchantreurs

collectif m

collectif malunés

collectif mer

collectif merci larattrape

collectif merkén / pamela pantoja

collectif philémoi

collectif prêt à porter

collectif rafale

collectif stoptoï

collectif zavtra

collectihihihif

compagne de cirque "eia"

compagnie alchymère

compagnie alixem

compagnie aléas / collectif entre nous / la meute

compagnie anomalie

compagnie attention fragile

compagnie back pocket

compagnie barks

compagnie carré curieux

compagnie choc trio

compagnie defracto

compagnie du 13ème quai

compagnie du chaos

compagnie dépliante

compagnie entre nous

compagnie furinkaï

compagnie happés

compagnie jupoj

compagnie jupon

compagnie l'enjoliveur

compagnie l'oiseau mouche

compagnie l'oubliée

compagnie la contrebande

compagnie la faux populaire

compagnie la vache libre

compagnie lapsus

compagnie le fils du grand réseau

compagnie les colporteurs

compagnie lu2

compagnie marlène rostaing

compagnie matiere premiere

compagnie moveo

compagnie mpta

compagnie pagnozoo

compagnie pol et freddy

compagnie rhizome

compagnie sans gravité

compagnie toi d'abord

compagnie toi d’abord

compagnie two

compagnie un de ces 4

compagnie uz et coutumes

compagnie xav to yilo

compagnie yifan

compagnie yoann bourgeois

conservatoire de poitiers

corentin diana & emma verbèke

corinne linder

cosmic neman

critical mess

culture en mouvements

cyrille musy

cécil

cécile léna

cécile métral

d'irque & fien

dakh daughters

damien droin

daraomaï

des plaquettes temps forts seront disponibles un mois avant l’événement / www.polecirqueverrerie.com

des plumés

dimitri jourde

docteur troll

duo beloraj

duo zenzero e cannella

el lado oscuro de les flores

elodie guezou

ensemble ima

ensemble télématique

entre deux averses

entre nous

esac-to (lido-pro)

espaço neutro

etienne saglio - cie monstre(s)

fabr

fabrizio solinas

facile d'excès

feria musica

fheel concepts

flying fish

francesco caspani & andréa sperotto

fred blin

g. bistaki

grand maximum

gravity and other myths

groupe ac

hanna & max

happ

ho

horizon croisés

hors

hotel iocandi

iknoto

ipis lido

jamie adkins

jani nuutinen

jeanne mordoj

johan swartvagher

jonathan guichard

jordi galí / cie arrangement provisoire

jupon

jér

jérôme thomas

kie faire ailleurs

kiosk théâtre

l'absente de tous bouquets

l'attraction

l'avant courrier

l'habeas corpus

l'illustre famille burattini

l'mrg'ée

la burrasca

la cie le ressort

la collective du biphasé

la compagnie de l'oiseau-mouche

la compagnie pagnozoo / anne-laure liégeois

la conserverie

la contrebande

la croisée des chemins

la fabrique royale / french freerun family

la famille goldini

la famille morallès

la fau

la faux populaire le mort aux dents

la faux populaire le morts aux dents

la française de comptages

la grande suite

la grosse b

la main s'affaire

la migration

la mob à sisyphe

la mob à sisyphe

la piste à dansoire

la voie

la volte-cirque

label z

labo du salto

laboratoire lla-créatis de l'université jean jaurès

lardenois & compagnie

lazuz

le (doux) supplice de la planche

le cirque du bout du monde

le cirque inachevé

le cnac

le june compagnie

le poivre rose

le quatrième corollaire

le rugissement de la sardine

les ames nocturnes

les apostrophés

les arts oseurs

les balochiens

les escargots ailés

les filles du renard pâle

les freres kazamaroffs

les frères jacquard

les intouchables

les inédits de circusnext

les lendemains / les philébulistes

les p'tits bras

les passagers

les singuliers

les établissements félix tampon

li

lise pauton

little garden

lla-créatis

lo

loic faure

lolo cousins

losers cirque company

lucie carbonne

lukas wiesner

lunatic

l’envolée cirque

l’eolienne

magdaclan circo

malte martin

manie

mathurin bolze

matias pilet

mikael le guen

mikkel hobitz filtenborg et julien auger

mio company

monkey business

muchmuche company

nacho flores

nathan israël et luna rousseau / le jardin des délices

nicolas béatrix

nicolas jules

nikolaus

nora hamzawi

noémie armbruster

océane pelpel et sebastien davis van velder

ode rosset

ordinaire d'exception

organisée par les nouveaux nez & cie

pakatras

paki paya

phia ménard / cie non nova

philippe nicolle

philippe ribeiro

piergiorgio milano

pierre cartonnet

pierre deaux

pipototal

plume

plume de cheval

projet d

pré-o-coupé / nikolaus

race horse company

rachid ouramdane

raphaëlle boitel

raquel esteve mora et nicolas bernard

rémi larousse

rêve2

salla hakanpää

sandrine rouault

sanja kosonen

saïdo lehlouh

side show

simon carrot / tournoyante production

spring 2019

stefan kinsman

subliminati corp.

sylvain julien

sôlta

tac o tac

tatiana-mosio bongonga

teatro necessario

the ricochet project

theatre des freres forman

thierry collet / le phalène

théâtre d'un jour

théâtre du centaure

tide company

tout en vrac

très bien et vous

um passo a frente / philippe ribeiro

un loup pour l’homme

underclouds cie

une peau rouge

vandaval

vasil tasevski

vincent warin

vitalic

was peden

yann ecauvre

yoann bourgeois

zenhir

zic zazou

école de cirque jules verne

école du lido

école nationale de cirque de châtellerault

loop

manipulation poétique

3d

collision

hic

le paradoxe de georges

sabordage

vol d'usage

diktat

les dodos

tôle story

clinamen show

dystonie

les petits bonnets

mle

ring

bestias

brut

dru

et avec ceux-ci

futuro antico

humanoptère

instable

le grenier

les dodos (titre provisoire)

les princesses

mule

méandres

ouïe

petra

secret (temps 2)

starsky minute

abaque

all the fun

au point du jour

baraka

bobines

boulet

cadavre exquis

campana

carte blanche

corps de bois

dans ton coeur

deixe-me

des bords de soi

esquif

gadoue

halka

how to welcome the aliens

hurt me tender

la calaca

le peep show des marcel's

là !

m.a.i.s.o.n

maison

meteore

möbius

neptumium ratons

open cage

optraken

oraison

oteto

pelat

phasmes

pour hêtre

projet.pdf

robert n'a pas de paillettes

rouge nord

saison de cirque

sous la toile de jheronimus

un soir chez boris

vanité(s)

yin

2 comme 1 accord

5èmes hurlants

a mon corps défendant

angèle

appart’ à part

baltringue

bankal

beethoven metalo vivace

bel horizon

bottom

camille

capilotractées

capuche

carrosse

ceci est la couleur de mes rêves

cequinouslie

circus i love you

circus remix

comme un vertige

contra

contrepied

dad is dead

dans la farine invisible de l'air

dispersion

duo d'escalier

eden

ekivoke

encore plus

enlivrez-vous

entr'eux 2

eternels idiots

evohé + le chas du violon

falaise

famille choisie

finding no man's land

fractales

hedgehog's dilemma (titre provisoire)

i-solo

ikuemän

in perhapinness

instante

klaxon

l'absolu

l'autre

l'errance est humaine

la chute des anges

la dévorée

la prolepse des profanes

la spire

la spire-topos topoï

la vallée de l'étrange

la vrille du chat

lance-moi en l'air

landscape(s)#1

le bestiaire d'hichem

le bout du fil

le cirque piètre

le gros sabordage

le laïus lucien show

le puits

le syndrome de cassandre

les hauts-plateaux

les écailles

liesse(s)

lieux dits

lignes ouvertes

lily water

loin et si proche

léger démêlé

mandragore

masse critique

miettes

miss dolly

mondofoly®

monstro

ningunapalabra

o let me weep

oratorem

orikaï

parasites

plock !

plus haut

poings

pour la beauté du geste

projet alpha

prémices

rare birds

red haired men

red shoes

reflets dans un oeil d'homme

roue libre

sorcière(s) !

souffle

tentatives d'approches d'un point de suspension

the music's space

titre definitif*(*titreprovisoire)

willy wolf

yin zéro

zoog

"screws" et "red haired men"

(v)îvre

080

100% circus

1er volet des étoiles

21 (titre provisoire

21 (titre provisoire)

4x4 ephemeral architectures

78 tours

a l'ombre d'une histoire

a o lang pho

a quoi pense le cirque

a simple space

a-t-on toujours raison ? which witch are you?

a-tripik

acqua alta

all right !

amalgames

amor fati

anën mapu

appuie-toi sur moi

as heavy as it does

atelier 29

ateliers dans le quartier de rochebelle

au bonheur des vivants

avant la nuit d'après

avec ceux-ci

avion papier

azul

babel glöm

bachar mar-khalifé piano sur le fil / concert-cirque

bal/lab

baobèi shinèi

barons perchés

bigre

boi

borderland

bou

boutelis

bromance

bru(i)t

bruissements de pelles

burning (je ne mourus pas et pourtant nulle vie ne demeura)

by hand

béton

bêt

bêtes de foire

c'est quand qu'on va où !?

c'est tout/hêtre

c.r.a.s.h

cabaret intime

cabaret manie

cabaret party

café des enfants masqué

cancre-là

carmen

carte blanche à el nucleo

carte blanche à l'académie fratellini

cave

cave canem

celui qui tombe

certes !

chair

chute !

circle

cirque poussière

cnac

comme une rivière qui retourne à la montagne

compost

concert circassien

contes immoraux partie 1 : maison mère

coyote

crash

cridacompany nuit du cirque en attendant le grand soir

cruda

cry me a river

crève-silence

damoclès

dans la peau d'un magicien

daral shaga

de a à zèbre

de ses mains

deadtown

deal

demain hier

derviche

des gens qui dansent

des plaquettes temps forts seront disponibles un mois avant l’événement / www.polecirqueverrerie.com

desordre

dodai

domani

don't feed the aligators

don't feed the alligators

douze manières ou d'une autre

déluge

déséquilibre passager

e2

elles

en attendant la suite...

en attendant le grand soir

enfin seule !

ensemble

entre ciel et terre

entremadeira

espièglerie

esquerdes

et pourtant

exit

extreme night fever

face nord

fatras

fenêtres

festival des nouvelles formes de cirque en normandie

fidelis fortibus

fil-fil

floé

forever happily

foutoir céleste

fuite

gaine park

galathon

girls don't cry party

grand bal de clôture

gravity.0

guerre

heros fracas

hip 127 la constellation des cigognes

hippo-néguentropie

hircus

ho

hom(m

horizon

how

huitième jour

huitième jour

huître

héros

héros fracas

hêtre

i woke up in motion

il n'est pas encore minuit..

implosion suspendue

in caravane with raoul

inculture

insert coin

intérieur nuit

j'accrocherai sur mon front un as de coeur

j'ai peur des parapluies

j'ai soif d'aventure

jamais en retraite

je brasse de l'air

je suis là

je tirerai

je tirerai pour toi

journal de la femme canon

juventud

j’accrocherai sur mon front un as de cœur

l'avis bidon

l'aérien

l'enquête

l'envol d'un saut

l'herbe tendre

l'homme canon

l'homme de hus

l'homme en bois

l'homme v.

l'impossible

l'ouest loin

l. g. j. ou le grand jour

la bête noire

la calaca (extravaganza)

la carave des songes

la ch

la comédie des animaux

la contrée des rêves

la cucina dell'arte

la dernière saison

la goguette d'enfer

la grosse aventure

la huitième balle du jongleur

la jacquaravane

la magicabine

la musique de cirquecela n'existe pas

la mécanique des ombres

la traversée

la walf

labo artistique

laerte

lancés de chutes

lazuz

le 3ème oeil

le cabaret chantant

le camion à histoires : l'ours qui avait une épée

le carrousel marin

le chas du violon

le cirque démocratique de la belgique

le cirque poussière

le complexe de l'autruche

le jardin

le nouveau spectacle

le pas grand chose

le plus petit cirk du bord du bout du monde

le quindem

le scoparium

le script

le soir des monstres

le spectacle des frères troubouch

le trappeur des terres de l'ouest

le vol du rempart

lenga

les aventures d'hektor

les aventures de yann et yann

les elles

les grands fourneaux

les idées grises

les inédits de circusnext

les jeux du cirque

les robinsonnades du roi midas

les sphères curieuses

les voyages

lichen

litt

little garden

loulou. variation pour charge lourde

love box

low cost empire

low cost paradise

l’enquête

l’inaccusée

madame françoise voit rouge

magnetic

maibaum

maintenant ou jamais

majipoor

manifeste

marathon

marcel·le & claude

marguerites

masterclasse

mater !

me mother

memento

merci pardon

mind the gap

miroir miroir

ml king 306

mobil dancing

moi

moi une petite histoire de la transformation

mon

monsieur o

monument

more aura

mura

mute

mémoire

météore

météore / entre nous / 78 tours

naufragé du bitume

no limits

no rest for lady dragon

no/more

nom de dieu

nos chemins

notre petite ville

nuova barberia carloni

o lampion

odc live

ogm

ogre

one shot

op

opéra pour sèche-cheveux

origami

ose

oze

palabre

par le boudu

parfois ils crient contre le vent

paï/pagan

perspectives

pesadilla

phas

place en mouvement

popcorn machine

poste vacant

potin de fanfare

presq

presque parfait ou une petite histoire de l'humanité !

projet dodo

projet pdf

prélude en bleu majeur

pulse

pépé

quick quick slow

random

rassemblement

reflets

regards sur la mécanique amoureuse

rencontre avec jean-baptiste andré

rencontre-de-rue.com

rencontro plato

rhizicon

rien n'est moins sûr (... mais c'est une piste)

s les songes suspendus

sans objet

santa madera

selve

shortstories

silence

silento

slow futur

somos

souffl

spectacle de fin d'études de la 28ème promotion

spectacles des écoles de cirque

spiegel im spiegel

strach - a fera song

suivez le guide !

système d

tangente

tania's paradise

teh dar

tempus fugit

terabak de kyiv

terrain d'aventures

terre

tesseract

the good place

the loser(s)

the ordinary circus girl

tournée imaginaire

tout d'abord

tragôdia ou thésée-moi

traits d’union

traversée

tu

tu viens !

une cheval des cheveux

une petite histoire de la transformation

urban & orbitch

urbis & orbis

urbotek

utopistes

v(î)vre

vendredi

vers le grand déballage

voler dans les plumes

voyages stellaires

vroom

whales

x saison pio ospedale della pieta

xs

yokai

zarazarao

ze big grande musique d'emma la clown

zooo

zéro degré

à nos vertiges

ça joue

éden

érosion

ô lit

• hic

• manipulation poétique

• tôle story

Passé
mai
2016
12.04
12.05

Résidence

Théâtre Firmin Gémier / La Piscine

L'envolée Cirque

En résidence

Passé
mai
2016
23.05
27.05

Résidence

La Verrerie d'Alès

Résidence Blabla Production

Création 2017

28.05
08.06

Résidence

La Verrerie d'Alès

Résidence Philippe Ribeiro

Projet de Création

Passé
mai
2016
06.06
26.05

Résidence

Théâtre Firmin Gémier / La Piscine

Un Loup pour l'homme

En résidence

14.06

Résidence

La Verrerie d'Alès

RencontrO PlatO 1 Watt

mardi 14 juin à 19h à la Verrerie

17.06
26.06

Résidence

La Verrerie d'Alès

Résidence Galathon

Projet en cours

17.06
28.06

Résidence

La Verrerie d'Alès

Résidence Cie Yann Lheureux

Projet de Création

Joue au festival Cratère Surfaces le 1er et 2 juillet à Alès.

site à visiter
Le Cratère

20.06
01.07

Résidence

Archaos

Résidence Cie Ordinaire d'Exception

Création Anën Mapu

Présentation publique le 30 juin à 19h  / Réservation 04 91 55 61 64 - lbonnefond@archaos.fr Nous nous demandons quel est notre conception du temps, du temps occidental, contraint à la linéarité, dans u… +

Présentation publique le 30 juin à 19h
 / Réservation 04 91 55 61 64 - lbonnefond@archaos.fr

Nous nous demandons quel est notre conception du temps, du temps occidental, contraint à la linéarité, dans un cadre bien précis, formel et homogène. Être soumis à la pression du temps, en accélération constante, de son exactitude, d’avoir cette sensation que le temps nous file entre les doigts. Lutter, calculer son moment précis.

Et dans d’autres cultures ? Comment cette question du temps est-elle abordée ? Pourquoi est-il si difficile de traduire le mot ¨temps¨ dans une culture indigène ?
Dans certaines, le mot n’existe même plus. Ne sont-ils pas soumis au temps comme les autres, vivent-ils hors du temps ?

Un seul et même cycle, le jour et la nuit. Un temps primitif en lien direct avec la nature et ses transformations. Un temps patient…

-
Anën Mapu / Cie ordinaire d'Exception
Passé
juillet
2016
04.07
15.07

Résidence

Archaos

Résidence Le quatrième corollaire

Création J'ai peur des parapluies

Présentation publique le 15 juillet à 15h / Réservation 04 91 55 61 64 - lbonnefond@archaos.fr Aichmophobie… ?! … c’est la peur des parapluies et des objets pointus. Pourquoi cette peur des paraplui… +

Présentation publique le 15 juillet à 15h
/ Réservation 04 91 55 61 64 - lbonnefond@archaos.fr

Aichmophobie… ?!
… c’est la peur des parapluies et des objets pointus.

Pourquoi cette peur des parapluies ? La peur de se faire percer les yeux. La peur de ne plus voir. Mais que voit-on réellement ?

‘’La peur des parapluies plus largement, parce que depuis que newton a créé la gravité il pleut verticalement. Avant qu’il ne la créée cette gravité, il pouvait pleuvoir de divers cotés et l’on s’abritait alors avec d’autres choses que des parapluies.
J’en veux à newton, parce que moi, j’ai peur des parapluies’’.

-
Le quatrième Corollaire
25.07
29.07

Résidence

Transversales

Résidence de la compagnie Barks

Les idées grises

« Les idées grises » est une recherche de liberté absolue, un abandon du convenu et un éloge de l'incongru. C'est une occasion de détruire les pensées cartésiennes et de se laisser divaguer vers l'irrat… +

« Les idées grises » est une recherche de liberté absolue, un abandon du convenu et un éloge de l'incongru. C'est une occasion de détruire les pensées cartésiennes et de se laisser divaguer vers l'irrationnel. Bastien Dausse et François Lemoine, les deux jeunes acrobates auteurs et interprètes de la compagnie Barks, imaginent un monde affranchi des lois et des logiques du nôtre. Inventant leur propre vocabulaire pour donner leur vision du cirque dans chacune de leurs créations, cette fois ils détraquent l'espace et le temps, gomment la frontière entre réel et irréel, se jouent avec humour de la gravité et bouleversent nos repères. \*Acceptons l’absurde, oublions la raison, et rions de la\* \*logique.\* \*\*Le procédé d’écriture\*\* \*\* \*\* Auteur au bureau ou auteur au plateau, entre l’encre et le corps, il n’y a qu’une plume. Jongler avec les mots ou écrire l’acrobatie, ce sont pour nous deux disciplines complémentaires. La réalité de notre travail d’acteur du corps est avant tout un temps de recherche, de documentation, de réflexion sur les concepts, et d’écriture. Nous passons par le crayon en amont de la sueur. Nous attachons une grande importance au travail d’écriture à la table en préambule de la mise en scène. Nous prenons le temps de la réflexion et de l’imagination. La particularité du travail d’écriture à 4 mains est de peser, comparer, discuter les propositions jusqu’à l’approbation de chacun. Nous réfléchissons toutes les scènes, les écrivons, les décrivons, les dessinons, créons des maquettes, jusqu’à arriver à un accord total entre nos deux visions du spectacle. Un spectacle à la croisée de 2 individus nourris de leurs influences propres. Lors de l’écriture à la table, nous nous sommes imposés comme méthode de travail de ne se fixer aucune limite. À la manière d’un écrivain ou d’un dessinateur, qui s’autorise tous les possibles, sans problème de lois physiques ou de logique. Nous avons ensuite confronté l'écrit et le réel. De nombreux allers-retours entre la table et le plateau, nous ont permis d'inventer nos agrès. Nous avons dû effectuer plusieurs réécritures du scénario au gré de nos essais réussis et de nos échecs pour enfin trouver la scénographie et l'écriture final du spectacle. La dernière étape du projet est un travail d'écriture chorégraphique du spectacle au plateau, la traduction physique de nos recherches et de nos écrits afin de créer un instant scénique qui nous est propre. www.compagniebarks.fr \*\*Distribution\*\* \*\*De & Avec\*\* : Bastien Dausse & François Lemoine \*\*Scénographie\*\* - \*\*Idée originale\*\* : Bastien Dausse & François Lemoine - \*\*Conception\*\* : Camille Grangé \*\*- Construction\*\* : Oliver Zimmermann, Theatre op de Markt - PCT Dommelhof \*\*Création Lumières \*\*: Juliette Delfosse \*\*Regard complice à l’écriture\*\* : Françoise Lepoix
\*\*Production\*\* : Compagnie Barks [FR], Filages [FR] \*\*Coproductions & Résidences\*\* : Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque [BE], Archaos – Pôle National des Arts du Cirque [FR], La Cascade – Pôle National des Arts du Cirque [FR], Theatre op de Markt – PCT Dommelhof [BE], Transversale Verdun – Scène Conventionnée pour les Arts du Cirque [FR], Hostellerie de Pontempeyrat [FR], Maison Folie Wazemme [FR] \*\*Résidences\*\* : Espace Périphérique – Paris La Villette [FR], Théâtre Silvia Monfort [FR], Nest Théâtre [FR], Compagnie Retouramont [FR], Les Migrateurs [FR], Ecole de Cirque de Bordeaux [FR], CIAM - Centre International des Arts en Mouvement [FR], Le CENT-QUATRE Paris [FR], L’Orange Bleue [FR] \*\*Soutiens\*\* : Observatoire de l'Espace du CNES [FR], Théâtre National – Festival XS [BE], SACD France, SACD Belgique, Association Beaumarchais-SACD [FR] \*\*Diffusion\*\* : Espace Catastrophe
-
Jean Lambert
Passé
septembre
2016
05.09
10.09

Résidence

Association A4

En attendant la suite...

Résidence de Cirque de Rue à Saint Jean d'Angély

Au printemps 2016, l'A4 a accueilli la compagnie en résidence à Bernay St Martin et Loulay, elle revient en septembre à St Jean d'Angély pour la création de leur nouveau spectacle "En attendant la s… +

Au printemps 2016, l'A4 a accueilli la compagnie en résidence à Bernay St Martin et Loulay, elle revient en septembre à St Jean d'Angély pour la création de leur nouveau spectacle "En attendant la suite"...

Observez comment 6 profils psycho-sociaux différents vont cohabiter sur une piste de 9 mètres de diamètre, prisonniers d'une arène dont vous êtes les gardiens : quels liens vont se tisser entre ces personnages terriblement proches de vous. Voyeurs de gré ou de force : vous en aurez pour votre argent !

Ils vont jouer avec leur technique de cirque, avec la vie et avec la mort. Des rencontres trébuchantes, des chocs physiques et émotionnels, des contrastes saisissants...La vie. La vraie.

-
08.09
23.09

Résidence

Archaos

Résidence de la compagnie Cahin-Caha

Bottom

Un bonhomme, un oublié, entre, portant aussi maladroitement ses vêtements que ses souvenirs de bons moments. Il a des absences, et des fulgurances ; le monde lui échappe. Il apporte peu de chose, une se… +

Un bonhomme, un oublié, entre, portant aussi maladroitement ses vêtements que ses souvenirs de bons moments. Il a des absences, et des fulgurances ; le monde lui échappe.
Il apporte peu de chose, une serviette, un coussin rempli de plumes. Les restes d’un animal bien-aimé – corbeau géant, qui a porté son cœur au bout de ses ergots. Maintenant, un rituel pour disperser les restes, comme on lâcherait les cendres d’un défunt. Il se transformera en chanteuse, puis en animal mythologique.
À la frontière entre émotion enfantine et être chamanique, Bottom s’engage dans les méandres de l’identité et renverse les certitudes sociales. Bottom est au fond, admirant ses environs, amoureux lucide de la vie.

-
Bottom © DR
Passé
octobre
2016
03.10
07.10

Résidence

Archaos

Résidence de la compagnie Azeïn

Cave Canem

*Pièce de cirque pour un chien, 3 acrobates et un musicien. Percussions sauvages, p*ortés acrobatiques, complicité canine et une discipline originale : portés sur baudrier d’escalade. Accompagnés par un per… +

*Pièce de cirque pour un chien, 3 acrobates et un musicien. Percussions sauvages, p*ortés acrobatiques, complicité canine et une discipline originale : portés sur baudrier d’escalade.

Accompagnés par un percussionniste et sa collection hétéroclite d’objets rythmiques, les artistes emmènent le spectateur dans un univers drôle et étrange, où se côtoient des personnages absurdes, monstrueux et attendrissants, où le face-à-face avec un animal est un miroir dans lequel contempler son humanité et où le plus bête n’est pas celui qu’on croit. Partager la scène avec un chien permet de questionner, avec humour, la place de l’humain dans le monde et les liens qu’il entretient avec les autres êtres vivants.

-
Cave Canem © P.Hardy
07.10
21.07

Résidence

Transversales

Résidence de Sandrine Juglair pour Diktat

Diktat

Sandrine Juglair n’est pas une compagnie. C’est une artiste qui a eu besoin et surtout envie a un moment donné de créer son spectacle. Ce spectacle est un solo et s’appelle DIKTAT. Et pour y arriver elle s’… +

Sandrine Juglair n’est pas une compagnie. C’est une artiste qui a eu besoin et surtout envie a un moment donné de créer son spectacle. Ce spectacle est un solo et s’appelle DIKTAT. Et pour y arriver elle s’est entourée d’une équipe formidable…

Création nationale les 21 et 22 janvier 2017 – Biennale Internationale des Arts du Cirque à Marseille

Diktat est une tragi-comédie où l’urgence de faire témoigne de la difficulté d’être.Seule en scène, une femme met tout en œuvre pour captiver son public, usant de tous les registres, du jeu clownesque au jeu le plus intime ; troublant les frontières entre acteur et personnage.La dictature du regard de l’autre l’emprisonne dans ses obsessions, l’obligeant à exécuter ce qu’on attend d’elle. Une lutte s’engage alors entre son désir de reconnaissance et sa résistance aux normes; entre ce qui s’impose de l’extérieur et son propre diktat.Portée par ses fantasmes qui parfois la submergent, elle confronte ses réussites et ses ratés, ses obsessions et ses audaces.DIKTAT éprouve le recommencement, le jamais fini. Il est rare de sortir de soi-même et cette pièce met en exergue cette dimension de notre existence.Enfermée dans une vie de représentation, cette femme est condamnée à jouer de peur de disparaître.

Co-productions, aides et soutiens (en cours) : Réseau CIEL - Cirque En Lorraine / Le Prato, Pôle National des Arts du Cirque – Lille / Archaos - Pôle National Cirque Méditerranée / Cirque Jules Verne, Pôle National des Arts du Cirque et de la Rue - Amiens / Transversales, Scène conventionnée arts du cirque - Verdun / Cirqueon – Prague (CZ) / Cirk’Eole - Montigny-lès-Metz / La Cascade, Pôle National des Arts du Cirque – Auvergne Rhône Alpes / La Verrerie,d’Alès, Pôle National Cirque Occitanie - Pyrénées Méditerranée / CIRCa, Pôle National des Arts du Cirque - Auch / Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg - Cirque-Théâtre d'Elbeuf, en partenariat avec le Trident, Scène Nationale de Cherbourg-Octeville / Espace Périphérique (Mairie de Paris - Parc de la Villette) / Les Subsistances, laboratoire international de création - Lyon / Regards et Mouvements-Hostellerie de Pontempeyrat / la Grainerie, Fabrique des Arts du cirque - Balma / Le Château de Monthelon, Montréal.

DIKTAT a obtenu la Bourse d’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais / SACD et est lauréat CircusNext 2016, dispositif européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne.

Sortie de résidence au Théâtre de Verdun le mardi 18 octobre 2016 à 19h. (entrée libre)

-
10.10
14.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de Nicolas Béatrix

Loulou. Variations pour charge lourde

Depuis son précédent accueil à la Cité du Cirque en mai 2016, l'artiste sarthois avance dans la création de « Loulou. Variations pour charge lourde » (prévue pour l'été 2017). Cette nouvelle étape porte sur … +

Depuis son précédent accueil à la Cité du Cirque en mai 2016, l'artiste sarthois avance dans la création de « Loulou. Variations pour charge lourde » (prévue pour l'été 2017). Cette nouvelle étape porte sur la manipulation de l'élément scénographique central, un piano vertical, et sur l'engagement du travail d'écriture. Marot, directeur artistique et pédagogique de la Cité du Cirque, interviendra sur la performance et le portage de l'objet.

Discipline : manipulation d'objets

L'équipe : Nicolas Béatrix à la manipulation d'objets, Alan Fairbairn à la mise en scène, Rime Albagli en regard extérieur

Le projet artistique

« Quelles stratégies utiliser pour déplacer seul un piano vertical de 130 kg ? Faut-il rester dans la réalité ? Dans l’imaginaire ? Ou bien tricher poétiquement ? Peut-être que le seul pouvoir de la pensée suffira. » Après 1 200 déménagements en collaboration avec son frère et dix ans de pratique du clown et du jeu d'acteur, Nicolas Béatrix rendra un hommage optimiste à Loulou, son frère parti trop tôt, sympathique et courageux déménageur.

L'artiste

Ancien professionnel du déménagement, Nicolas Béatrix est devenu clown Béatrix. Sa pratique du clown et du jeu d'acteur s'appuie sur ses formations à l'école du Samovar (Bagnolet, 93) puis à l'Institut national du music-hall (Le Mans, 72), ainsi que sur des stages et master classes. Nicolas Béatrix anime de nombreux stages et intervient à l'école de théâtre Les Chemins de Traverse au Mans.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
17.10
26.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence du Projet.pdf

Projet.pdf (portés de femmes) titre provisoire

La résidence réunit 18 femmes circassiennes au Mans pour un projet unique, collectif, féminin. « Projet.pdf (portés de femmes) » - titre provisoire est une création hors norme qui verra le jour en décemb… +

La résidence réunit 18 femmes circassiennes au Mans pour un projet unique, collectif, féminin. « Projet.pdf (portés de femmes) » - titre provisoire est une création hors norme qui verra le jour en décembre 2017. À la Cité du Cirque pendant une dizaine de jours, les artistes se concentreront sur l'écriture du spectacle qui rassemble au plateau des personnalités différentes issues du cirque, de la danse ou du clown, qui voltigeront et/ou porteront.

Disciplines : portés

L'équipe : 18 artistes circassiennes porteuses et/ou voltigeuses*, Virginie Baes à la mise en scène

*Laurence Boute, Miriam De Sela, Renata Do Va, Philin Dahlmann, Coline Froidevaux, Clémence Gilbert, Mathilde Gorisse, Cali Hays, Marion Hergas, Charlotte Kolly, Claire Lascoumes, Flora Le Quémener, Priscilla Matéo, Sophie Olivon, Alice Roma, Claire Ruiz, Analou Serre, Elske Van Gelder

Le projet artistique

« Projet.pdf » est un collectif de portés composé de personnalités uniquement féminines, issues du cirque, du clown et de la danse. Des acrobates qui se questionneront en tant qu’artistes, femmes, mères, individus. Tour à tour chaotiques et grinçantes, fragiles et sensibles, trash et rock’n’roll, ces femmes que tout oppose mais que l’envie rassemble, se côtoient sur scène. Des corps à l’unisexe - qui s’engagent à l’unisson contre leurs violences, leurs certitudes et leurs silences. Avec la volonté d’un spectacle morcelé et une profusion de saynètes et d’univers différents, l’accent est mis sur la particularité du collectif de rassembler en respectant les individualités. Chacune a son histoire, ses frustrations, ses contradictions, ses convictions et ses fantasmes. Faire des tentatives osées et touchantes, relier l’intime à l’étrange, parler en corps, parler en chœur, surprendre le spectateur avec différentes approches techniques et artistiques, offrir une atmosphère jubilatoire et décalée.

Le projet est né de la rencontre de femmes autour des portés acrobatiques durant une semaine en mars 2015 à La Grainerie (Balma, 31). À l'issue de cette rencontre, la quantité et la qualité de matière, ainsi que l'engouement ressenti par toutes, a donné l'envie d'une création « féminine » collective.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceaufestival Le Mans fait son Cirque)

-
Projet.pdf © Priscilla Matéo
31.10
05.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie du Cirque Improbable

2 comme 1 accord (titre provisoire)

La danse, la voix et la jonglerie se mêleront dans cette création en duo. « 2 comme 1 accord » - titre provisoire explore le langage entre les trois disciplines et entre les deux artistes, un jon… +

La danse, la voix et la jonglerie se mêleront dans cette création en duo. « 2 comme 1 accord » - titre provisoire explore le langage entre les trois disciplines et entre les deux artistes, un jongleur-danseur et une chanteuse-danseuse. La compagnie, implantée en région Hauts-de-France, vient en résidence travailler à la mise en place du spectacle dont les premières représentations seront jouées en mars 2017.

Disciplines : cirque (jonglerie, acrobatie), danse, voix

L'équipe : Maxime Vanhove à la jonglerie et à la danse, Céline Lefèvre au chant et à la danse, Romain Verstraete

La compagnie

Créée en 2012, la compagnie du Cirque Improbable réunit à Lomme 2 artistes de cirque jongleurs, Maxime Vanhove et Romain Verstraete, diplômés de la formation professionnelle artistique du CRAC Lomme-Lille. Leur travail repose sur le croisement et l'enrichissement des différents arts vivants.

Le projet artistique

Après « Quelle est la différence entre un jongleur ? » (création 2013), la compagnie continue à explorer la différence dans cette future création mêlant la danse, la voix et la jonglerie. Ces trois disciplines sont pratiquées par deux artistes : une danseuse-chanteuse, Céline Lefèvre, et un jongleur-danseur, Maxime Vanhove. Deux personnalités distinctes qui s’ajouteront aux différences de ces trois langages. Leur but sera de créer une parole commune malgré ces nombreuses caractéristiques dissemblables. Comment allier ces différentes caractéristiques ? Comment trouver une façon de communiquer ? Quelle influence peut avoir une discipline sur une autre, une personnalité sur l’autre ? L’autre fait peur mais découvrir l’inconnu, c’est peut être aussi mettre en lumière des éléments insoupçonnés chez soi, trouver des données pour avancer, évoluer, grandir...

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Cie du Cirque Improbable
Passé
novembre
2016
01.11
10.11

Résidence

Archaos

résidence La Mondiale Générale

Sabordage

On s’est dit qu’il était peut-être temps de prendre le temps… Bizarre par les temps qui courent. Quel temps nous reste-t-il en fait ? Est-il vraiment temps de ralentir ? Ou au contraire doit-on sans cesse t… +

On s’est dit qu’il était peut-être temps de prendre le temps… Bizarre par les temps qui courent. Quel temps nous reste-t-il en fait ? Est-il vraiment temps de ralentir ? Ou au contraire doit-on sans cesse tendre à rattraper le temps perdu ? Tant il est temps pour nous de disparaître… L’Homme a-t-il le temps de se sauver de lui-même ?
Sabordage ! est une pièce courte de cirque pour 4 acteurs acrobates. Un cirque d’auteur, créateur de débats. Un cirque humain où il est question d’équilibres et de situations absurdes, de beauté et d’autodestruction. Comme le serpent qui se mord la queue, dans ce monde aux mauvaises règles du jeu où aucune réponse n’est la bonne.

-
Sabordage © La Mondiale Générale
04.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Sortie de résidence cie du Cirque Improbable

2 comme 1 accord (création mars 2017)

La compagnie du Cirque Improbable est en résidence à la Cité du Cirque du 31 octobre au 5 novembre 2016 pour la création de « 2 comme 1 accord » - titre provisoire (sortie prévue en mars 2017). Les artist… +

La compagnie du Cirque Improbable est en résidence à la Cité du Cirque du 31 octobre au 5 novembre 2016 pour la création de « 2 comme 1 accord » - titre provisoire (sortie prévue en mars 2017).

Les artistes présente une étape de travail du spectacle en chantier.

vendredi 4 novembre à 20h30

Disciplines : danse, voix, cirque (jonglage, acrobatie)
Durée : environ 50 min
Tout public (enfants à partir de 6 ans)
Entrée libre

Cité du Cirque Marcel Marceau, 6 boulevard Winston Churchill 72100 Le Mans

Renseignements au 02 43 47 45 54 ou par mail à cirque.communication(at)lemans(.)fr

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Cirque Improbable
07.11
26.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Le P'tit Cirk

Les Dodos (titre provisoire)

La future création « Les Dodos » - titre provisoire (novembre 2017) réunit sous chapiteau 5 jeunes circassiens. Prenant comme point de départ la survie et les états qu’elle génère chez les individus, l’équipe … +

La future création « Les Dodos » - titre provisoire (novembre 2017) réunit sous chapiteau 5 jeunes circassiens. Prenant comme point de départ la survie et les états qu’elle génère chez les individus, l’équipe engage une recherche musicale et/ou acrobatique pour créer des scènes de survie qui répondant à des besoins vitaux. La Cité du Cirque accompagne ce projet sur le long cours, avec un premier accueil en novembre 2015 et une prochaine résidence sous chapiteau au printemps 2017.

Disciplines : main à main, anneaux chinois, portique coréen, acrobatie, musique

L'équipe : Alice Barraud, Basile Forest, Pablo Escobar, Louison Lelarge, Charly Sanchez à l’interprétation, mise en scène collective accompagnée de Christophe Lelarge et Sky de Sela

Le projet artistique

Leur démarche artistique est née de leur envie de parler de la survie et des états qu’elle peut générer. Le cœur de la démarche a été d’expérimenter et de mettre à l’épreuve la contradiction entre la résolution des besoins primitifs et individuels avec la nécessité de survivre tous ensemble. Ils sont là sur cette piste, tous les cinq et ils doivent survivre. Il y a des besoins auxquels ils doivent répondre. Ce sont ces besoins qui vont définir leurs relations, leurs rapports. Des rapports de force, de confiance, de dominance, d'amour aussi. Ils auront besoin d'eau d'abord, de dormir après, de manger aussi, et de se protéger. Et ils auront aussi des envies : envie de bouger, de sauter, de danser, de jouer de la musique, ensemble, pour essayer d'oublier qu’ils survivent. Voyageant entre peur et inconscience, conscience et naïveté, vie et survie, eux, cinq acrobates musiciens, vont dresser des modèles de micro-sociétés, à travers des jeux de rapports sensibles de fragilité, de puissance, de bienveillance, de naïveté violente, pour chercher à survivre. Survivre à eux-mêmes d'abord.

« Les Dodos racontent le premier souffle, celui du respire qui te brûle, te déchire, te crie de l'intérieur, celui qui te frappe d'un grand coup de vivre. Ils racontent la difficulté d'être, le simple fait de VIVRE. »

La compagnie

La compagnie [Le P’tit Cirk](http:// www.leptitcirk.fr) a été créée en 2004 par Danielle Le Pierrès et Christophe Lelarge. Leurs histoires de cirque s’avèrent des aventures artistiques singulières, inventives et attachantes. Suite à leur rencontre en 2015 avec cinq jeunes circassiens, l’envie mutuelle de créer un spectacle ensemble et d’approfondir une démarche de transmission les conduit à accompagner la création de « Les Dodos » - titre provisoire.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
08.11
18.11

Résidence

La Cascade

Résidence / Etape de création - Dr Troll

Pépé

théâtre intimiste, marionnette, magieAprès avoir parcouru les villes de France pendant des décennies, Pépé ne semble pas décider à prendre sa retraite. Résolument vivant, il poursuit sa route pour présente… +

théâtre intimiste, marionnette, magie
Après avoir parcouru les villes de France pendant des décennies, Pépé ne semble pas décider à prendre sa retraite. Résolument vivant, il poursuit sa route pour présenter ce nouveau spectacle. C’est dans l’intimité de sa jolie maison avec jardin qu’il convie son public pour partager sa magie et évoquer de vieux souvenirs.  

 Etape de création vendredi 18 novembre à 18h, 18h30, 19h, 20h, 20h30 et 21h  (30 places/représentation)   

Distribution Comédiens et manipulateurs : Baptiste Arnaud et Simon Tapin Comédiens : Tanguy Chausson, Louis Tandeau  Partenaires     La Cascade Pôle National des Arts du Cirque / Ardèche – Rhône-Alpes Hameka – Fabrique des arts de la rue – CC Errobi (64) Derrière le Hublot – Pôle des arts de la rue Midi-Pyrénées – Capdenac (12) Association L’été de Vaour – Vaour (81) Ax Animation – Ax les Thermes (09) MJC de Rodez – Ville de Rodez (12) Théâtre de la maison du peuple -Ville de Millau (12) MJC – Luc La Primaube (12)

-
14.11
02.12

Résidence

Archaos

Résidence de la compagnie Libertivore

Phasmes

Lieu d’exil et de refuge, terrain de chasse et de jeux, la forêt nourrit mon imaginaire, depuis l’enfance. Sous son ombre, on y devine un foisonnement de vie, peuplé d’animaux effrayants et fantast… +

Lieu d’exil et de refuge, terrain de chasse et de jeux, la forêt nourrit mon imaginaire, depuis l’enfance.
Sous son ombre, on y devine un foisonnement de vie, peuplé d’animaux effrayants et fantastiques, souvent obscurs et mystérieux, ce qui, par des voies diverses, entraîne l’esprit aux confins du naturel et du surnaturel. Le merveilleux est hors de l’ordinaire.
Phasmes, cherchera à retranscrire les « vibrations » ressenties au contact de la nature,au détour d’une promenade en forêt. C’est tout autant la forêt « réelle » qui sera convoquée, que la forêt rêvée, ce vaste territoire symbolique où le fantastique, le mystère et le sacré s’entremêlent inextricablement.

Fanny Soriano

-
28.11
01.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Sandrine Rouault

L.G. J. ou Le grand jour

La comédienne et clown Sandrine Rouault se lance dans un nouveau projet en solo pour une création « clownesque, futuriste et libératrice » : « L. G. J. ou Le grand jour ». Le spectacle, prévu pour l’autom… +

La comédienne et clown Sandrine Rouault se lance dans un nouveau projet en solo pour une création « clownesque, futuriste et libératrice » : « L. G. J. ou Le grand jour ». Le spectacle, prévu pour l’automne 2017, aborde les thèmes du chômage, de la solitude, de la peur et du pouvoir, balayés par la personnalité à double-face du clown. En résidence au Mans, Sandrine Rouault s’entoure d’artistes sarthois pour aborder la mise en espace : Nicolas Béatrix (Béatrix clown) et Sterenn Martin (cie Cirque d’Anges Heureux).

Disciplines : clown, chant, acrobatie

L'équipe : Sandrine Rouault à l’interprétation et à la mise en scène, Nicolas Béatrix en regard extérieur

Le projet artistique

« L. G. J. » aborde des thèmes sérieux comme le chômage, la solitude, la peur, le pouvoir qui sont inhérents à notre société et qui « cassent » les individus. Mais au delà de cette réalité presque déprimante voir traumatisante, « L. G. J. » procure au public un courant d'air rassurant et déroutant à la fois grâce à la double personnalité de Véro Carlo : sous des apparences naïves et douces voire coincées, ce personnage révèle aussi une personnalité espiègle, perverse et complètement déjantée. Ce clown chanteur et acrobate à ses heures se libère pour libérer avec lui le public.

L’artiste

Comédienne et clown (formée auprès de Nicolas Béatrix), Sandrine Rouault lance sa compagnie en 2009 avec un solo clownesque jeune public « T’as ti toute ta tête ? » qu’elle joue actuellement. Depuis 2015, elle interprète Corinne dans la pièce « Hors d’œuvre d’arts » de la compagnie Paf Théâtre.  Elle anime également des ateliers théâtre.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Christine Coquilleau Naït Sidnas
Passé
décembre
2016
05.12
10.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Dépliante

Starsky Minute

Dernière ligne droite pour la création de ce solo de clown acrobatique créé et interprété par Antoine Nicaud : « Starsky Minute ». La sortie du spectacle est prévue au printemps 2017. Lors de la résidenc… +

Dernière ligne droite pour la création de ce solo de clown acrobatique créé et interprété par Antoine Nicaud : « Starsky Minute ». La sortie du spectacle est prévue au printemps 2017. Lors de la résidence à la Cité du Cirque, l’artiste travaillera avec un regard extérieur à resserrer l’écriture du spectacle et à affiner les intentions de jeu.

Sortie de résidence vendredi 9 décembre à 20h30 à la Cité du Cirque au Mans.

Disciplines : clown, acrobatie

L'équipe : Antoine Nicaud à l’interprétation, Emmanuel Gil et Alain Gautré en regards extérieurs

Le projet artistique

Starsky est un clown acrobate électrique chez qui la parole est plus évocatrice que bavarde. Il est à la fois fier et pudique, noble et prolétaire. Il est l'unique employé de Starsky Minute, une entreprise de conditionnement et de livraison de colis. L'écriture du spectacle s'articule autour d'un axe très simple : livrer un colis à une personne du public. De déconvenues en désillusions, d'accidents en cascades ridicules, il doit faire preuve d'ingéniosité pour atteindre son but et se sortir de situations toutes plus absurdes les unes que les autres. Il tente de dompter ses propres jambes qui n'en font qu'à leurs pieds, se fait censurer par un rouleau de scotch, se perd dans des moments de jubilation face à un carton rempli de polystyrène, se lance dans la construction de piles de colis de plus en plus hautes qu'il escalade au péril de sa vie... bref l'anodin devient épique.

L’artiste

Antoine Nicaud est artiste spécialiste du clown, de l’acrobatie et des sangles aériennes, diplômé de l’Académie Fratellini. Il collabore entre autres avec le Cirque Plume, les cies Hors Pistes, Cirque Monti, Five Foot Fingers, Deus Ex Machina. Il travaille actuellement en résidence avec les cies du 13e Quai et La Main s’affaire. Son double clownesque, Starsky, naît en 2010. La compagnie Dépliante est fondée en 2014 avec Louis-Marie Audubert, comédien musicien.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Pierre-Yves Veracruz
09.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Sortie de résidence cie Dépliante

Starsky Minute (création printemps 2017)

La com­pag­nie Dépliante est en rési­dence à la Cité du Cirque du 5 au 10 décembre 2016 pour la créa­tion de « Starsky Minute » (sortie prévue au printemps 2017). Antoine Nicaud présente une étape de tra­vail du spec… +

La com­pag­nie Dépliante est en rési­dence à la Cité du Cirque du 5 au 10 décembre 2016 pour la créa­tion de « Starsky Minute » (sortie prévue au printemps 2017).

Antoine Nicaud présente une étape de tra­vail du spec­ta­cle en chantier.

ven­dredi 9 décembre à 20h30

Disciplines : clown, acrobatie

Durée : 45-55 min

Tout public (enfants à partir de 6 ans)

Entrée libre

Cité du Cirque Marcel Marceau, 6 boule­vard Winston Churchill 72100 Le Mans

Renseignements au 02 43 47 45 54 ou par mail à cirque.communication(at)lemans(.)fr

Accueil en rési­dence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau — fes­ti­val Le Mans fait son Cirque)

-
© Pierre-Yves Veracruz
12.12
23.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Defracto

Dystonie

« Dystonie » (printemps 2017), nouvelle création de la compagnie Defracto, est un trio jonglé, chanté et bruité en live. En résidence à la Cité du Cirque, 3 jongleurs, 1 musicien et 2 choristes conçoive… +

« Dystonie » (printemps 2017), nouvelle création de la compagnie Defracto, est un trio jonglé, chanté et bruité en live. En résidence à la Cité du Cirque, 3 jongleurs, 1 musicien et 2 choristes conçoivent une pièce de jonglage comme une sculpture. Dans le but de faire intervenir à terme pendant le spectacle des choristes amateurs, l’étape de travail au Mans accueille la chorale de la JALT de Pontlieue, pour tester la transmission d’une partition et éprouver le travail avec un chœur externe à l’équipe de création.

Disciplines : jonglage, bruitage

L'équipe : André Hidalgo, Guillaume Martinet et Van Kim Tran au jonglage, Samantha Lopez et Fanny Rozeron au chant, David Maillard à la musique, Éric Longequel au suivi et à la mise en scène, Jay Gilligan en regard extérieur (jonglage), Alrik Reynaud à la création lumière, Eve Ragon à la création costumes, association Asin à la production

Le projet artistique

« 3 jongleurs, 3 musiciens conçoivent une pièce de jonglage comme une sculpture. En improvisant, en écrivant, en expérimentant, ils accumulent de la matière première, du corps, du jonglage, du son. En résidence de création, nous explorons toutes les qualités de corps trouvables dans l'imaginaire du moche, du gag, du malade pour aboutir la création de « Dystonie ». »

La compagnie

Créée en 2008, la compagnie Defracto a l’ambition de créer un langage corporel et jonglé. Leur précédent spectacle, « Flaque », a été primé « meilleur spectacle de cirque » au festival de rue de Valladolid (ESP) en 2015.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Pierre Morel
Passé
janvier
2017
02.01
08.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Cirque Exalté

J'ai soif d'aventure

La compagnie Cirque Exalté reprend le chemin de la création, sur une idée originale d’Angelos Matsakis. Passionné par les aventuriers, il se lance seul, avec ses massues. Sa jonglerie est marquée par le has… +

La compagnie Cirque Exalté reprend le chemin de la création, sur une idée originale d’Angelos Matsakis. Passionné par les aventuriers, il se lance seul, avec ses massues. Sa jonglerie est marquée par le hasard, l’intuition, la spontanéité, l’imperfection : une prise de risque qui sera centrale dans ce solo, « J’ai soif d’aventure », avec une première résidence de recherche à la Cité du Cirque.

Présentation d'une étape de travail vendredi 6 janvier 2017 à 20h30 à la Cité du cirque au Mans.

Discipline : jonglage aux massues

L'équipe : Angelos Matsakis au jonglage, avec Sara Desprez à l’écriture, Johan Schwartvagher à la mise en scène

Le projet artistique

Un homme seul, fervent admirateur des grands explorateurs : ceux qui osent se barrer des mois en Sibérie en solitaire, ceux qui osent vivre des grands trucs seuls et pour eux-mêmes, (pas pour les montrer à leur potes sur Facebook), ceux qui osent se confronter à leur peur, à leur mort, ceux qui osent faire confiance en leur instinct de survie. Le rapport avec ses massues ? C'est un jongleur. À chacun son cri. Sylvain Tesson part en Sibérie, Chris en Alaska, lui il part avec ses massues. Ou justement, peut-être qu'il ne part pas, mais qu'il parle. Ses massues c'est sa Sibérie : un investissement total dans la chose, quitte à y laisser la vie. Celles de ses massues, la sienne, il s'en fout. Ses massues, il les célèbre, les piétine, les claque, les frappe, les jette, les envoie n'importe comment. Il les explore en même temps qu'il s'explore, à la vie à la mort.

La compagnie Cirque Exalté (72)

La compagnie Cirque Exalté a été fondée en 2009 par Sara Desprez et Angelos Matsakis. Suivis par Albin Warette à la mise en scène, ils créent deux spectacles : « Complètement Swing » en 2010 et « Furieuse Tendresse » en 2014. Accompagnés en diffusion par Émile Sabord Production, ils développent depuis la Sarthe un réseau rue et salle aussi bien en France qu'à l'international. Les artistes ont bénéficié du soutien de la Cité du Cirque, qu'ils fréquentent assidument en entraînement libre.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
09.01
16.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence du Cirque Lazuli

Contrepied

Toutes deux fil-de-féristes, Jeannette Bonnel et Alizée Claus partagent leur goût du déséquilibre dans la création d’un duo sur fil prévu pour le printemps 2017, « Contrepied ». Questionnant l’altérité… +

Toutes deux fil-de-féristes, Jeannette Bonnel et Alizée Claus partagent leur goût du déséquilibre dans la création d’un duo sur fil prévu pour le printemps 2017, « Contrepied ». Questionnant l’altérité, elles esquissent une relation entre deux personnages clownesques, basculant sans cesse d’amour en conflit. La résidence du Cirque Lazuli à la Cité du Cirque du 9 au 16 janvier 2017 prend la forme d’un laboratoire de recherche avec l’apport d’un regard extérieur.

Sortie de résidence vendredi 13 janvier à 20h30 à la Cité du Cirque au Mans.

Sortie : mai 2017

Disciplines : fil de fer, clown

L'équipe : Alizée Claus et Jeannette Bonnel à l’interprétation, Robin Auneau en regard complice, David Bonnel à la régie technique

Le projet artistique

Après avoir travaillé sur divers projets communs, Jeannette et Alizée décident de se rencontrer toutes les deux sur le fil. Aborder la relation à l’autre et ce qui en découle s’est alors révélé une évidence dont elles veulent faire part au présent dans un siècle de la « communication » où l’on se sent pourtant bien seul. La technique de fil et le mouvement sont les supports clownesques de leurs recherches artistiques. Ce spectacle, qui verra le jour au printemps 2017, sera joué sur une piste à 360°, symbole fort du cirque et du vivre ensemble.

Comment rejouer sa liberté dans la relation avec l’Autre ? Comment sur cette ligne droite, câble d’acier parcouru jusque là en solitaire, vont elles faire place à l’Autre ? Derrière des moments forts en gueule pointe la tendresse des deux clowns. Leur fragilité et leur ressemblance sont faites de la même humanité. Elles explorent, en véritable compagnie, sur un fil avec le besoin irraisonné d’exister et savourent la sensation heureuse de ne jamais en être venues à bout.

Le Cirque Lazuli (79)

Créée en 2011 à l’initiative de Jeannette Bonnel et Robin Auneau, la compagnie a pour vocation de participer à la vie et au développement du spectacle vivant dans les villes et communes qui l’accueillent. À la quête d’un idéal esthétique et humain, le Cirque Lazuli crée et diffuse ses spectacles dans le but d’exprimer, d’échanger et surtout d'ouvrir un dialogue avec les spectateurs, dans un monde qui pose des interrogations essentielles. Le Cirque Lazuli aime particulièrement participer à la vie locale en rassemblant les habitants autour de son campement, espace public transformé alors pour l'occasion en espace de rencontres et de spectacles accessible à tous.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Téo Mazars
13.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Sortie de résidence du Cirque Lazuli

Contrepied (création printemps 2017)

La compagnie Cirque Lazuli est en résidence à la Cité du Cirque du 9 au 16 janvier 2017 pour la création de « Contrepied », un duo de fil de fer et clown (sortie mai 2017). Les artistes présentent au public… +

La compagnie Cirque Lazuli est en résidence à la Cité du Cirque du 9 au 16 janvier 2017 pour la création de « Contrepied », un duo de fil de fer et clown (sortie mai 2017).

Les artistes présentent au public une étape de travail.

vendredi 13 janvier 2017 à 20h30

Disciplines : fil de fer, clown

Durée : 50 min environ

Tout public à partir de 3 ans

Entrée libre sans réservation

Cité du Cirque Marcel Marceau, 6 boulevard Winston Churchill 72100 Le Mans

Renseignements au 02 43 47 45 54 ou par mail à cirque.communication(at)lemans(.)fr

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceaufestival Le Mans fait son Cirque)

-
Cirque Lazuli © Téo Mazars
23.01
28.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Kiaï

Ring

« Ring » est une pièce de cirque chorégraphique et poétique pour quatre circassiens, un slameur, un créateur son et un créateur lumière (sortie 2018). La création s’articule autour de 3 axes : le corps, le … +

« Ring » est une pièce de cirque chorégraphique et poétique pour quatre circassiens, un slameur, un créateur son et un créateur lumière (sortie 2018). La création s’articule autour de 3 axes : le corps, le combat et le cercle. Ainsi, la scénographie se compose uniquement d’espaces et d’objets circulaires, dont 2 trampolines et une plateforme haute. La résidence à la Cité du Cirque du 23 au 28 janvier 2017 est dédiée aux essais techniques de cette installation.

Présentation scénographique et technique vendredi 27 janvier à 20h30 à la Cité du Cirque au Mans.

Sortie : mars 2018

Disciplines : trampoline, roue Cyr, acrobatie

L'équipe : Cyrille Musy, Andrès Labarca, Juan Ignacio Tula et Clotaire Fouchereau aux acrobaties, Jérémie Cusenier à la création lumière, Frédéric Marolleaux à la création musique, Arthur Ribo au slam, Cyrille Musy à la mise en scène, Anaïs Clarté à la création costumes, Bénédicte Joly à la scénographie

Le projet artistique

Êtes-vous jamais rentrés dans un accélérateur de particules ? Le cyclotron de la compagnie Kiaï. Un champ circulaire où règne le vide. Ou presque. Osez ! Laissez-vous aspirer ! Inspirer ! Introduction de corps étrangers, circassiens, musiciens, poètes de leur état. Ça tourne en rond infiniment. Multitudes de collisions ! Et soudain, l’événement. Détection d’une matière rare, inouïe. L’énergie jaillit, en toute pureté, isolée des gestes parasites. L’espace se métamorphose, les trampolines se dressent comme des roues gigantesques et finiront suspendues dans les airs, pendules oscillant autour de leur axe. L’accélération du grand collisionneur provoque d’infinies rencontres, accidents, échanges, transferts d’énergie. Trompeuse dualité du cercle et du centre, de l’arène et de l’excentrique, des figures de combat et des joutes contre soi-même, du corps et de l’esprit.

Le processus prend l’allure d’une cascade temporelle, jalonnée de luttes, balisée par les alliances et la violence. D’un bout à l’autre du spectacle, ultime point fermant le cercle, l’évolution conduit les éléments simples à s’associer pour former des entités plus complexes, faisant émerger de nouvelles propriétés. Subtile alchimie d’une harmonie précaire et rayonnante.

La compagnie Kiaï (51)

Le Kiaï (en japonais) désigne un cri utilisé dans les arts martiaux pour réunir l’énergie du corps et de l’esprit. Un souffle de vie essentielle que développe depuis 15 ans Cyrille Musy, fondateur de la compagnie en 2013. Passionné par les arts martiaux, l'acrobatie, le trampoline et la danse hip-hop, il crée « les Performances Artistiques Tout Terrain » puis poursuit sa collaboration avec Sylvain Décure pour les créations de « Off », « Cri » et « Ring ».

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Daniel Michelon
27.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Découverte de la scénographie de la cie Kiaï

Ring (création mars 2018)

La compagnie Kiaï est en résidence à la Cité du Cirque du 23 au 28 janvier 2017 pour la création de « Ring », une pièce de cirque chorégraphique et poétique pour quatre circassiens, un slameur, un créateur … +

La compagnie Kiaï est en résidence à la Cité du Cirque du 23 au 28 janvier 2017 pour la création de « Ring », une pièce de cirque chorégraphique et poétique pour quatre circassiens, un slameur, un créateur son et un créateur lumière (sortie 2018).

La création s’articule autour de 3 axes : le corps, le combat et le cercle. Ainsi, la scénographie se compose uniquement d’espaces et d’objets circulaires, dont 2 trampolines et une plateforme haute.

Après une semaine d’essais techniques, l’équipe présente au public l’installation scénographique du spectacle.

vendredi 27 janvier 2017 à 20h30

Tout public

Entrée libre sans réservation

Cité du Cirque Marcel Marceau, 6 boulevard Winston Churchill 72100 Le Mans

Renseignements au 02 43 47 45 54 ou par mail à cirque.communication(at)lemans(.)fr

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
cie Kiaï © Daniel Michelon
30.01
11.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Mesdemoiselles

Les Écailles (titre provisoire)

La compagnie Mesdemoiselles souhaite fusionner l’acte théâtral et l’acte acrobatique dans sa nouvelle création, pour faire émerger « un espace circassien où la voix sonne juste, où les corps racontent … +

La compagnie Mesdemoiselles souhaite fusionner l’acte théâtral et l’acte acrobatique dans sa nouvelle création, pour faire émerger « un espace circassien où la voix sonne juste, où les corps racontent ». Le travail en résidence du 30 janvier au 11 février 2017 portera sur l’écriture au plateau du spectacle « Les Écailles » (titre provisoire) : l’histoire de trois femmes en quête de savoir être femmes à l’entrée de leur quatrième décennie (sortie prévue au printemps 2017).

Sortie de résidence vendredi 10 février à 20h30 à la Cité du Cirque au Mans.

Sortie : printemps 2017

Disciplines : corde volante, acrobatie, contorsion, théâtre

L'équipe : de et avec Claire Nouteau, Laure Bancillon et Anna Von Grünigen, Jean-Yves Penafiel à la mise en scène

Le projet artistique

Dans « Les Écailles », la mythologie et les archétypes viendront à la rescousse d’une difficile compréhension des états de femmes. Il sera question de la femme trentenaire. Surgiront comme des cauchemars ou des songes, méduse et ses sœurs, les parques, donneuses, fileuses et coupeuses de vie. Les vieilles, miroirs inquiétants de nos belles jeunesses.

« À trente ans, comment marchent nos jambes de femmes sur les routes de nos sociétés ? »

La compagnie Mesdemoiselles (49)

La compagnie Mesdemoiselles a été créée en 2008 par deux artistes, Claire Nouteau et Laure Bancillon, issues de l’Académie Fratellini, école supérieure des Arts du Cirque. En 2009, la compagnie s’installe aux Ulmes près de Saumur (49), et imagine un lieu de vie et de création qu'elle nomme Le Pressoir. La compagnie a plusieurs créations à son répertoire : le spectacle de rue « L’Oca » en 2011, « La part des anges », dîner-spectacle en 2013, « In Situ » en 2014.

Le travail de la compagnie Mesdemoiselles repose sur l'alliance de pratiques circassiennes, telles que la corde volante, la contorsion, les équilibres et la corde lisse, à un jeu théâtral riche et débridé. Les spectacles se jouent en rue, les publics sont toujours parties prenantes des représentations, les artistes jouent avec eux : ils passent alors de scènes lyriques et intérieures à des moments d’adresses directes, chaotiques et drôles.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
© Jean-Yves Pénafiel
31.01
12.02

Résidence

La Cascade

Etape de création - Subliminati Corporation

La CaLaCa (Extravaganza)

Etape de  création vendredi 10 février à 19h30  La CaLaCa (Extravaganza) est une promenade dans le laboratoire d’un être excentrique, entouré d’objets farfelus : un éventail, des patins à roulettes, des disques … +

Etape de  création vendredi 10 février à 19h30 

La CaLaCa (Extravaganza) est une promenade dans le laboratoire d’un être excentrique, entouré d’objets farfelus : un éventail, des patins à roulettes, des disques vinyles, des katanas, une flûte, des pommes… Dans Extravaganza se trouve l’acceptation de la contradiction, tel un oxymore qui donne une vision métaphorique du quotidien.

La transformation est une constante, c’est une nécessité pour continuer à avancer, c’est un jeu. Jordi Kerol lance un défi à ses limites et ses «géants imaginaires».

http://lacascade.org/la-calaca-extravaganza/

-
Subliminati
Passé
février
2017
10.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Sortie de résidence de la cie Mesdemoiselles

Les Écailles (titre provisoire) (création printemps 2017)

La compagnie Mesdemoiselles est en résidence à la Cité du Cirque du 30 janvier au 11 février 2017 pour la création de son prochain spectacle, « Les Écailles » (titre provisoire) (sortie printemps 2017). … +

La compagnie Mesdemoiselles est en résidence à la Cité du Cirque du 30 janvier au 11 février 2017 pour la création de son prochain spectacle, « Les Écailles » (titre provisoire) (sortie printemps 2017).

Les artistes présentent au public une étape de travail.

vendredi 10 février 2017 à 20h30

Disciplines : corde volante, acrobatie, contorsion, théâtre

Durée : 50 min environ

Tout public

Entrée libre sans réservation

Cité du Cirque Marcel Marceau, 6 boulevard Winston Churchill 72100 Le Mans

Renseignements au 02 43 47 45 54 ou par mail à cirque.communication(at)lemans(.)fr

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Les écailles © Jean-Yves Pénafiel
13.02
25.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence du collectif À Sens Unique

Hedgehog's Dilemma (titre provisoire)

La deuxième création du collectif manceau est un duo féminin : une recherche de simplicité, une friction entre une Française et une Californienne, entre souplesse et dynamisme, entre dérisoire et série… +

La deuxième création du collectif manceau est un duo féminin : une recherche de simplicité, une friction entre une Française et une Californienne, entre souplesse et dynamisme, entre dérisoire et sérieux. Prévu pour le printemps 2017, « Hedgehog’s Dilemma » (titre provisoire) mêle jeux icariens et portés acrobatiques avec une pointe d’absurdité. La résidence à la Cité du Cirque du 13 au 25 février fait intervenir un regard extérieur pour travailler sur l’écriture du spectacle.

Sortie de résidence vendredi 24 février à 18h à la Cité du Cirque

Sortie : printemps 2017

Disciplines : jeux icariens, portés acrobatiques

L'équipe : Aviva Rose-Williams et Hélène Leveau à l’écriture et à l’interprétation, Hugues Delforge en regard extérieur, Clémentine Pradier à la création lumière

Le projet artistique

« Hedgehog’s Dilemma » (le syndrome du hérisson) ce sera beaucoup de jeux icariens, un peu de main à main sans mains et des piles de Kapla® à emboutir. Là où on aurait souhaité parler de relations humaines, on finira par s’inspirer de documentaires animaliers et les belles envolées acrobatiques iront de paires avec de magnifiques prises de pied dans le tapis. Il y aura des buts, et plus ils seront absurdes, mieux ça sera.

« Est-ce plus aisé de porter un objet, un humain, un objet qui fait semblant d’être humain ou un humain qui fait semblant d’être un objet? »

Le collectif À Sens Unique (72)

À Sens Unique est né d’une cohésion de quelques étudiants à l'école de cirque de Québec. En 2013, le collectif migre au Mans, et fonde la compagnie. En s’appuyant sur leurs différences, la variété de leurs disciplines et de leurs cultures, à coup de petites formes solo ou collective, en joie ou en galère, ils ont puisé les bases de leur première création « Léger démêlé ».

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Hedgehog's Dilemma © Hélène Alline
26.02
20.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Le P'tit Cirk

Les Dodos (titre provisoire)

Ils sont cinq circassiens sur la piste de leur chapiteau : ensemble ils cherchent à survivre, à grand renfort de techniques de cirque et de musique live. Après un accueil en novembre 2016 à la Cité du C… +

Ils sont cinq circassiens sur la piste de leur chapiteau : ensemble ils cherchent à survivre, à grand renfort de techniques de cirque et de musique live. Après un accueil en novembre 2016 à la Cité du Cirque, la compagnie Le P’tit Cirk revient au Mans poursuivre la création du spectacle « Les Dodos » (titre provisoire). La résidence se déroule du 26 février au 20 mars 2017, sous chapiteau installé dans la cour d’une école primaire. Plusieurs actions de médiation seront organisées dans le quartier, dans le cadre du contrat local d’éducation artistique et culturelle.

Sortie de résidence vendredi 17 mars à 20h30 sous chapiteau, école Camille Claudel, 7 rue Helsinki au Mans

Création collective sous chapiteau, sortie : novembre 2017

Disciplines : portés acrobatiques, portique coréen, anneaux chinois, acrobaties, cascades, musique

L'équipe : Alice Barraud, Basile Forest, Pablo Escobar, Louison Lelarge, Charly Sanchez à l’interprétation, mise en scène collective accompagnée de Christophe Lelarge et Sky de Sela, Maël Velly à la création et régie lumière, Guillaume Roudot à la conception et construction, Marie Münch à l’administration, Jean-Michel Talva à la production et diffusion

Le projet artistique

Sous l’huis-clos du chapiteau, comme un îlot désert où l’espace ne serait dessiné que par des portiques coréens et un immense capharnaüm de guitares, une communauté singulière de cinq personnages nous parle de ses rêves d’envols, d’échappée belle, de solitude et de rivalité... L’évasion est impossible.

Comme pour les Dodos, gros oiseaux un peu ridicules disparus en raison de leurs handicaps physiques, l’hostilité du monde extérieur les condamne à inventer en permanence de dérisoires mécanismes de survie.

De leur fragilité et leur imagination sans limites naissent d’improbables tentatives d’échapper à la gravité. Main à main, voltige, acrobatie, anneaux chinois : l’espace se transforme, l’autre s’apprivoise, entre rapports de force, de domination ou de fugitive confiance. Comme l’enfance nous ouvre des territoires infinis, ils multiplient les prémices, les essais, les apprentissages de tous les possibles et se jouent de leurs peurs et de leurs conflits avec une inébranlable naïveté et un humour insolent.

Pour résister à la rumeur du monde, la musique et le chant sont leurs respirations. Guitares, cajon, trompette, contrebasse, harmonica, banjo, autant d’instruments pour des variations sur les musiques populaires et baroques, autant d’objets sonores utilisés pour des mouvements acrobatiques et des cascades périlleuses.

Malgré tout, comment survivre, au chaos du monde, à soi-même, à la perte de ses facultés, loin du présent fait de peur, et de confusion ? Avec leurs voix, leurs histoires, leurs corps, les Dodos défendent becs et ongles leurs rêves et leurs luttes. Ils se rassemblent et partagent avec le public, sous la chaude lumière du chapiteau, un doux combat : être heureux, le temps d’un spectacle, comme un acte de résistance !

La compagnie Le P’tit Cirk (29)

La compagne Le P’tit Cirk a été créée en 2004 par Danielle Le Pierrès et Christophe Lelarge. Leurs histoires de cirque s’avèrent des aventures artistiques singulières, inventives et attachantes. Suite à leur rencontre en 2015 avec cinq jeunes circassiens, l’envie mutuelle de créer un spectacle ensemble et d’approfondir une démarche de transmission les conduit à accompagner la création des « Dodos » (titre provisoire).

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Chapiteau © Danielle Le Pierrès
27.02
04.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence du Cirque Content Pour Peu

Le Laïus Lucien Show

L’artiste fil-de-fériste Hugo Marchand reprend la création de son solo de cirque « pour grands enfants et petits adultes en devenir ». « Le Laïus Lucien Show » aborde le passage délicat de l’enfance à l’âge adu… +

L’artiste fil-de-fériste Hugo Marchand reprend la création de son solo de cirque « pour grands enfants et petits adultes en devenir ». « Le Laïus Lucien Show » aborde le passage délicat de l’enfance à l’âge adulte : la dualité de ces états d’homme se joue sur un fil. Le spectacle est en cours de finalisation : la mise en scène, la théâtralité et la chorégraphie feront l’objet d’ajustement avec un regard extérieur lors de la résidence à la Cité du Cirque du 27 février au 4 mars 2017.

« Le fil c’est marcher droit dans une vie pleine de virages. »

Sortie de résidence vendredi 3 mars à 20h30 à la Cité du Cirque

Sortie : 2017

Discipline : fil de fer

L'équipe : Hugo Marchand à l’interprétation et à l’écriture, Nicolas James à la régie générale, Cyril Choyé et Loïse Manuel en regards extérieurs

Le projet artistique

Lucien, personnage simple et enfantin, vient vous faire son spectacle, mais son côté adulte s’invite pour parsemer le spectacle de ses réflexions sur le monde qui nous entoure. « Le Laïus Lucien Show » est un spectacle plein d’humour et d’émotions qui, au fil des numéros, se joue des techniques traditionnelles du cirque, du théâtre, de l’expression corporelle et de la musique.

Le spectacle parle de la recherche de soi au moment délicat où l’on passe de l’enfance à l’âge adulte, lorsque la société nous considère désormais comme responsable et anéantit peu à peu nos rêves dans sa cadence infernale. Le sujet, traité de manière légère, donne de l’air à nos souvenirs. Lucien nous emmène avec lui dans son intimité et nous fait découvrir la souffrance de se « grand lui », l’adulte qu’il est. C’est un spectacle à textes, à chansons et à acrobaties, un laïus aux multiples rebondissements, loin d’être pompeux…

Le Cirque Content Pour Peu (29)

Hugo Marchand est Lillois et fréquente l'école de cirque de Lomme pendant 8 ans puis intègre la formation professionnelle aux arts du cirque de Chambéry (Arc en Cirque). Il s’y perfectionne pendant 3 ans au fil de fer et sort diplômé en 2009. Il fonde ensuite avec Loïse Manuel le Cirque Content Pour Peu. Ensemble, ils créent « Entre le Zist et le Geste » en 2012-2013, un spectacle qui avoisine les 250 représentations en France et à l'étranger.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Le Laïus Lucien Show © Fabien Debrabandere
Passé
avril
2017
01.03
12.04

Résidence

pole-national-cirque-et-arts-de-la-rue

Charlène Dray

Hippo-Néguentropie

Charlène Dray n’est a priori ni artiste, ni dresseuse, en tous cas, pas au sens où nous l’entendons généralement. Passionnée depuis toujours par le cheval en tant qu’être vivant, elle écrit actuellement… +

Charlène Dray n’est a priori ni artiste, ni dresseuse, en tous cas, pas au sens où nous l’entendons généralement. Passionnée depuis toujours par le cheval en tant qu’être vivant, elle écrit actuellement une thèse sur le protocole scientifique comme processus de création appliqué au vivant. Charlène propose d’oublier la notion de dressage au profit d’une approche croisant éthologie cognitive, cirque et nouvelles technologies, avec pour volonté de produire de nouveaux outils permettant la création avec et pour le cheval. Accompagnée de programmeurs informatiques, Charlène s’appuiera sur les dernières recherches en éthologie cognitive lors d’une résidence de dix jours durant laquelle son équipe travaillera à la conception d’un système embarqué qui récupère et traite les différentes données biologiques des chevaux. L’objectif est d’analyser encore plus finement les réactions du cheval en fonction de l’interface à laquelle il est confronté, que ce soit la vidéo, le son ou la lumière.

Nous vous proposons de partager avec elle l’avancement de ses recherches et de découvrir de manière concrète comment une approche aussi scientifique peut effectivement produire du spectacle vivant.

-
Droits réservés
13.03
25.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie La Folle Allure

Entr'eux 2

Le goût du jeu et du risque les rassemble à travers la manipulation et le lancer de couteaux, haches, faucilles et autres objets curieux et tranchants. Emiliano Ferri, en équilibre sur l’échelle libre… +

Le goût du jeu et du risque les rassemble à travers la manipulation et le lancer de couteaux, haches, faucilles et autres objets curieux et tranchants. Emiliano Ferri, en équilibre sur l’échelle libre, et Guillaume Balès, au mât chinois, forment un duo fraternel de lanceurs-manipulateurs sur le fil du rasoir. Leur spectacle « Entr’eux 2 » entre dans sa phase finale de création et est accueilli en résidence à la Cité du Cirque du 13 au 25 mars 2017.

« Les lames valsent, tombent et s’envolent. Les cibles sont multiples, le danger est latent, le projectile surprend, la vigilance redouble, le jeu en devient d’autant plus excitant. »

Sortie de résidence vendredi 24 mars à 20h30 à la Cité du Cirque

Sortie : 21 avril 2017, Bergamo

Disciplines : échelle libre, mât chinois, lancer de couteaux, haches et autres objets tranchants

L'équipe : Guillaume Balès et Emiliano Ferri à l’écriture et à l’interprétation, Sky de Sela à la mise en scène

Le projet artistique

Emiliano Ferri, en équilibre sur échelle libre, et Guillame Balès, dans la verticalité fixe du mât chinois, mettent leur discipline respective au service des techniques de lancer et manipulation de couteaux et haches. Ils questionnent et approfondissent cette discipline qui devient leur mode d’expression commun. Cette création naît de la collaboration entre les deux artistes, qui dès leur rencontre en 2011, avaient noué une complicité évidente et l’envie de partager un bout de chemin ensemble.

Les artistes

Guillaume Balès, acrobate sur mât Chinois, lancer de couteaux et autres curiosités

Guillaume se forme à l’école de cirque Ménival, à Lyon, et à Piste d’Azur à Cannes, où il se spécialise en manipulation d’objet et crée son numéro « Le Portemanteau ». Curieux et passionné, Guillaume continue de se former, en mât chinois, puis en lancer de couteaux et haches. Il se spécialise également, en parallèle de son travail d’artiste, dans la construction de structures et de petites machineries (scénographiques et de cirque, essentiellement). L’acier et le bois sont ses matériaux de prédilection. Il aime réaliser lui-même la scénographie et les accessoires de ses spectacles. Il travaille au sein de diverses compagnies : ABS, Les Mangeurs de Cercle, Le 13ème Quai, Cirque Azur, Mesdemoiselles. Il crée en 2011 le collectif Circo Zoé et en 2013, La Folle Allure – cirque des routes avec un premier spectacle du même nom, toujours en tournée. Il crée aujourd’hui le second spectacle de la compagnie, avec Emiliano Ferri.

Emiliano Ferri, acrobate sur échelle libre, lancer de haches.

Emiliano se forme à l’école préparatoire de Circo Vertigo à Turin, puis à l’Ecole supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles (ESAC), dont il sort diplômé en 2008. Spécialisé en échelle acrobatique, il continue de se former comme porteur et jongleur (massue et manipulation de haches). Il travaille dans différents cabarets en Allemagne, et participe à la création « Mundo Parallelo » de la compagnie No Fit State Circus (Angleterre). Il crée en 2011 la compagnie Circo Zoé (tournée en France et à l’étranger avec le spectacle « Zoé »). En 2013, il intègre la compagnie Cirque Exalté avec le spectacle « Furieuse Tendresse ». Il se lance maintenant dans la création de sa propre compagnie, La Voie Ferrée, qui aura comme premier projet la création d’un spectacle en duo avec Guillaume Balès.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Entr'eux 2 © Gilbert Garcin
14.03
26.03

Résidence

La Cascade

Etape de création - Cie Two

Finding no mann's land

Etape de création vendredi 24 février à 19h30 à la Cascade Une rencontre insolite, un duo extravagant. Two sont deux, elle est seule et lui, sa solitude. Aujourd’hui, c’est une belle journée pour mourir. … +

Etape de création vendredi 24 février à 19h30 à la Cascade

Une rencontre insolite, un duo extravagant. Two sont deux, elle est seule et lui, sa solitude.

Aujourd’hui, c’est une belle journée pour mourir. Et ça, ils le font bien, ou presque. C’est banal, ça les amuse.

Comme dans la vie, on ne naît pas que pour mourir ! On veut voler, parce la chute fait mal, on veut sauter, puisque c’est dur d’aller toujours tout droit, on veut raconter nos rêves avant qu’on ne les oublie. Pour rire une fois de plus.

Le duo s’anime dans un monde poétique qui côtoie l’impossible, l’humour et la tragédie. Ils s’amusent à dépeindre l’uniformisation de nos vies, faite de violence banalisée et d’amour désincarné.

Lauréat Jeunes Talents Cirque Europe 2015-2016
Dans le cadre de CircusNext, dispositif européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne

http://lacascade.org/finding-no-mans-land/

-
Milan Szypura
27.03
24.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de Baraka

Baraka

Après avoir joué la version cabaret au Mans cet hiver, l’équipe revient en résidence du 27 mars au 24 avril 2017 pour travailler la création finale sous chapiteau. Intemporel et poétique, le spectac… +

Après avoir joué la version cabaret au Mans cet hiver, l’équipe revient en résidence du 27 mars au 24 avril 2017 pour travailler la création finale sous chapiteau. Intemporel et poétique, le spectacle « Baraka »  interroge le rapport aux autres, les différences et le vivre ensemble. Sur scène, pour simple décor, un mur se dresse : il sera le protagoniste d’histoires qui naîtront à son pied, racontées par sept personnages aux multiples facettes. En parallèle du spectacle, l’équipe planifie une itinérance du chapiteau (et du spectacle) en Europe et en Méditerranée.

« Avec une brique de respect et un parpaing d’espoir, ils vous confronteront à toute la richesse et la beauté de nos différences. »

Sortie de résidence vendredi 7 avril à 18h30 (parc de l'Épine au Mans)

Sortie : juin 2017, festival Le Mans fait son Cirque

Disciplines : cirque, danse, musique

L'équipe : Lise Cluzaud, Monica Costamagna, Nelly Donnat, Hugo Ferron, Mattias Nicolas Munoz, Julien Vieillard, Tristan Camporesi, Eve Delepelaire, Thomas Bares et Maxime Farout

2 techniciens et 6 artistes sur scène : 4 circassiens-acrobates, une danseuse et chanteuse et un musicien. Tous profondément « couteau suisse » dans l'âme : les techniciens ont l'habitude de la scène, les artistes pratiquent tous le cirque et la musique, chacun avec leurs spécialités mais sans cloisonnement entre les disciplines.

Le projet artistique

Il y a un mur. Physique, concret. Qui sépare, enferme, cache... protège aussi. Et puis, il y a l'autre. Invisible. Celui que l'on se crée, qu'on nous crée... celui qu'on dresse entre nous, par peur, par conformisme ou juste par incompréhension. Au-delà des différences culturelles, des frontières sociales (origine, langue, religion, mode de pensée, génération...), c'est le portrait, l'histoire de chaque être qui constitue la base de ce mur et qui définit l'Homme au sens large, que ce spectacle veut évoquer. Autour de ce mur, un espace... indéfini, intemporel, où vont passer, se croiser, espérer se retrouver... sept individus. Sans mot, ils vont se raconter, nous raconter LEUR MUR. Une école buissonnière, un peloton d’exécution, une prière, un secret, une fuite, une œuvre éphémère... LEUR MUR prendra vie, se mouvra, interagira avec ces personnages aux multiples facettes. Il sera le protagoniste d'histoires qu'il verra ou fera naître à son pied. Pour mieux se fendre, s'ouvrir, s'écrouler ? Sept personnages aux langages multiples : danse, acrobatie, main à main, bascule, jongle, clown, manipulation et équilibre d'objets, théâtre corporel, lutherie sauvage (détournement d'objet en instrument), musique... Une musique narrative comme une brèche qui grandira et s'étirera... Un enchaînement de tableaux, qui donnera vie à une fresque murale... jusqu’à ce que chacun d'entre eux, avec poésie, humour et humanité, puisse enfin traverser, VOUS faire traverser ce mur, pour se rencontrer, se regarder vraiment. Avec une brique de respect et un parpaing d'espoir, ils VOUS confronteront à toute la richesse et la beauté de nos différences. Sur tous nos murs joliment abîmés, colorés, ils écriront un seul message, universel : Liberté.

L’itinérance en Méditerranée et en Europe

À partir de septembre 2017, l’équipe prendra la route pour huit mois de nomadisme autour de la mer « au milieu des terres », la Méditerranée, puis en Europe du Nord. Ils présenteront leur spectacle et accueilleront sous leur toile d’autres artistes dans les différents pays traversés, avec l’envie de favoriser les rencontres et les échanges, grâce au cirque.

Le collectif (87)

L'équipe du projet « Baraka » se compose de membres issus de trois entités : la Mini Compagnie, la compagnie Passanbleu et le Cirque sans raisons, qui composaient la partie française du projet franco-uruguayen « Circo Tranzat » (2014-2015). L’association La Gnac est porteuse du projet « Baraka »

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

Dans le cadre du contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Épine au Mans

-
Baraka © Elyne Ventenant
Passé
avril
2017
04.04
16.04

Résidence

La Cascade

Jamie Adkins

Espièglerie

Clown  Après plus de 1 000 représentations du spectacle Circus Inconitus, Jamie Adkins se lance pour une nouvelle création, seul au plateau. Jamie entend bien poursuivre le développement de son pers… +

Clown 


Après plus de 1 000 représentations du spectacle Circus Inconitus, Jamie Adkins se lance pour une nouvelle création, seul au plateau. Jamie entend bien poursuivre le développement de son personnage de clown à partir de celui qu’il a construit au fur et à mesure de ses précédents spectacles.

Dans ESPIÈGLERIE, son personnage, après avoir trouvé un spectacle et un public pour l’applaudir se retrouve devant quoi ? Qu’arrive-t-il au clown lorsque les gens ont quitté le chapiteau et qu’il se retrouve seul en piste. Eh bien, il faut repartir à la conquête d’un nouveau public. Il faut faire sa valise, y mettre son costume, ses accessoires et entreprendre un long périple.

Comme prémisse à sa recherche, Jamie garde en tête les mots du philosophe chinois Lao Tseu : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ».

de et avec Jamie Adkins

-
10.04
17.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence du collectif Fallait pas les inviter

Et avec ceux-ci ?

Quatre jeunes circassiens issus des plus grandes écoles nationales, faute de parvenir à entrer dans le « système », décident de tout arrêter et de débuter une nouvelle vie. Le spectacle « Et avec ceux-ci … +

Quatre jeunes circassiens issus des plus grandes écoles nationales, faute de parvenir à entrer dans le « système », décident de tout arrêter et de débuter une nouvelle vie. Le spectacle « Et avec ceux-ci ? » (sortie prévue au printemps 2018) s’inspire de leurs propres vies, au point de ne plus savoir ce qui est vrai ou non. La Cité du Cirque accueille pour la deuxième fois ce projet en résidence : les artistes s’entraîneront du 10 au 17 avril 2017.

« Comment faire du cirque sans en avoir l’air ? »

Sortie : mai 2018

Disciplines : théâtre, trapèze mini volant, mât chinois, acrobaties, sangles, dressage, cascades, trampoline

L'équipe : Jonas Leclere, Maximilien Delaire, Vincent Maggioni et Élie Rauzier à l’interprétation, Philippe Fenwick à l’écriture et à la mise en scène, Jennifer Lauro Mariani à l’assistanat de mise en scène, Jos Houben en regard complice, Maxime Bordon aux techniques de cirque, compagnie Roe Circus à la production (…)

Le projet artistique

« Et avec ceux-ci ? » raconte « la vie réelle » de quatre jeunes circassiens qui ont connu les plus grandes écoles nationales mais qui, faute d’arriver à rentrer dans un système normatif - lié à la notion « de projet » - ont décidé de tout arrêter pour mener une vie nouvelle à l’inverse de tout ce qu’ils ont pu connaître. Mais est-ce possible de renoncer à ses rêves pour tenter de vivre à l’opposé des aspirations qui ont bercé notre enfance aux côtés d’un idéal que l’on s’est fixé ? Quatre circassiens, radicalement différents dans leurs personnalités, sont au cœur de l’intrigue, le spectacle s’inspirant de leur propre vie.

Le collectif Fallait pas les inviter (72)

Le collectif rassemble quatre artistes de cirque, tous acrobates avec des spécialités différentes : le trapèze volant, les sangles et le mât chinois. Ils se sont rencontrés à l’école nationale de cirque de Châtellerault. Le projet « Et avec ceux-ci ? » est porté par la compagnie Roe Circus.

Accueil en résidence Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Et avec ceux-ci © Julien Athonady
17.04
05.05

Résidence

Archaos

Résidence Pauline Dau

Vanité(s)

« L’important c’est d’essayer », elle dit. Pleine d’enthousiasme, elle prend la piste, tente tout! Hula-hoop, acrobatie, danse, chansons sincères ou parodiques. Elle échoue, diffère, réussit, amuse et émeut, par… +

« L’important c’est d’essayer », elle dit.
Pleine d’enthousiasme, elle prend la piste, tente tout! Hula-hoop, acrobatie, danse, chansons sincères ou parodiques. Elle échoue, diffère, réussit, amuse et émeut, parce que par dessus tout elle y croit !
«Vous avez compris? Pas compris?
C’est super! »
Elle met tout en oeuvre pour échapper à la vanité de son existence.

-
Vanité(s)
18.04
29.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie Stoptoï

LOOP

« LOOP » est un spectacle de jonglage musical et rythmique avec 547 anneaux, 38 balles et 1 batterie. Deux jongleurs et un musicien tentent de battre le record du monde du plus grand nombre de t… +

« LOOP » est un spectacle de jonglage musical et rythmique avec 547 anneaux, 38 balles et 1 batterie. Deux jongleurs et un musicien tentent de battre le record du monde du plus grand nombre de traversées d’anneau par une balle. Ils multiplient les essais absurdes mais nécessaires pour parvenir à leurs fins, tordant aussi bien les anneaux en plastique que la musique ou le spectacle lui-même, construit comme un concert. Cette création 2018 de la jeune compagnie Stoptoï est accompagnée au long cours par le Pôle régional Cirque Le Mans, avec cette deuxième résidence à la Cité du Cirque du 18 au 29 avril 2017.

« Jusqu’à quel point peut-on tordre un anneau et à quoi ressemblera-t-il avant qu’il ne se casse ? »

Sortie de résidence vendredi 28 avril à 20h30 à la Cité du Cirque

Sortie : janvier-février 2018

Disciplines : jonglage, manipulation d’objet, musique

L'équipe : Gonzalo Fernandez Rodrìguez et Neta Oren au jonglage et à la manipulation d’objets, Gaëtan Allard à la batterie et à la création musique, Éric Longequel en regard extérieur, Thibault Condy à la création lumière

Le projet artistique

« LOOP, c’est un spectacle de jonglage. On utilise 547 anneaux, 38 balles, 1 batterie et 3 êtres humains pour créer notre langage jonglistique. On transforme et on tord les objets, les corps, la musique, et l’idée-même de spectacle. On explore ensemble de nouvelles formes, de nouveaux sons et de nouveaux lancers. On cherche les limites, juste avant la rupture. Jusqu’à quel point peut-on tordre un anneau et à quoi ressemblera-t-il avant qu’il ne se casse ? En combien de temps apparaissent les ampoules aux mains du batteur ? Combien de temps avant que ses baguettes ne se cassent, avant qu’il ne se brise lui-même ? À travers des expérimentations sans doute insensées, LOOP tente de donner ses propres réponses sur le sens de la vie et l’origine de l’univers. »

La compagnie Stoptoï (72)

Stoptoï est une compagnie franco-hispano-israélienne fondée en 2016. Neta Oren et Gonzalo Fernandez Rodrìguez se rencontrent à l’école de cirque Le Lido à Toulouse et créent en 2015 un premier duo. Gaëtan Allard les rejoint sur le projet « LOOP » pour les accompagner à la fois musicalement et physiquement. La structuration de la compagnie est accompagnée par la Cité du Cirque, au titre de sa mission de soutien à l’émergence circassienne.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

En partenariat avec le Carré – scène nationale de Château-Gontier (production déléguée)

Avec le soutien de l’association Créavenir – Crédit Mutuel

-
LOOP © Fabrikka
Passé
mai
2017
01.05
06.05

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la cie HMG / Jonathan Guichard

3D

Jonathan Guichard (cie HMG) a créé un nouvel agrès : 3D. En forme d’arc en bois traversé par un fil de fer tendu, c’est une singulière structure de cirque pour l’espace public. L’acrobatie se joue de l’équilibre,… +

Jonathan Guichard (cie HMG) a créé un nouvel agrès : 3D. En forme d’arc en bois traversé par un fil de fer tendu, c’est une singulière structure de cirque pour l’espace public. L’acrobatie se joue de l’équilibre, de l’effet balancier ou de la proximité avec le public, en phase avec le tempo de la musique. La compagnie toulousaine est en résidence à la Cité du Cirque du 1er au 6 mai 2017 pour la finalisation de la création.

Sortie de résidence vendredi 5 mai à 20h30 à la Cité du Cirque

Création : « 3D », singulière structure de cirque pour l’espace public

Sortie : mai 2017

Discipline : acrobatie sur 3D, nouvel agrès de cirque

Équipe : Jonathan Guichard à la conception et à l’interprétation, Cyril Malivert à la régie, Étienne Manceau en regard extérieur, Jean-Victor Bethmont et Franck Breuil en renfort à la construction, CIRCa à la production déléguée

Le projet artistique

« 3D » est un objet de taille humaine, une extension du corps, une prothèse pour le jeu du mouvement. Il se décline en 3 dispositions dans un espace à 3 directions. Sa nature est l’association d’une ligne, froide, métallique et d’une courbe de bois. Les situations se construisent par mouvements sonores : ça craque, bascule, groove, vibre. De grave il n’y a que des sons. Le jeu acrobatique de cette singulière structure se pratique en proximité, pour mettre en perspective un rapport ludique à la matière, à l’espace, à l’autre.

La compagnie Henry Marie G (32)

La compagnie H.M.G. est portée en production déléguée par CIRCa, pôle national des Arts du Cirque à Auch.

Jonathan Guichard, artiste de cirque

Jonathan entre en 1997 à l’école préparatoire de cirque de Châtellerault, en 1998 à l’ENACR et en 2000 au CNAC. Après le spectacle de sortie arrive rapidement la création de « ZOOO » avec le chorégraphe Denis Plassard. Désireux de découvrir le métier d’artiste de cirque dit traditionnel, Jonathan intègre le Cirque Romanès en 2006 avec le numéro de fil de fer et le quitte en 2007 pour se consacrer à la création du spectacle « Ieto ». En 2010, il met le cirque entre parenthèse pour suivre la formation du cycle long de Music-Hall en trombone. Retour au cirque en 2012 avec la reprise d’un rôle dans le spectacle « Du goudron et des plumes » de la cie MPTA puis dans « Plan B » de la cie 111. En 2015 mûrit l’idée d’une petite forme dans l’espace public autour d’une singulière structure de fil, « 3D ».

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
3D © Mathieu Bleton
19.05
28.05

Résidence

Association A4

Tide Company

Fuite

Fuite est une pièce pour cinq clowns-acrobates mettant en scène une catastrophe. La catastrophe est une fuite, une fuite d'un liquide noir et visqueux, une tâche qui croît au milieu d'un plateau bla… +

Fuite est une pièce pour cinq clowns-acrobates mettant en scène une catastrophe. La catastrophe est une fuite, une fuite d'un liquide noir et visqueux, une tâche qui croît au milieu d'un plateau blanc. Sur scène évoluent cinq personnages, comme une famille, une tribu, plumés de parures blanches et insolites, doués de défauts, d'une gestuelle singulière, guidés par une reine et qui pourraient, si l’on totalisait ces individus, résumer l'humanité tout entière. Le fléau arrive doucement, il commence par un point noir puis recouvre tout le plateau. La situation étant inédite, les protagonistes continuent de vivre aujourd'hui comme hier, des journées identiques régies par un besoin de nourriture. Fuite raconte leur inertie, leur étrange attachement qui les conduisent à réagir trop tard.

Sortie de résidence : SAMEDI 27 MAI 2017 - 11 h 00 / Salle Aliénor d’Aquitaine

-
©Tide Company
Passé
juillet
2017
28.06
07.07

Résidence

2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg

Side Show - Quintijn Ketels / Sortie de résidence le 07 juillet 2017

Spiegel im Spiegel

Compagnie belge créée en 2009 par Aline Breucker, performeuse, et Quitijn Ketels, acrobate, Side-Show est conçue comme un espace pluridisciplinaire à la croisée du cirque, du théâtre, de la danse et des ar… +

Compagnie belge créée en 2009 par Aline Breucker, performeuse, et Quitijn Ketels, acrobate, Side-Show est conçue comme un espace pluridisciplinaire à la croisée du cirque, du théâtre, de la danse et des arts visuels. Pour leur première résidence à La Brèche, les deux artistes travaillent au deuxième volet d’une « trilogie de l’imaginaire » : Spiegel im Spiegel.

Le point de départ de Spiegel im Spiegel est le miroir et son reflet. Une source d’inspiration partant d’un simple objet usuel et pourtant hautement symbolique et métaphorique. Dans un monde actuel ou l’image, le zapping, le selfie sont au centre du quotidien de la société, à l’apothéose de l’idéologie du 20ème siècle « un peuple, une nation, une langue », Side-Show questionne le regard que l’on porte sur soi-même.

-
Passé
juillet
2017
20.07
29.07

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Résidence de la Subliminati Corporation

Deixe-me

« Comme une tradition orale, « Deixe-me » (laisse-moi, en Brésilien) vient vous raconter un monde, passé ou à venir, peut-être rêvé. » La prochaine création de la Subliminati Corporation s’appuie sur un collectif… +

« Comme une tradition orale, « Deixe-me » (laisse-moi, en Brésilien) vient vous raconter un monde, passé ou à venir, peut-être rêvé. » La prochaine création de la Subliminati Corporation s’appuie sur un collectif de 4 individus joueurs et présents qui, au-delà de leur technique de cirque, veulent créer un véritable échange avec le public. Avec la résidence à la Cité du Cirque du 20 au 29 juillet 2017, l’équipe entre dans la phase de finalisation du spectacle dont la sortie est prévue à l’automne.

Création : « Deixe-me »

Sortie : 3-4 novembre 2017

Disciplines : jonglage, clown, acrobatie

Équipe : Maël Tebibi, Mikel Ayala, Aude Martos, Romain Delavoipière à l’écriture et à l’interprétation, Virginie Baes en regard extérieur, Thomas Bourreau à la création lumière, Mathilde Pachot à la régie générale, Sarah Barreda à la production-diffusion, Les Thérèses à l’administration

Projet artistique

« Deixe-me » (laisse-moi en Brésilien) est le murmure hurlé de quatre civils. Quatre bouffons qui rabibochent leurs cœurs d’enfants blessés. Une fable immorale, tous azimut et au-delà de la raison comme la vie qui nous habite. Comme une tradition orale, « Deixe-me » vient vous raconter un monde, passé ou à venir, peut -être rêvé. Un monde qui nous appartient et nous dépasse, celui dans lequel on vit. Un discours parcellaire tantôt drôle, tantôt tragique. Un récit fait de confessions, d’anecdotes, de rituels, de blagues, de mensonges et d’emphases.

« Deixe-me » est un appel à la vie, à la communion du groupe, à la libération de l’individu.

La Subliminati Corporation (31)

Créée en 2006, la Subliminati Corporation est un outil pour questionner, mettre à nu, vibrer, pour vivre. Elle a pour objectif de promouvoir des spectacles vivants.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Deixe-me
Passé
septembre
2017
28.08
08.09

Résidence

2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg

Résidence Galactik Ensemble

Optraken

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie Résidence du 28 août au 8 septembre 2017 à La Brèche Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf Le Galactik … +

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie
Résidence du 28 août au 8 septembre 2017 à La Brèche
Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf

Le Galactik Ensemble développe une acrobatie de situation, c'est-à-dire ce rapport précis entre un environnement accidenté et la capacité de l'homme à s'y ajuster. Leur démarche consiste à mettre en jeu l'individu ainsi que le groupe face à un imprévisible réel, une situation à risque.

Le Galactik Ensemble expérimente d'abord le court instant où le contrôle nous échappe, ce passage de l'esquive à la chute, au rétablissement de l'équilibre. Cet engagement qui nécessite un investissement complet, où le corps s'adapte et se déforme pour conserver son intégrité, laisse émerger des gestuelles singulières. Naissant dans et depuis le déséquilibre, ces gestuelles créent une théâtralité que les artistes cherchent à questionner, exacerber et mettre en scène.

-
Passé
septembre
2017
04.09
11.09

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Hors Surface

Open Cage

La compagnie toulonnaise Hors Surface fait sa rentrée au Mans. C’est la 2e résidence de création pour « Open Cage », un poème acrobatique sur le pouvoir de l’imaginaire et le combat pour retrouver sa liberté (… +

La compagnie toulonnaise Hors Surface fait sa rentrée au Mans. C’est la 2e résidence de création pour « Open Cage », un poème acrobatique sur le pouvoir de l’imaginaire et le combat pour retrouver sa liberté (sortie d’une forme courte prévue au printemps 2018). Du 4 au 11 septembre 2017 à la Cité du Cirque, Damien Droin et son équipe explorent les espaces scéniques et les pistes de jeu.

Sortie : mars 2018, festival Spring (forme courte)

Disciplines : trampoline, magie, danse, théâtre, musique

Équipe : Damien Droin à l’écriture, à la mise en scène et à l’interprétation, Fabrice Melquiot à la mise en scène, Benjamin Vick à la musique, Thibault Souquet à la technique, Sigolène de Chassy à la scénographie

Projet artistique

« Open Cage » est une pièce de cirque/théâtre, physique et poétique sur l’illusion de liberté et d’ouverture sur le monde. Quand la barrière mentale s’incarne physiquement sur scène, un saut dans le vide devient tout à coup le début d’une aventure poétique jouant avec la gravité, où l’espace scénique devient métaphore du temps qui passe pour pousser le personnage à changer son regard sur la vie. Sa dualité est mise en scène, il entend sa propre voix répondre à ses interrogations, il se joue de lui-même. À travers le cirque, la danse, la magie, la musique et le texte, « Open Cage » est un voyage intemporel où l’on navigue entre les fantômes du passé et les projections du futur.

« Sommes-nous vraiment libres ? »

Compagnie Hors Surface (83)

Damien Droin (cirque) et Fabrice Bouillon (musique) se rencontrent sur le spectacle « Aziab », sortie de promotion 2007 de l’École nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois. Cette première collaboration leur donne envie de travailler à une écriture commune qui aura pris le temps de mûrir jusqu’à la création de la compagnie Hors Surface en 2010 autour des spectacles « Boat » et « Tetraktys ».

Hors Surface s’inscrit d’emblée dans une écriture exigeante et résolument multidisciplinaire, avec l’envie pour le duo de dépasser les cadres tant de la musique que du cirque. Avec la volonté de cultiver le meilleur des deux mondes, Damien et Fabrice revendiquent dans leurs créations un engagement physique intense, dans la plus pure tradition circassienne, allié à la précision d’une écriture émotionnelle, comme seule la musique le permet. L’ancrage de « Boat » dans l’univers de Rimbaud souligne un attachement au texte, qui se poursuit avec l’univers slam de « Tetraktys ». Les expériences personnelles accumulées ouvrent des passerelles évidentes sur les univers de la danse contemporaine et du théâtre.

Coproductions : Scène nationale de Châteauvallon ; Théâtre Orphéon | Soutiens en résidence : Centre international des Arts en mouvement, Aix-en-Provence ; Cité du Cirque Marcel Marceau, Pôle régional Cirque Le Mans | Soutiens institutionnels : Ville de Toulon, Département du Var | En cours : Archaos, Pôle national des arts du cirque Méditerranée, Marseille ; La Brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie, Cherbourg-Octeville ; Atelier 231, Centre national des arts de la rue, Sotteville-les-Rouen ; Pôle jeune public, Le Revest : Théâtre Am Stram Gram, Genève

Accueil en résidence Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Open Cage © Isabelle Souriment
25.09
09.09

Résidence

2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg

Résidence Cie La Main de l'Homme - Clément Dazin

Humanoptère

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie Résidence du 25 septembre au 9 septembre 2017 à La Brèche Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf La répétiti… +

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie
Résidence du 25 septembre au 9 septembre 2017 à La Brèche
Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf

La répétition du geste en jonglage fait écho à la répétition mécanique d’un ouvrier à la chaîne, d’un comptable, d’une femme de ménage ou d’une chef d’entreprise. Cette répétition incessante et fascinante du geste d’un travailleur, présente dans chaque corps de métier est transposable avec une chorégraphie du jonglage. Mon but est de donner une vision allégorique de la notion de travail dans notre société à travers le corps et le jonglage. Je désire faire apparaître différentes définitions du mot travail variant selon la classe sociale, le métier accompli. Je compte mettre en évidence l’absurdité qui enveloppe notre quotidien au travail pour la sublimer et faire ressortir l’essence de la notion de travail. 

-
29.09
09.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Roe Circus

Et avec ceux-ci ?

La Cité du Cirque croise de nouveau la route de ces quatre circassiens en les accueillant une nouvelle fois en résidence, du 29 septembre au 9 octobre 2017. Prévu pour le printemps 2018, « Et avec ceu… +

La Cité du Cirque croise de nouveau la route de ces quatre circassiens en les accueillant une nouvelle fois en résidence, du 29 septembre au 9 octobre 2017. Prévu pour le printemps 2018, « Et avec ceux-ci ? » est un spectacle de cirque avec les codes du théâtre de rue, écrit et mis en piste par Philippe Fenwick. Du « cirque hybride » qui s’inspire de la propre vie des artistes qui ont connu le succès et les grandes écoles nationales.

Sortie de résidence vendredi 6 octobre à 20h30 à la Cité du Cirque

Création : « Et avec ceux-ci ? », cirque hybride

Sortie : juin 2018

Disciplines : théâtre, trapèze mini volant, mât chinois, acrobaties, sangles, dressage, cascades, trampoline

Équipe : Antoine Deheppe, Maximilien Delaire, Vincent Maggioni et Élie Rauzier à l’interprétation, Philippe Fenwick à l’écriture et à la mise en piste, Jennifer Lauro Mariani à l’accompagnement théâtral, Maxime Bordon en regard acrobatique

Projet artistique

« Et avec ceux-ci ? » raconte la vie réelle de quatre circassiens qui ont connu les grandes écoles nationales de cirque et le succès mais qui, faute d’arriver à rentrer dans un système normatif - lié à la notion « de projet » - ont décidé de tout arrêter pour faire autre chose et mener une vie nouvelle. Mais est-ce possible de renoncer à ses rêves pour tenter de vivre à l’opposé des aspirations qui ont bercé notre enfance et d’un idéal que l’on s’est fixé ?

Quatre circassiens, radicalement différents dans leurs personnalités sont au cœur de l’intrigue, le spectacle s’inspirant de leurs propres vies.

Cie Roe Circus / Fallait pas les inviter

La compagnie est créée à l’initiative de Maximilien Delaire, Vincent Maggioni, Élie Rauzier et Jonas Leclere. Ils se sont rencontrés à l’école nationale de cirque de Châtellerault. Artistes aux disciplines circassiennes différentes, ils ont étayé leur parcours dans divers projets, collectifs, compagnies et collaborations (cies 36 du mois, BAM, Cirque Aléa, CirkVOST, Escale, Est-Ouest…). Certains se lancent dans des créations en parallèle : Vincent dans « Idéaux-beurre-noir » et « Sonate pour quatre chiens » de la cie 100issues, Jonas dans le solo « La Théorie de l’esprit » de la cie Roe Circus. En 2017, Antoine Deheppe rejoint l’équipe pour « Et avec ceux-ci ? »

Coproductions : Regards et mouvements, Superstrat ; La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes ; CirkVOST | Lauréat bourse Écriture en campagne, Belgique (Latitude 50, Pôle Arts du cirque et de la rue, Chaufferie Acte I, SACD)

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Fallait pas les inviter © Julien Athonady
Passé
octobre
2017
02.10
19.10

Résidence

Association A4

Cie Née d'un doute

Duo d'escalier

La compagnie Née d'un doute pose ses valises à Villeneuve-la-Comtesse du 2 au 8 et du 12 au 19 octobre 2017 pour la création de leur nouveau spectacle Duo d'escalier. Ouvrir les yeux et se rendre co… +

La compagnie Née d'un doute pose ses valises à Villeneuve-la-Comtesse du 2 au 8 et du 12 au 19 octobre 2017 pour la création de leur nouveau spectacle Duo d'escalier.

Ouvrir les yeux et se rendre compte que regretter est le pire qu’il puisse arriver. Voir loin, rêver grand... C’est de là que vient la Cie Née d’un doute. En janvier 2013 il fallait oser. Regarder droit devant, s’aventurer à imaginer, laisser déborder cette envie de créer. Camille Fauchier a choisi les arts du cirque et toutes ses ramifications pour s’exprimer. Plus que jamais tournée vers l’espace public, la compagnie commence un travail de recherche autour des escaliers en septembre 2016.

Pour l’architecte viennois, Adolf Loos, l’escalier est né de la nécessité bien précise de passer d’un niveau à l’autre, mais il a très tôt été associé à des symboles religieux, à des mythes, à des concepts philosophiques. Il représente l’ascension de l’esprit, la progression vers la connaissance et la lumière. Il est le lien entre le bas (le subconscient des hommes) et le haut (le divin, leur recherche de soi). L’escalier est rapidement devenu l’expression d’une puissance économique ou d’un certain niveau social, soulignés notamment par sa forme, ses matériaux ou la hauteur franchie. Aujourd’hui, il perdure la plupart du temps comme un élément de décor, une prouesse technique ou un objet design qui feraient presque oublier son rôle ascensionnel.

Le projet

Si l’escalier nous attire particulièrement, c’est parce qu’on a tendance à y vivre tous les jours sans même se rendre compte qu’il existe. Sous forme d’un tryptique et mettant l’accent sur les dimensions sociologique et anthropologique, il s’agira de raconter trois histoires singulières de promeneurs d’escalier, d’âges, de cultures, de milieux différents. Regards croisés, corps éprouvés par une ascension qui n’est autre que le récapitulatif d’une journée, d’une vie.

-
02.10
13.10

Résidence

2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg

Résidence Cie In Vitro - Marine Mane

A mon corps défendant

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie Résidence du 2 au 13 octobre 2017 à La Brèche Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf A mon corps défendan… +

Projet Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie
Résidence du 2 au 13 octobre 2017 à La Brèche
Création dans "Le Temps des créations" à l'automne 2017 au Cirque-Théâtre d'Elbeuf

A mon corps défendant est une traversée avec ceux qui naviguent en territoire violent, se tiennent en équilibre dans l’extraordinaire, et les mises en jeu de leurs corps dans des conduites à risques. Elle s’appuie sur des correspondances numériques entretenues depuis plusieurs années avec quatre té-moins des zones de conflits actuels. Familiarisés avec un univers hors norme, assimilé comme une norme au quotidien, ils déplacent les contraintes, les limites et les frontières, frayant avec une cer-taine forme de dépendance à l’extrême et à la proximité du danger.

-
13.10
21.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Au fil du vent

"Le bout du fil" (titre provisoire)

« Le bout du fil » (titre provisoire) est une fantaisie funambulesque pour 4 poules, 1 clown et 1 musicien. Dans ce second volet de « L’envol de la fourmi » (création janvier 2017), la fil-de-fériste Johanna… +

« Le bout du fil » (titre provisoire) est une fantaisie funambulesque pour 4 poules, 1 clown et 1 musicien. Dans ce second volet de « L’envol de la fourmi » (création janvier 2017), la fil-de-fériste Johanna Gallard, explore le passage du fil au sol, du sol au fil. Elle s’embarque dans cette quête au moyen du clown, de la musique et des poules, ses partenaires de jeu. En résidence à la Cité du Cirque du 13 au 21 octobre 2017, la compagnie Au fil du vent poursuit la recherche et la construction du jeu.

Création : « Le bout du fil » (titre provisoire), fantaisie funambulesque pour 4 poules, 1 clown et 1 musicien

Sortie : mars 2018

Disciplines : clown, fil de fer, violon, dressage de poules

Équipe : Johanna Gallard à la conception, à l’écriture et au jeu, Adèll Nodé Langlois à la co-écriture, à la mise en scène et à la direction clownesque, Ariane, Isis, Saqui, Malaga, Janis, Ginger au jeu (poules), Mayeul Loisel à la musique, Laurent Morel à la construction, Tristan Plot aux conseils en oisellerie

Projet artistique

Fantaisie funambulesque pour 4 poules, 1 clown et 1 musicien

Fantaisie : imagination libre, sans contrainte ni règle ; désir bizarre, fantasque, ne correspondant à aucun besoin essentiel ; originalité amusante, tendance à prendre des initiatives imprévues ; ensemble de choses imprévues et agréables.

Funambulesque : qui se rapporte aux funambules et, par extension, aux tours et procédés de comique des farceurs populaires. (Par extension) Qui est burlesque, grotesque, extravagant.

Face à la violence de notre société et à nos interrogations d’êtres humains, les poules deviennent alors bien plus philosophes qu’elles n’en ont l’air… et des éléments très concrets de leur vie sont une forme d’allégorie de notre condition d’être humain.

Cie Au fil du vent (24)

Fondée en 2002, la compagnie Au fil du vent est située en Dordogne, région Nouvelle-Aquitaine.

L’artiste Johanna Gallard, spécialiste du fil de fer

Alliant le travail acquis lors de ses expériences dans le cirque traditionnel (tournées avec le Cirque Joseph Bouglione de 1998 à 2001) à celui d’une expression plus contemporaine, elle collabore avec différentes compagnies, en théâtre, cirque et théâtre de rue (Cirque du Grand Céleste, Ô Cirque, Volte-face…). Sélectionnée en 2002 pour la finale de « Jeunes Talents Cirque » avec la pièce « L’automne », elle s'engage alors résolument dans un travail de création plus personnel et commence à développer un personnage qui vit sur le fil. Après son premier spectacle « Territoires inimaginaires », elle crée parallèlement « Escale médiévale », « La vie sur un fil » et « Le Passefil… », formes courtes jouées dans des contextes variés. Elle crée avec Thierry Bazin « Vents d’horizons » puis « Airs de jeu… ». En 2014, elle crée « L’île sans nom », duo avec Julien Nguyen Dinh, acteur de théâtre gestuel. Son travail d’écriture lui confère en 2012 le titre de sociétaire-adjointe de la Sacd. Alliant le travail du cirque classique à celui d’une expression plus contemporaine, quotidiennement sur un fil, elle poursuit sa recherche…

Coproductions : DRAC Nouvelle-Aquitaine ; Office artistique de la région Nouvelle Aquitaine ; Odyssée, scène conventionnée de Périgueux ; Agora PNAC de Boulazac ; Le Prato PNAC de Lille | Soutiens : Centre culturel des Carmes de Langon ; La Cascade PNAC Ardèche Rhône-Alpes ; Théâtre des Quatre Saisons de Gradignan ; Crabb de Biscarrosse ; Château de Monthelon | Soutiens institutionnels : Département de la Dordogne ; Région Nouvelle-Aquitaine.

Accueil en résidence Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Le bout du fil © Adèll Nodé Langlois
30.10
10.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Stoptoï

LOOP.

Depuis 2016, le Pôle régional Cirque Le Mans accompagne la jeune compagnie Stoptoï dans sa première création, « LOOP. ». Avec cette nouvelle résidence à la Cité du Cirque du 30 octobre au 10 novembre 2017, la … +

Depuis 2016, le Pôle régional Cirque Le Mans accompagne la jeune compagnie Stoptoï dans sa première création, « LOOP. ». Avec cette nouvelle résidence à la Cité du Cirque du 30 octobre au 10 novembre 2017, la compagnie entre dans une phase de finalisation (sortie du spectacle début 2018). Le spectacle associe sur scène 2 jongleurs et un musicien dans une performance rythmée et explosive où les balles sont catapultées, les anneaux tricotés et les percussions soumises à la gravité.

Sortie de résidence vendredi 3 novembre 2017 à 17h30 à la Cité du Cirque.

Création : « LOOP », jonglage musical et rythmique Sortie : janvier-février 2018

Disciplines : jonglage, manipulation d’objet, musique

Équipe : Gonzalo Fernandez Rodrìguez et Neta Oren au jonglage et à la manipulation d’objets, Gaëtan Allard à la batterie et à la création musique, Éric Longequel en regard extérieur, Thibault Condy à la création lumière

Projet artistique

« LOOP. est un spectacle de jonglage. On utilise 547 anneaux, 38 balles, 1 batterie et 3 êtres humains pour créer notre langage jonglistique. On transforme et on tord les objets, les corps, la musique, et l’idée-même de spectacle. On explore ensemble de nouvelles formes, de nouveaux sons et de nouveaux lancers. On cherche les limites, juste avant la rupture. Jusqu’à quel point peut-on tordre un anneau et à quoi ressemblera-t-il avant qu’il ne se casse ? En combien de temps apparaissent les ampoules aux mains du batteur ? Combien de temps avant que ses baguettes ne se cassent, avant qu’il ne se brise lui-même ? À travers des expérimentations sans doute insensées, LOOP. tente de donner ses propres réponses sur le sens de la vie et l’origine de l’univers. »

Cie Stoptoï (72)

Stoptoï est une compagnie franco-hispano-israélienne fondée en 2016. Neta Oren et Gonzalo Fernandez Rodrìguez se rencontrent à l’école de cirque Le Lido à Toulouse et créent en 2015 un premier duo. Gaëtan Allard les rejoint sur le projet « LOOP » pour les accompagner à la fois musicalement et physiquement. La structuration de la compagnie est accompagnée par la Cité du Cirque, au titre de sa mission de soutien à l’émergence circassienne.

Coproductions : Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans ; Le Carré – scène nationale de Château-Gontier ; La Cascade, PNAC Ardèche Auvergne-Rhône-Alpes ; Plateforme 2 pôles cirque en Normandie ; École de cirque de Lyon | Soutiens : Créavenir – Crédit Mutuel ; La Maison des jonglages, scène conventionnée, La Courneuve / Circuscentrum, Gent ; Festival Theater op de Markt, Neerpelt ; Espace Catastrophe, Bruxelles ; Espace Bonnefoy, Toulouse.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque). En partenariat avec le Carré – scène nationale de Château-Gontier (production déléguée). Avec le soutien de l’association Créavenir – Crédit Mutuel.

-
LOOP © Fabrikka
Passé
décembre
2017
20.11
01.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Yann Frisch / cie L'Absente

Le Paradoxe de Georges

Le magicien mondialement reconnu Yann Frisch fait étape au Mans, sa ville d’origine, pour la création de son prochain spectacle. Le Pôle régional Cirque Le Mans l’accueille en résidence du 20 novembre… +

Le magicien mondialement reconnu Yann Frisch fait étape au Mans, sa ville d’origine, pour la création de son prochain spectacle. Le Pôle régional Cirque Le Mans l’accueille en résidence du 20 novembre au 1er décembre 2017, en partenariat avec la Fonderie. « Le Paradoxe de Georges » (sortie mars 2018) redonne ses lettres de noblesse à la magie des cartes sur table, et lui offre un lieu de représentation tout particulier : un camion-théâtre (en construction).

Création : « Le Paradoxe de Georges », camion-théâtre et cartomagie

Sortie : mars 2018, festival Spring

Discipline : cartomagie

Équipe : Yann Frisch à l’écriture, la mise en scène et l’interprétation, Matthieu Bony, Éric Noël et Silvain Ohl à la co-conception du camion-théâtre, Étienne Charles à la régie générale et aux accessoires, Mathias Lejosne aux accessoires, au son et à la régie lumière, Sébastien Barrier et Arthur Lochmann en « oreilles » extérieures sur la prise de parole, Elsa Revol à la création lumière, Père Alex, Arthur Chavaudret, Pierre-Marie Lazaroo et Raphaël Navarro en partenaires magiques, Sidonie Pigeon à la coordination et à la production.

Projet artistique

« Un théâtre avec sa propre atmosphère, spécifiquement conçu pour y jouer des spectacles de magie, dans un rapport intime aux spectateurs. Intuitivement, ce dispositif s’est vite associé à l’idée d’itinérance. Toujours de passage, comme les certitudes. »

« Afin d’inaugurer ce lieu, je souhaite créer une forme longue autour d’un objet fort en symbole : la carte à jouer. À la fois instrument fétiche du magicien moderne, servant par ailleurs à lire l’avenir, à tuer le temps, à parier son argent, la carte à jouer semble recéler d’infinies ressources. C’est un vieux rêve personnel que de vouloir redonner à la magie des cartes ses lettres de noblesse, en lui offrant un contexte dans lequel elle aura le loisir de disséminer du trouble en interrogeant entre autres le hasard, la préméditation et le chaos. L’occasion pour moi aussi d’initier les spectateurs à ce langage à la fois abstrait et bouleversant, de raconter comment un tour se fabrique, se compose, se bonifie. Et surtout ce que les cartes racontent de nos croyances et de nos présupposés. C’est finalement un spectacle où l’on parle du spectateur au spectateur. Pendant une heure, les cartes vont valser, se transformer, voler, puis disparaître définitivement pour nous laisser avec cet étrange sentiment qu’on s’est laissé bouleverser et émouvoir par des morceaux de carton imprimé. La vraie magie se situe là. »

Soutiens institutionnels : Région Pays de la Loire ; DRAC Pays de la Loire ; D.G.C.A. / Coproductions (en cours) : Cité du Cirque - Pôle régional Cirque Le Mans ; Festival Paris l’été ; Théâtre du Rond-Point ; L’Usine ; Cirque-Théâtre d’Elbeuf ; La Brèche ; Les Nuits de Fourvière ; Scène nationale de Quimper ; Scène nationale Sud-Aquitain ; Théâtre Sénart.

Yann Frisch / Cie L’Absente de tous bouquets (72)

Né en 1990, Yann Frisch est fasciné depuis l’enfance par les techniques et l'univers de la magie. Il se forme d’abord à l’école de cirque du Lido (Toulouse) où il découvre le jonglage et le clown, art auquel il se forme également par le biais de stages avec des pédagogues (tels que Sky de Sela, Éric Blouet, Cédric Paga (alias Ludor Citrik), Michel Dallaire). Sa rencontre en 2008 avec Raphaël Navarro et la Magie nouvelle est fondatrice pour son parcours artistique. C'est évident : la magie est son premier langage.

Il intègre la compagnie 14:20 en 2010 et crée la forme courte « Baltass », numéro de magie qu’il tourne dans le monde entier et avec lequel il obtient les titres de champion de France (2010, 2011, 2012, 2013), d’Europe (2011) et du monde (2012). En 2013, il participe à la création en tant que co-auteur et interprète du spectacle « Oktobre », lauréat du dispositif Circus Next 2014. Cette même année, il fonde sa propre compagnie L’Absente de tous bouquets, avec laquelle il crée son premier spectacle seul en scène en 2015, « Le Syndrome de Cassandre ». En 2013, Ibrahim Maalouf fait appel à lui pour co-signer un spectacle programmé au 104 à Paris avec cinquante musiciens franco-libanais. En mars 2014, Yann Frisch accompagne la première partie du nouveau concert d’Ibrahim Maalouf à l’Olympia, « Illusions ». En juin 2016, il est l’un des auteurs-interprètes de « Nous, rêveurs définitifs » au Théâtre du Rond-Point, un cabaret orchestré par la compagnie 14:20, dans lequel il présente « Baltass 1 », « Baltass 2 », et des numéros de cartomagie.

Accueil en résidence en partenariat avec la Fonderie / Le Théâtre du Radeau

Coproduction Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
Yann Frisch © Christophe Raynaud de Lage
20.11
02.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie La Voie ferrée

Pour la beauté du geste

L’artiste Emiliano Ferri se lance dans une création solo pour 2018. Spécialiste de l’échelle libre, il imagine un spectacle dans lequel le possible et l’impossible n’existe pas. Musicien, danseur, acrobate, … +

L’artiste Emiliano Ferri se lance dans une création solo pour 2018. Spécialiste de l’échelle libre, il imagine un spectacle dans lequel le possible et l’impossible n’existe pas. Musicien, danseur, acrobate, comédien, il sera tout le monde et personne dans « Pour la beauté du geste ». L’accueil en résidence du 20 novembre au 2 décembre 2017 concrétise un partenariat entre le Pôle régional Cirque et le centre hospitalier du Mans, donnant lieu à des actions culturelles à l’hôpital.

Création : « Pour la beauté du geste », solo acrobatique

Sortie : avril 2018

Disciplines : échelle acrobatique, manipulation d’objets, saxophone ténor

Équipe : Emiliano Ferri à l’écriture et à l’interprétation, Mickael Le Guen (cie Sacékripa) en regard extérieur.

Projet artistique

Imaginons un spectacle riche de possibilités et de personnages, un spectacle dans lequel le possible et l’impossible n’existent pas, où le principe fondamental est basé sur le plaisir et le moment présent, un spectacle beau, brut, exagéré et insensé. Faire ce qu’il y a à faire, pour le simple plaisir.

« Pour la beauté du geste » est un spectacle tragique, comique et absurde.

Prenons trois échelles de diverses dimensions, un saxophone ténor, un microphone, des tapettes à souris et un homme. Qui suis-je ? Tout le monde et personne : un danseur, un acteur, un musicien et un acrobate. Pourquoi pas aussi quelqu’un qui aime se compliquer la vie ? Qui se demande : pourquoi aller directement à l’objectif, quand nous pouvons nous amuser à créer des obstacles pour le rejoindre ?

Soutiens (en cours) : Cité du Cirque - Pôle régional Cirque Le Mans ; école des arts du Cirque La Carrière, Angers ; Graine de Cirque, Strasbourg ; Mimulus, Fresnay-sur-Sarthe.

Emiliano Ferri / cie La Voie Ferrée (72)

« Pour la beauté du geste » est le résultat de différentes expériences vécues au cours des dernières années de travail d’Emiliano, de rencontres aux niveaux artistique et personnel. La volonté de continuer à créer, la curiosité (toujours), et le besoin de s’exprimer cette fois-ci vers une nouvelle aventure, entre lui-même, sa matière acrobatique et les objets. La compagnie La Voie ferrée naît de cette volonté, avec une création solo.

Diplômé en 2008 de l’ESAC (école supérieure des arts du cirque de Bruxelles), Emiliano a travaillé pour différents cabarets en Allemagne, avec les compagnies NoFit State Circus, Cirque Exalté (spectacle « Furieuse Tendresse », 2014) et La Folle Allure (spectacle « E2 », 2017)

Accueil en résidence Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

En partenariat avec le centre hospitalier du Mans

-
La Voie ferrée
20.11
25.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Très bien et vous

Le trappeur des terres de l'Ouest

Formée au Samovar, l’école professionnelle du clown, Susan Redmond se lance dans la création d’un solo clownesque, aventureux et populaire. « Le trappeur des terres de l’Ouest » est un « spectacle sur l’amour… +

Formée au Samovar, l’école professionnelle du clown, Susan Redmond se lance dans la création d’un solo clownesque, aventureux et populaire. « Le trappeur des terres de l’Ouest » est un « spectacle sur l’amour, la joie, le désespoir, l’aventure, l’amitié… qui ne parle que du monde du travail ! ». L’artiste s’intéresse aux travailleuses et travailleurs, et questionne la relation qu’ils ont avec leur métier. La résidence du 20 au 25 novembre 2017 se déroule hors-les-murs de la Cité du Cirque, au centre hospitalier du Mans, donnant lieu à des actions culturelles à l’hôpital.

Création : « Le trappeur des terres de l’Ouest », solo clownesque, populaire et aventureux

Sortie : printemps-été 2018

Disciplines : clown, théâtre burlesque et gestuel

Équipe : Susan Redmond à l’écriture et à l’interprétation (distribution en cours)

Projet artistique

« Le trappeur des terres de l'Ouest » est un solo clownesque, populaire et aventureux qui s'intéresse au monde du travail. De la fierté de faire son métier au fait d’« aller à la fatigue », accomplir une tâche fastidieuse, quelle est notre relation au travail ? Quelle est donc cette chose qui régit nos vies et à laquelle nous donnons tant d’heures ? Ayant goût et curiosité pour les personnages de « au fond derrière », ceux qui ne parlent pas ou peu, qu’on n’interroge jamais, j’aime me demander : « Et si on braque la lumière sur eux, que se passe-t-il ? » Comment apercevoir, entre les néons, la lumière à la cime des arbres ? Sentir le vent fouetter son visage, lire les traces dans la neige ? Oui, comment faire tout cela quand on bosse à plein temps ? »

Ce projet a commencé dans le cadre de l'année de création du Samovar, en 2016 (école professionnelle de clown) et se développe aujourd'hui au sein de la compagnie Très bien et vous. La création se situe à la croisée des disciplines : clown, théâtre, théâtre burlesque. Le point commun : raconter avec le corps et avec l’authenticité des émotions, communiquer au public l’envie de bouger, la décharge du mouvement et des émotions. En cherchant les surprises !

Soutiens : Cité du Cirque – Pôle régional Cirque Le Mans ; La Factorie, Val de Reuil ; Le Tapis Vert, Lalacelle ; Théâtre de Fresnes ; Le Samovar, Bagnolet ; Théâtre de la Bertoche, Le Mans ; Ville de Saint-Diziers.

La cie Très bien et vous

La compagnie Très bien et vous est née en Ardèche, dans la région de Privas, lieu vivace et bouillonnant, rassemblant un grand nombre d’aventures collectives et culturelles.

Créée par Susan Redmond quelques années après son passage au Samovar (école de clown, burlesque et excentrique, à Bagnolet), la compagnie affirme, dès sa première création « Le trappeur des terres de l’Ouest », sa ligne artistique marquée par la prise de risques, la volonté de chercher des formes originales, l’attention au moment présent partagé avec le public.

La compagnie Très bien et vous, c’est l’envie de prendre le clown à bras le corps, ses élans envers le public, son trop plein d’énergie, la finesse de son humour.

Accueil en résidence Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

En partenariat avec le centre hospitalier du Mans

-
Susan Redmond © Fanny Dolberg
Passé
décembre
2017
01.12
13.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cirque Rouages

Là !

En résidence à la Cité du Cirque du 1er au 13 décembre 2017, le Cirque Rouages débute le travail sur sa prochaine création 2018 : « Là ! », duo entre un artiste au mât chinois et un trompettiste. Le spectacle… +

En résidence à la Cité du Cirque du 1er au 13 décembre 2017, le Cirque Rouages débute le travail sur sa prochaine création 2018 : « Là ! », duo entre un artiste au mât chinois et un trompettiste. Le spectacle est conçu en circulaire pour la rue, pour que le public participe aussi à l’histoire qui s’écrit. La solitude sur le mât chinois, le besoin des autres pour tenir le mât, une quête d’identité dans le monde qui tourne autour.

« C’est un paradoxe qui voudrait s’équilibrer. La quête de solitude dans le vaste monde qui nous relie à nous-mêmes. »

Sortie de résidence vendredi 8 décembre 2017 à 20h30 à la Cité du Cirque.

Création : « Là ! », duo mât chinois et trompette

Sortie : mai 2018

Disciplines : mât chinois, musique live (trompette)

Équipe : Julien Athonady au mât chinois, François Guillemette à la composition musicale et à la trompette, Rémi Athonady à la scénographie, Thibault Le Marec au son, Huges Hollenstein à la mise en geste et à la dramaturgie

Projet artistique

Lui est trompettiste. Tout ce qu’on ne voit pas, ce qu’on entend, c’est lui qui le fait. Pour lui. Tantôt il raconte l’histoire, ponctue, démarre les gestes de l’autre... Un deuxième œil. Tantôt il danse, parfois montre un pas, bouge ses pieds, tient le mât. Il devient tout rouge quand il joue. L’autre est blanc. Comme une page sur lequel il pourrait inviter les gens à écrire ce qu’ils voient de lui. Il s’imagine. On est peut-être dans sa tête. C’est un personnage qui fume, il n’est peut-être qu’une idée. Il nous donne une vision de son monde, attentionné des regards qu’on lui porte ou qu’on ne lui porte pas. Au vent qui souffle dans ses oreilles. À la corde qui balance dans le vent. Il est un homme sans peau peut être, sensible à tout et dans n’importe quel sens. Ensemble ils se jouent des mots et des objets pour une autre vérité, pour proposer la leur.

« Là ! » est un hymne au maintenant, à l’émotion du moment. Pour vivre dans une seconde, on verra pour celle d’après après. Spectacle contemplatif dans tout ce que la solitude mêlée de candeur peut amener de juste et de pur. Sous forme de tableau pour la suffisance du regard.

Coproductions (en cours) : Pôle régional Cirque Le Mans | Soutien institutionnel : région Grand Est | Soutiens (en cours) : La Nef, Saint-Dié des Vosges

Le Cirque Rouages

Le Cirque Rouages a depuis le début choisi par ses créations et ses moyens de diffusion de faire un cirque tantôt engagé, tantôt léger mais toujours empreint d'humanité et d'ouverture sur le monde. Il aime amener son public à voyager, le sortir du quotidien. Ce collectif d’une dizaine d’artistes défend un langage circassien, corporel et musical, aussi bien sous un de ses chapiteaux, que dans la rue ou encore en salle… Il entame sa 10e saison et donne plus de 100 représentations par an à travers toute la France, mais également à l’international.

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau - festival Le Mans fait son Cirque)

-
"Là !" Cirque Rouages
Passé
janvier
2018
15.01
27.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Iknoto

"Collision" (titre provisoire)

Le Pôle régional Cirque Le Mans avait accompagné le jongleur Miguel Gigosos Ronda dans la création de son numéro solo « Möbius » (sorti en février 2017). Il est cette fois accueilli en résidence à la Cité du Ci… +

Le Pôle régional Cirque Le Mans avait accompagné le jongleur Miguel Gigosos Ronda dans la création de son numéro solo « Möbius » (sorti en février 2017). Il est cette fois accueilli en résidence à la Cité du Cirque du 15 au 27 janvier 2018 avec Rodrigo Gil pour le projet « Collision » (titre provisoire), un duo de jonglage corporel à l’alchimie imprévisible.

Création : « Collision » (titre provisoire), duo de jonglage corporel

Sortie : octobre 2019

Équipe : Miguel Gigosos Ronda et Rodrigo Gil à l’écriture et à l’interprétation, Frederika Alesina à la création musicale, Vincent Guillet à la direction technique, Élodie Louis aux costumes, Sandra Guerber et Virginie Den Blauwen à la production

Projet artistique

« Nous voulons faire de la recherche en tant que jongleurs et en tant qu’êtres humains qui se côtoient. Pour nous, l’un et l’autre sont tout aussi passionnants. Notre projet est de parler de la condition humaine. Avec un caractère unique, de la rencontre entre deux individus et de l’alchimie imprévisible. Enjeux de domination, séduction, complicité, rivalité, dépendance, amour et même télépathie. Pour notre plus grand bonheur, cette facette de l’être humain se manifeste irrémédiablement au moment où l’on met deux humains ensemble.

C’est ici que ce projet devient fascinant : dans la forme, c’est à travers un langage qui n’a pas de règle autre que celle que l’on veut bien inventer ou que l’on veut bien communiquer. Un langage qui nécessite d’être présent corps et âme et qui prend forme grâce à la créativité individuelle. Un langage que l’on aime : le jonglage.

Nous sommes enthousiastes, sans être pressés, de distiller le sens de nos recherches et de nos rencontres à feu doux. En laissant fleurir le plus authentique qu’on pourrait donner.

Nous voulons voir la collision entre ces deux mondes qui nous sont vrais. »

Soutiens : CIAM, centre d’initiatives artistiques du Mirail, Université Jean Jaurès, Toulouse (31) ; Nuevo Fielato, Valladolid [ES]

Compagnie Iknoto

Amis de longue date, Miguel Gigosos Ronda et Rodrigo Gil se sont lancés dans la jonglerie en même temps, chacun avec une façon différente de la concevoir et de la pratiquer. Après plusieurs années de curiosité et d’expérimentation, ils se forment pour devenir professionnels (Miguel à l’école de cirque de Lyon puis au Lido à Toulouse, Rodrigo à Piste d’Azur puis au Lido). Pour fêter le 10e anniversaire de cette aventure, ils décident que le moment est venu de concrétiser un projet qui tourne dans leur tête depuis longtemps : la compagnie Iknoto voit le jour avec « Collision ».

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
© martelamolucas.com
29.01
10.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Collectif Sous le manteau

"Monstro" (titre provisoire)

La création du collectif Sous le manteau résulte du désir de défendre une proposition commune pour lutter contre l’individualisme croissant. Ensemble, sept acrobates mènent un travail identitaire autour… +

La création du collectif Sous le manteau résulte du désir de défendre une proposition commune pour lutter contre l’individualisme croissant. Ensemble, sept acrobates mènent un travail identitaire autour d’une discipline unique, le mât chinois, et en repoussent les limites. Après un an de laboratoire, la résidence à la Cité du Cirque du 29 janvier au 9 février 2018 marque le début de la création du premier spectacle du collectif, « Monstro » (titre provisoire) (sortie janvier 2019).

Création : « Monstro » (titre provisoire), forêt de mâts chinois

Sortie : 17 janvier 2019, Cirque-Théâtre d’Elbeuf (76), Plateforme 2 pôles cirque en Normandie

Équipe : Valia Beauvieux, Anatole Couéty, Lisa Lou Oeedegard, Cathrine Lundsgaard Nielsen, Catarina Rosa Dias, Jesse Huygh et Benjamin Kuitenbrouwer aux mâts chinois, Simon Toutain à la musique, Olivier Letellier en regard dramaturgique, Fabian Wixe en regard acrobatique et chorégraphique, François Morel en complice musical.

Projet artistique

« Faire nombre joue un rôle essentiel pour développer des parcours et explorer de nouveaux potentiels dans un espace composé de sept mâts de différentes hauteurs disposés de façon asymétrique : une forêt de caoutchouc et d'acier, rigide et organique. Nous habiterons cette forêt dans toutes ses dimensions en déplaçant étrangement des situations du quotidien à 5 m de hauteur. Une fois posée cette scénographie nous questionnerons cette nouvelle « norme » en nous laissant la possibilité de la transformer au cours du spectacle.

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » : cette citation empruntée au collectif XY illustre un principe auquel nous sommes souvent confrontés : travailler ensemble n'est pas chose facile et loin d'être la manière la plus rapide, mais elle nous permet de franchir ensemble nos limites individuelles. Cet engagement collectif fonde nos thématiques de travail et nos intentions artistiques : comment fonctionne un collectif ? Quels sont les rôles des individus qui en font partie ? Faire partie d'un collectif signifie-t-il s'oublier en tant qu'individu ? Comment imposer ses propres souhaits au groupe tout en le servant ? Notre pratique acrobatique est imprégnée de ces questionnements quand nous explorons les possibilités de bouger ensemble dans notre forêt ou quand nous choisissons de développer une matière soliste. Le collectif s'impose comme un autre, une chimère composée de chacun de nous. Il est notre monstre. »

Coproductions : La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes, Bourg-Saint-Andéol (07).

Soutiens : Le Plus Petit Cirque du monde, Bagneux (92) ; CIRCa, Pôle national Cirque, Auch (32) ; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie, La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf.

Collectif Sous le manteau (35)

Le collectif Sous le manteau regroupe un musicien et sept artistes circassiens dont la discipline principale est le mât chinois. Ils viennent d'horizons divers (Bretagne, Norvège, Danemark, Pays-Bas, Belgique, Portugal) et se sont cooptés autour d'un socle commun : un niveau de compétences élevé dans leur discipline, l'envie forte et déterminée de mener un projet en collectif autour d'un spectacle mono-disciplinaire et le désir profond d'interroger et faire évoluer cette discipline majoritairement solitaire.

Ces artistes diplômés d'écoles européennes (Lido, CNAC et Académie Fratellini en France, Doch à Stockholm, ESAC à Bruxelles, Codarts à Rotterdam) ont tous un parcours professionnel. Ainsi : Valia Beauvieux lauréat Circus Next - jeune talent cirque Europe avec « Clockwork » de la cie Sisters, spectacle qui a donné lieu à une tournée de 123 représentations ; Anatole Couéty, interprète dans plusieurs compagnies et notamment chez Les Colporteurs dans « Sous la Toile de Jhéronimus » ainsi que Lisa Lou Oeedegard ; Cathrine Lundsgaard Nielsen interprète dans « Un-Femme n° 2 » de Séverine Chavrier et dans « Le Petit C » de la cie XY, comme Catarina Rosa Dias ; Jesse Huygh, qui vient de créer son propre solo « Hurricane » et a tourné avec Eloize, Casus et No Fit State ; Benjamin Kuitenbrouwer qui tourne notamment depuis 2015 avec Tent-circustheater producties « 3 » ; Simon Toutain, musicien autodidacte, guitariste rythmique dans les bars jazz ainsi que beat maker Hip hop avec The Groovinylists.

Accueil en résidence Cité du Cirque, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

-
© Albertine Guillaume
Passé
février
2018
12.02
17.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Collectif Merci LaRattrape

Ça joue ?

Complices depuis leur formation professionnelle au centre régional des arts du cirque de Lomme, Benjamin Cipolla et Tristan Curty portent sur scène leur amitié. Ils racontent l’histoire jonglée d’un quotidi… +

Complices depuis leur formation professionnelle au centre régional des arts du cirque de Lomme, Benjamin Cipolla et Tristan Curty portent sur scène leur amitié. Ils racontent l’histoire jonglée d’un quotidien partagé dans « Ça joue ? ». En résidence du 12 au 17 février 2018 à la Cité du Cirque, ils travaillent la création d’une forme longue de ce spectacle dont la première version est sortie en mai 2017.

Création : « Ça joue ? », duo de jonglerie

Sortie : avril 2018 (forme longue 50 min > forme courte 30 min mai 2017)

Disciplines : jonglage balles et massues

Équipe : Benjamin Cipolla et Tristan Curty à l’écriture et à l’interprétation

Projet artistique

Deux amis s’affrontent dans une partie d’un jeu dont nul ne connaît les règles, sauf eux. Peu importe qui gagnera, ils continueront à traverser leur vie faite d’habitudes et de manies. Plus qu’un quotidien, il s’agit d’un vrai partage. Ils jonglent, jouent, rigolent, jonglent, s’embêtent, s’entraident, jonglent, se supportent, se disputent et jonglent encore. L’un plutôt avec des balles, l’autre plutôt avec des massues, ils vivent ce moment avec le public pour qui ils vont relever des défis qui s’enchaînent au rythme de leurs idées : nouvelles à chaque fois, intelligentes rarement, utiles jamais. Rempli de prouesses techniques, de tendresse, de surprises et de beaucoup d’humour, ce spectacle est l’histoire jonglée d’un quotidien partagé.

Soutiens : École des techniques et des arts du cirque, Bourg-en-Bresse (01) ; Centre régional des arts du cirque, Lomme (59) ; Circosphère, centre des arts du cirque de Delémont (28) ; The Serious Road Trip, Besançon (25) ; Les Serans, Cressia (39).

Compagnie Merci LaRattrape (01)

Benjamin Cipolla et Tristan Curty se sont rencontrés au Centre régional des arts du cirque de Lomme/Lille et ont rapidement noué une complicité. Ils ont eu l’opportunité de travailler ensemble à de multiples occasions, notamment lors de stages avec des jongleurs (Jean-Daniel Fricker, Clément Dazin, Thomas Hoetzel, Johan Swartvagher, Gaëlle Bisellach, etc.). En plus du travail spécifique à leur spécialité, de nombreux intervenants tels que Gilles Cailleau, Raphaëlle Boitel ou Louise Wailly sont venus bousculer leurs habitudes au plateau tandis que des compagnies comme Adhok ou Willy Dorner leur ont permis d’appréhender l’espace scénique de façon différente par le biais d’une création.

De la rencontre avec un duo de main à main (Pablo Courtès et Clémentine Fleury) naît le Collectif MerciLaRattrape. Les 4 artistes ont souhaité se rassembler afin de s’entraider dans leurs différents projets artistiques.

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
illustration Héloïse Chochois
19.02
02.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie BAM

PAÏ/PAGAN (titre provisoire)

La compagnie BAM se lance dans un vaste projet de création dont « PAÏ/PAGAN » (titre provisoire) constitue la forme longue (sortie prévue à l’hiver 2019). Les premières expérimentations débutent lors de la rési… +

La compagnie BAM se lance dans un vaste projet de création dont « PAÏ/PAGAN » (titre provisoire) constitue la forme longue (sortie prévue à l’hiver 2019). Les premières expérimentations débutent lors de la résidence à la Cité du Cirque du 19 février au 2 mars 2018. L’acrobate William Thomas écrit un solo dans lequel des pierres au sol ou suspendues modifient l’espace et le tracé du geste acrobatique.

Création : « PAÏ/PAGAN » (titre provisoire), solo pour un acrobate au sol, 5 à 7 pierres suspendues et 300 kg de pierres au plateau

Sortie : hiver 2019

Disciplines : danse, acrobatie au sol, manipulation d’objets, installation plastique

Équipe : William Thomas à l’écriture et à l’interprétation, Tite Hugon à la collaboration artistique, Maroussia Diaz-Verbeke à la collaboration dramaturgique, Jeanne-Antide Duquenoy à la création son, Pierre Berneron à la création et à la régie son, Clément Bonnin à la création lumière

Projet artistique

Le plateau, nu à l’origine, laisse toute liberté de mouvement. Peu à peu des pierres apparaissent dans l’espace, au sol, puis suspendues, créant de nouveaux espaces, de nouvelles règles. Les pierres sont à la fois la matérialisation des pensées du protagoniste et le symbole du monde extérieur dans sa rudesse mais aussi ses nuances. […] Chaque pierre, en fonction de sa taille, de son poids, de la hauteur où elle est suspendue, contraint l’espace et oblige le corps à se transformer, à modifier ses trajectoires.

« En utilisant la pierre comme élément scénographique et le corps comme outil d’expression, j’invite le public à regarder sa réalité à travers un kaléidoscope imaginaire et surréaliste pour entrevoir une réalité légèrement décalée… qu’il peut faire sienne. »

Coproductions : Cirk’Éole, Montigny-les-Metz (57) ; Cirque Jules Verne, Pôle national Cirque, Amiens (80) ; Ville de Cauterets (63).

Compagnie BAM (80) / L’artiste William Thomas

À sa sortie du CNAC de Châlons-en-Champagne en 2009, William Thomas cofonde en Picardie la compagnie BAM avec cinq artistes de cirque, une administratrice, un musicien et deux créateurs lumière. Il participe à la première création « SWITCH » puis porte les projets « WillyGoodWood » et « WillyGoodFeeling » avec Natalie Good qui ont tourné à l’international depuis 2001. Ensemble, Natalie et William développent des « laboratoires de recherche acrobatique » dans des structures de formations professionnelles. Ils partagent avec les participants un protocole de recherche visant à développer un vocabulaire physique atypique, adapté à la morphologie de chacun. Ces laboratoires les ont amenés à travailler comme metteurs en scène l’école Codarts de Rotterdam [NL] et à l’école de cirque de Bordeaux, ainsi qu’en collaborateurs artistiques de plusieurs compagnies (Le troisième cirque, El Nucleo…).

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
© Double Take Cinematic Circus
26.02
20.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie À Portés de Mains

MLE...

Pour la seconde année, les élèves de l’école primaire Camille-Claudel vont cohabiter avec des artistes de cirque. Le chapiteau de la compagnie À Portés de Mains s’installe dans la cour du 26 février au 20 mars… +

Pour la seconde année, les élèves de l’école primaire Camille-Claudel vont cohabiter avec des artistes de cirque. Le chapiteau de la compagnie À Portés de Mains s’installe dans la cour du 26 février au 20 mars 2018. Autour de la création du spectacle « MLE… Aimez-le ou… Mademoiselle avec une elle... », cet accueil en résidence est l’occasion d’organiser plusieurs actions de médiation dans le quartier Bellevue.

Spectacle en chantier vendredi 16 mars à 18h, cour de l'école Camille-Claudel, 17 rue Helsinki au Mans.

Création : « MLE… Aimez-le ou… Mademoiselle avec une elle... », cirque et chapiteau sens dessus dessous (2018)

Disciplines : fil de fer, funambule, vélo acrobatique, portés acrobatique, équilibres, jonglage

Sortie : 10 & 11 novembre 2018, CRAC Lomme (59)

Équipe : Solen Henry, Tabéa Tysowski et Baptiste Abraham à l’interprétation, Guillaume Chosson à la musique, Clément Sabot à la régie, Fred Blin en regard extérieur sur le jeu d’acteur, Gonzalo Concha en regard complice circassien, association Poisson Pilote à l’administration et à la production

Projet artistique

« Hommage à maman après avoir loupé son enterrement. »

Au début du spectacle, une femme en robe de mariée se coiffe, se maquille, s'apprête à... à 9 m de haut sur une plateforme située à l'extérieur, au dessus du chapiteau. En dessous, quelqu’un - aussi en robe de mariée - reproduit les mêmes gestes, cherchant à la copier, à la rejoindre…? Une femme porte et installe son fil de fer. Un homme en peignoir coiffe ses longs cheveux. Un autre en sous vêtements cherche son chapeau. Un dernier en robe de mariée joue du violoncelle. Ils n’ont qu’une envie : monter là-haut.

Une narration qui est un prétexte pour évoquer le vrai sujet du spectacle : le féminin aujourd’hui chez la femme, l’homme et indéterminé...

Coproductions : CRAC de Lomme (59) ; Onyx-La Carrière, Saint-Herblain (44) ; Cirq’en cavale, Pernes (62) | Préachats : Pistes d’automne, CRAC de Lomme (59) ; Cirq’en cavale, Pernes (62) ; Le Cirque du Bout du Monde, Lille (59) ; MAC, Sallaumines (62) ; Éclat(s) de Rue, Caen (14) | Soutiens : Collectif Mobil Casbah, Nantes (44) ; Collectif Quai des Chaps, Nantes (44) ; L’Essaim de Mireille, Donges (44) ; Le 37e Parallèle, Tours (37) ; Maison Folie Beaulieu, Lomme (59) ; Le Silo, Moulin de Boigny, Méréville (91).

Compagnie À portés de mains (44)

La compagnie À Portés de Mains est née à Lille à l'initiative de Sandrine Ricard et Solen Henry en 2008. « Valise & talons » est le premier travail artistique de la compagnie, suivi de « Petites chroniques acerbes », un cabaret de petites formes à la fois sensible, fragile et féminin en 2009. En 2010 et 2011, création du spectacle « Talises & Valons », construit autour de l'univers d'Erik Satie. En 2013, la compagnie s’installe à Nantes, l'occasion de créer un nouveau spectacle « Une boîte à MuziK AcrobatiK ». La recréation du spectacle « Talises & Valons, un théâtre acrobatique équilibré ou presque... » a lieu en 2014 et approfondit les thématiques initiées autour des personnages de Marcel et Berthe. En 2016, c'est le début d'un nouveau projet : « MLE… » du cirque sous, sur et autour d'un chapiteau et la rencontre d'une nouvelle équipe.

Accueil en résidence Ville du Mans & Pôle régional Cirque Le Mans, dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Bellevue

-
MLE © Martich
26.02
16.03

Résidence

Le Carré Magique

Compagnie Entre Nous

Le Grenier

Sur scène, trois mâts chinois, un vieux tourne-disques, deux fauteuils d’une autre époque, une garde-robe hétéroclite… Durant cette résidence de près de trois semaines et pour leur première création, les cinq art… +

Sur scène, trois mâts chinois, un vieux tourne-disques, deux fauteuils d’une autre époque, une garde-robe hétéroclite…

Durant cette résidence de près de trois semaines et pour leur première création, les cinq artistes explorent le thème du souvenir dans une ambiance rétro et colorée façon Pedro Almodovar. En explorant ce “grenier”, ils se dévoilent dans un étrange ballet vertical : éclats de rire, larmes ou querelles, la nostalgie plane dans ce moment d’intimité partagé.

-
28.02
28.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

La Fabrique des Petites Utopies

Mondofoly®

Un nouveau chapiteau s’implante sur la pelouse à côté de la Cité du Cirque du 28 février au 28 mars 2018. Venue de l’Isère, la Fabrique des petites utopies est en résidence de création de « Mondofoly® »… +

Un nouveau chapiteau s’implante sur la pelouse à côté de la Cité du Cirque du 28 février au 28 mars 2018. Venue de l’Isère, la Fabrique des petites utopies est en résidence de création de « Mondofoly® », un spectacle-jeu mêlant cirque et théâtre, inspiré de l’histoire du célèbre Monopoly. Cet accueil est l’occasion d’initier dans le quartier Bords de l’Huisne - Sablons plusieurs actions de médiation avec les scolaires et les habitants.

Répétition publique vendredi 23 mars à 20h30 sous chapiteau à côté de la Cité du Cirque.

Création : « Mondofoly® », cabaret acrobatico-économique

Sortie : automne 2018

Disciplines : cirque et théâtre

Équipe : Clémence Weill à l’écriture, Bruno Thircuir à la mise en scène, assisté de Laure Ceccaldi, François Gourgues à la scénographie, Fanch Pericault à la régie générale, Francis Mimoun et Pierre Baumer à la composition et à la musique, Andrea Schulte, Ayoub Es-Soufi, David Ayotte, Julieta Salt aux acrobaties, Isabelle Gourgues et Alphonse Atacolodjou au jeu, Cédric Bertox à la magie, Catherine Réau aux accessoires, Hervé Fischer plasticien associé, Marina Ly, Matthias Charre et Sarah Buisson à l’administration

Projet artistique

Nous sommes en 1904. Elisabeth Magie conçoit Landlord’s Game pour tenter, par un jeu, de démontrer que les rentes enrichissent les propriétaires fonciers et appauvrissent les locataires. Elle voulait ainsi enseigner ce que nous pouvons faire pour nous opposer à ces dogmes. Elle souhaitait également que les enfants perçoivent l’injustice d’un tel modèle et qu’ils puissent en tirer des leçons… Le jeu est tiré à 300 exemplaires... Paradoxe de l’histoire, Charles Darrow, « l’inventeur » du Monopoly, a fait fortune en plagiant le jeu pédagogique d’Elisabeth Magie. Plus de 500 000 millions d'exemplaires vendus aujourd'hui...

Alors, à notre tour de tenter par le théâtre de dénoncer la folie de notre société. Avec « Mondofoly® », nous mêlerons le cirque, le théâtre et la magie pour mettre en jeu la folie de l’économie mondiale. Mettre en piste plutôt ! Car pour nos artistes nous rêvons de scénographies qui ressemblent à des plateaux de jeux de société et de numéros qui permettent un voyage dans le temps de l’économie au XXe siècle et dans l’espace en parcourant les cases du monde et en jouant avec l’apesanteur et la verticalité. Nous détournerons le célèbre Monopoly pour jouer avec les lois économiques. Nous proposerons des alternatives, pour montrer qu’il existe de nombreuses solutions au monde impitoyable de la finance. Nous inventerons un mât volant pour explorer davantage les disciplines du cirque, du théâtre et de la magie.

Coproductions : MC2, Scène nationale de Grenoble (38) ; Théâtre de Die, Scène régionale (26) ; Auditorium Seynod, Scène régionale, Annecy (74) ; école nationale de cirque Shems’y, Salé [MCO] ; Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13) (en cours) ; Instituts français du Maroc et de Grenoble (en cours) ; Communauté de communes Isle Crémieu (38) (en cours) ; Espace Paul Jargor, Crolles (38) (en cours) ; Théâtre du Briançonnais (05) (en cours) ; Pôle des arts de la scène, Marseille (13) (en cours) | Soutiens : Artcena – aide à l’écriture (en cours) ; Spedidam ; Adami ; MCAE Isère Active | Soutiens institutionnels : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ; Région Auvergne-Rhône-Alpes ; Département de l’Isère ; Ville de Grenoble ; Institut français.

Compagnie La Fabrique des petites utopies (38), une compagnie de théâtre indisciplinée

« Fondée en 2000, la Fabrique des petites utopies, compagnie itinérante et cosmopolite a pour source d’inspiration les théâtres nomades d’Afrique que Bruno Thircuir a découvert au Bénin [...]. Depuis sa région d’implantation, l’Isère, il renoue avec une tradition de l’itinérance que le XXe siècle avec ses deux guerres mondiales et son économie de marché a mis à mal. »

Alix de Morant, Hors les murs, janvier 2015

Accueil en résidence Ville du Mans & Pôle régional Cirque Le Mans, dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier des Bords de l’Huisne - Sablons

-
Mondofoly®
Passé
mars
2018
05.03
17.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie La Folle Allure

Petra

À mi-chemin dans la création du projet « Petra », la compagnie La Folle Allure fait étape à la Cité du Cirque pour une résidence du 5 au 17 mars 2018. Le travail de Gaëlle Estève, artiste circassie… +

À mi-chemin dans la création du projet « Petra », la compagnie La Folle Allure fait étape à la Cité du Cirque pour une résidence du 5 au 17 mars 2018. Le travail de Gaëlle Estève, artiste circassienne, et d’Éloïse Alibi, artiste vocale et musicienne, porte sur la matière organique : la corde (lisse), les pierres (manipulées) et la voix. Le résultat est « une fable aérienne en chantée, pour une femme en chemin ».

Spectacle en chantier vendredi 16 mars à 15h à la Cité du Cirque.

Création : « Petra », fable aérienne et chantée, pour une femme en chemin

Sortie : 10 mai 2018, festival Contrebande, Revin (08)

Disciplines : corde lisse, manipulation de pierres, chant

Équipe : Gaëlle Estève à l’écriture, à la corde lisse et à la manipulation de pierres, Éloïse Alibi à l’écriture, à la musique et au chant, Jean-Yves Pénafiel, Anna Rodriguez et Sky de Sela à la collaboration à la mise en scène, Laurent Attali et Éloïse Alibi à la création musique

Projet artistique

« Petra » est une fable aérienne et chantée, pour une femme en chemin, une invitation au voyage mythologique, un retour à nos origines primitives.

Ce spectacle parle de l'exil et de la recherche d'identité, il parle de ces embûches qui nous font grandir, ces horizons qui nous invitent à nous échapper, ce que l’on construit et déconstruit sans cesse, pour toujours avancer dans les chemins de nos vies, ce que l’on détruit, que parfois on regrette, mais parfois nous libère, ce que l’on laisse derrière nous, ce qui nous construit, ce que l’on devient.

Il réunit au plateau une aérienne sur corde lisse et manipulatrice de pierres et une artiste vocale et musicienne, autour d'un travail basé sur la matière organique (corde / pierres / voix).

Partir avec son histoire, ses bagages, son poids, sa vie, ses croyances, ses limites, ses doutes ; les abandonner un a un sur la route et se sentir légère, et s’envoler, et ÊTRE, et VIVRE. Être là, debout sur la terre, à cet endroit du monde.

Coproduction : Espace périphérique du Parc de la Villette, Paris (75) | Soutiens : La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Académie Fratellini, La Plaine Saint-Denis (93) ; Cirque 360, Fresnes (94) ; La Gare à coulisses, Eurre (26) ; Château de Monthelon, Montréal (89).

Compagnie La Folle Allure – cirque des routes (49)

La compagnie La Folle Allure – cirque des routes développe un langage sensible entre prouesse et imaginaire. Performance circassienne et gestes simples se côtoient, créant une matière poétique personnelle. La poésie devient alors un langage universel comme une invitation à plonger dans notre propre imaginaire, le questionner, se retrouver. Gaëlle Estève, acrobate aérienne sur corde lisse, et marcheuse au plafond, se forme à l’Académie Fratellini ou elle développe une recherche autour de la corde et sa matière, dans tous ses états.

Accueil en résidence Cité du Cirque, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

-
Petra © Mäkinen
26.03
30.03

Résidence

Le Carré Magique

Raphaëlle Boitel / Compagnie L'Oubliée

La bête noire

Raphaëlle profitera de cette résidence pour retravailler son portrait d’une femme en solo. Une danse, comme une lumière dans le noir. Le portrait d’une femme apparaît en filigrane dans les fragments de son … +

Raphaëlle profitera de cette résidence pour retravailler son portrait d’une femme en solo.

Une danse, comme une lumière dans le noir. Le portrait d’une femme apparaît en filigrane dans les fragments de son histoire. On entrevoit le contour de nos états d’âmes, nos rêves, nos traumatismes, nos choix, nos moments de grâce, nos contradictions…

-
Passé
mai
2018
10.04
07.05

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Collectif AOC

Des bords de soi

Le Collectif AOC monte son chapiteau dans le parc de l’Épine du 10 avril au 7 mai 2018. C’est la seconde résidence de création du spectacle « Des bords de soi » (sortie novembre 2018) sur le thème du débordeme… +

Le Collectif AOC monte son chapiteau dans le parc de l’Épine du 10 avril au 7 mai 2018. C’est la seconde résidence de création du spectacle « Des bords de soi » (sortie novembre 2018) sur le thème du débordement. Po ur la troisième année, cet accueil d’une compagnie de cirque au cœur du quartier est l’occasion d’organiser plusieurs actions de médiation avec les habitants.

Spectacle en chantier samedi 21 avril à 18h, sous chapiteau, parc de l'Épine (rue Averroès)

Création : « Des bords de soi »

Sortie : 7 novembre 2018, Agora, Pôle national Cirque Boulazac Nouvelle-Aquitaine (24)

Disciplines : mât chinois, fil, sangles, contorsion, danse, roue Cyr

Équipe : Guillaume Amaro (mât chinois), Florent Blondeau (fil), Adalberto Fernández Torres (contorsion), Emma Verbeke (sangles), Monika Neverauskaite (roue Cyr) à l’interprétation, Benoît Dattez à la magie, Marlène Rubinelli-Giordano à la mise en scène, Mélanie Jouen en conseil artistique, Sigolène de Chassy à la scénographie, Gildas Céleste à la régie générale et son, Laurent Bénard à la lumière, Fabien Aléa Nicol à la direction musicale

Projet artistique

« Qu’est-ce que déborder ? Du cadre, du contenant, de soi. Qu’est-ce qui déborde et se déverse ? Est-ce une nature profonde, une émotion, une intuition ? Et qu’est-ce qui dérange quand ça déborde ? Travaillée intimement par la question du « débordement », je souhaite la déposer sur la piste et dans les corps des circassiens. Par son art démesuré, avec son agrès greffé – ici mât chinois, fil, cadre aérien, contorsions, sangles – l’homme ou la femme de cirque est un être qui déborde. Je souhaite inclure l’artiste et le spectateur dans une même traversée dont les ressacs viendront agiter en chacun l’idée ou l’acte de déborder. Le spectacle débordera de lui-même comme les artistes déborderont du chapiteau, comme les spectateurs seront invités à déborder d’une place assignée. […] » Marlène Rubinelli-Giordano / mai 2017

Coproductions : Agora, Pôle national Cirque Boulazac Nouvelle-Aquitaine (24) ; OARA ; Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, Pôle national Cirque Antony Châtenay-Malabry (92) ; Le Sirque, Pôle national Cirque Nexon Nouvelle-Aquitaine (87) ; Le Carré magique, Pôle national Cirque en Bretagne, Lannion (22) ; Archaos, biennale, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13).

Collectif AOC (24)

Depuis 2000, le collectif pluridisciplinaire écrit par le cirque, la danse, la musique et la théâtralité, les bousculements extérieurs et les bascules intérieures de l’homme. Perméable aux émotions du monde, le collectif AOC est une matrice mouvante captant les pulsations de notre temps, un organisme vivant constitué de trois entités essentielles et indépendantes. Chloé Duvauchel (fil-de-fériste), Gaëtan Levêque (trampoliniste) et Marlène Rubinelli-Giordano (trapéziste) codirigent cette structure génératrice des propositions collectives, d’initiatives individuelles et de projets transversaux.

Soutiens institutionnels : DRAC Nouvelle-Aquitaine au titre de l’aide aux compagnies conventionnées ; Région Nouvelle-Aquitaine ; Département de la Dordogne ; Ville de Boulazac.

Accueil en résidence Ville du Mans, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans
Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Épine

-
Le dessous des choses © Gilbert Garcin
16.04
27.03

Résidence

Le Carré Magique

Compagnie Jupon

Le puits

Sur scène, trois mâts chinois, un vieux tourne-disques, deux fauteuils d’une autre époque, une garde-robe hétéroclite… Durant cette résidence de près de trois semaines et pour leur première création, les cinq art… +

Sur scène, trois mâts chinois, un vieux tourne-disques, deux fauteuils d’une autre époque, une garde-robe hétéroclite…

Durant cette résidence de près de trois semaines et pour leur première création, les cinq artistes explorent le thème du souvenir dans une ambiance rétro et colorée façon Pedro Almodovar. En explorant ce “grenier”, ils se dévoilent dans un étrange ballet vertical : éclats de rire, larmes ou querelles, la nostalgie plane dans ce moment d’intimité partagé.

-
18.04
30.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Les Colporteurs

Méandres

Depuis 2007, la compagnie Les Colporteurs développe des spectacles sur les Étoiles, une structure scénographique originale conçue de tubes et fils de fer. Pour la prochaine création, le fil de fer croi… +

Depuis 2007, la compagnie Les Colporteurs développe des spectacles sur les Étoiles, une structure scénographique originale conçue de tubes et fils de fer. Pour la prochaine création, le fil de fer croise le mât chinois et acte la naissance d’un nouvel agrès, l’Étoile-mât. « Méandres » (sortie mai 2018) réunit deux artistes reconnues dans leur discipline respective, la fil-de-fériste Molly Saudek et la machiniste Sandrine Juglair. La résidence au Mans se déroule dans un endroit atypique, la chapelle de l’Oratoire, du 18 au 30 avril 2018.

Spectacle en chantier mardi 24 avril 2018 à 17h à la chapelle de l'Oratoire (rue Montesquieu)

Création : « Méandres », Étoile mât

Sortie : mai 2018

Disciplines : fil de fer, mât chinois

Équipe : Molly Saudek sur le fil, Sandrine Juglair au mât chinois, Antoine Rigot à la mise en scène, assisté d’Agathe Olivier, écriture collective

Projet artistique

De notre intention de faire se croiser la discipline du fil avec celle du mât chinois est né ce nouvel agrès étoile mât. Plus qu'un simple agrès, il s'agit d'implanter un objet esthétique et poétique porteur de sens dans l’espace public.

Coproductions : La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Les Subsistances, Lyon (69). Soutiens : SACD / Académie Fratellini – processus cirque

Compagnie Les Colporteurs (07)

La compagnie a été créée en 1996 par Antoine Rigot et Agathe Olivier. Compagnie emblématique du cirque contemporain, elle continue à développer de nombreux projets artistiques pluridisciplinaires et autour du fil de fer / funambule, discipline de prédilection de ses directeurs artistiques.

Les artistes

Molly Saudek est fil-de-fériste et chorégraphe. Elle a obtenu la médaille d’argent au Festival mondial du cirque de demain en 1998. Elle a travaillé avec des cirques de grande renommée comme Cirkus Cirkör (Suède), le Cirque du Soleil (Canada), le Big Apple Circus (USA), Cirque Plume (France)...

Sandrine Juglair est acrobate au mât chinois. Formée au Centre national des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne. Elle a travaillé avec les cies Cahin-Caha, La Scabreuse, le chorégraphe François Raffinot, le Cirque Plume ou encore pour l’Opéra la Scala de Milan…

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque Le Mans
Avec le soutien de la Ville du Mans (Chapelle de l’Oratoire)

-
Les Colporteurs © Julie Millet La Cascade
23.04
12.05

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cirque Pardi!

Rouge Nord

Le projet du Cirque Pardi! tient à la fois du spectacle, de la performance funambule et de l’installation scénographique. Créé in-situ pour l’espace public, « Rouge Nord » (sortie juin 2018) est un ballet mé… +

Le projet du Cirque Pardi! tient à la fois du spectacle, de la performance funambule et de l’installation scénographique. Créé in-situ pour l’espace public, « Rouge Nord » (sortie juin 2018) est un ballet mécanique sur un scénario cinématographique, qui interroge le rapport de l’homme à la machine et la prise de risque. Du 23 avril au 12 mai 2018, la résidence au Mans se déroule d’abord en intérieur à la Cité du Cirque puis en extérieur dans le parc de l’Épine

Spectacle en chantier vendredi 11 mai 2018 à 17h, en extérieur, parc de l'Épine (rue Averroès)

Création : « Rouge Nord », installation et performance funambule, création in-situ en espace public

Sortie : juin 2018

Disciplines : funambule, manipulation d’objets et véhicules, acrobaties, machinerie, musique live

Équipe : Timothé Loustalot Gares en funambule, Carola Aramburu au jeu et musique, Aloïs Pesquer à la régie et manipulation, Antoine Bocquet à la musique et composition, Rémi Bernard à la technique et machinerie, Marta Torrents à la mise en scène, assistée de Eva Leonor Ordoñez et Hugo Quérouil

Projet artistique

Existe-t-il un mot pour désigner le calme avant la tempête ? Rouge Nord. Exquise fatalité. Entre silence et turbulence naît ce moment de tension jouissif. Cette lumineuse sensation d’une rafale à l’approche… Futur incertain. La douce clarté d’un éventuel orage nous plonge dans cet instant suspendu.

« La mécanique est une poésie, la musique un langage, le fil un rêve, l’espace public un pilier de l’expression. »

Expérimenter à travers cette création le rapport de l’homme et de la machine ainsi que l’approche du risque que nous retrouvons dans l’essence même du cirque. Une performance funambule mêlée à un scénario cinématographique. Des personnages errants, en rupture avec leur environnement. Un univers décati et poussiéreux comme piste de danse. Réunir l’ensemble du public autour d’une tension palpable et unique, suivant l’implantation, le territoire, le public.

Soutiens institutionnels : Région Occitanie ; Département de la Haute-Garonne ; Toulouse Métropole.

Coproductions, résidences : La Grainerie, Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma (31) ; L’Atelier La Pompe, Gorges (44) ; Scenica Festival, Vittoria [IT] ; Kulturkosmos, Festival At.tension, Larz [DE] ; Latitude 50, Pôle des arts du Cirque et de la Rue, Marchin [BE]

Cirque Pardi! (31), cirque moderne, sincère et expérimental

« On aime les recherches qui prennent de la hauteur. On expérimente par tous bords des rencontres sincères. »

Pardi!, c’est une esthétique, une recherche artistique qui se frotte au public, un chapiteau original à la conception et fabrication maison, une recherche d’autonomie des acteurs culturels, des propositions de médiation au plus près du campement, des artistes, une équipe qui n’en démord pas mais aime le repos du guerrier… un équilibre entre tradition et modernité.

Accueil en résidence Cité du Cirque, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

-
Rouge Nord
Passé
mai
2018
07.05
21.05

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Back Pocket

La Vrille du chat

Issus des écoles de Bruxelles, San Francisco et Montréal, les 7 artistes de la compagnie Back Pocket partagent la même passion du mouvement acrobatique et de l’imaginaire qu’il suscite. Dans la créati… +

Issus des écoles de Bruxelles, San Francisco et Montréal, les 7 artistes de la compagnie Back Pocket partagent la même passion du mouvement acrobatique et de l’imaginaire qu’il suscite. Dans la création « La Vrille du Chat », une scène de quelques minutes est reprise, amplifiée, déformée, selon de multiples points de vue et au seul moyen de l’acrobatie au sol. Du 7 au 21 mai 2018, la Cité du Cirque accueille en résidence cette équipe cosmopolite.

Création : « La Vrille du Chat », pièce de cirque pour 7 artistes acrobates

Sortie : 6 au 12 septembre 2018, Théâtre de Namur [BE]

Disciplines : acrobatie, main à main

Équipe : Aurélien Oudot, Michaël Hottier, Maya Kesselman, Devin Henderson, Dominic Cruz, Nathaniel Wittingham, Gabrielle Cook à l’écriture et à l’interprétation, Vincent Gomez à la médiation en scène, Phil Vande Weghe en regard extérieur, Isael Cruz Mata en regard chorégraphique, Lambert Colson au montage son

Projet artistique

« La Vrille du Chat » se propose de développer, par les seuls moyens de l’acrobatie et sans autres agrès que des éléments scénographiques protéiformes, une dramaturgie purement circassienne : ne reposant ni sur un texte, ni sur un argument plaqué de l’extérieur et servant de vague fil conducteur encadrant une suite de numéros. Le noyau du projet est une scène de quelques minutes, qui sera reprise, variée, amplifiée, déformée, selon de multiples points de vue et par des moyens purement physiques.

Production-déléguée : Les Halles de Schaerbeek, Bruxelles [BE]. Coproductions : Carré Magique, Pôle national Cirque en Bretagne, Lannion (22) ; La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Piemonte dal Vivo, circuito regionale multidisciplinare [IT] ; Théâtre de Namur [BE] ; Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie (73) ; La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

Compagnie Back Pocket [BE]

La compagnie Back Pocket est belge, fondée par d’anciens élèves de l’école supérieure des Arts du cirque de Bruxelles et d’anciens élèves de l’école national de Cirque de Montréal. Trois d’entre eux sont des artistes américains qui ont effectué leurs formations préparatoires ensemble au San Francisco Circus Center. La mixité des interprètes amène un mélange de style qui enrichit le spectacle et sa création.

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
Back Pocket
Passé
juin
2018
11.06
29.06

Résidence

CIRCa

Alexander Vantournhout en résidence

Sorties de résidence

Accueilli durant 3 semaines en résidence de création, Alexander Vantournhout présentera au cours de 2 sorties de résidences ses 2 nouveaux projets : SCREWS : Screws est une collection de 5 à 10 micr… +

Accueilli durant 3 semaines en résidence de création, Alexander Vantournhout présentera au cours de 2 sorties de résidences ses 2 nouveaux projets :

SCREWS : Screws est une collection de 5 à 10 micro-performances dont chacune interroge la relation du corps à l’objet.

Présentation jeudi 14 juin à 19h au CIRC

Red Haired Men : « Il était une fois un homme roux… ». C’est comme cela que débute un texte le Harms, poète satiriste du début de l’ère soviétique, considéré comme un des précurseurs de l’absurde. Le projet d’Alexander Vantournhout intègre la microprose de Harms à des éléments de danse, cirque, contorsion, théâtre, magie et ventriloquie.

Présentation jeudi 28 juin à 19h au CIRC

-
18.06
01.07

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Subliminati Corporation

"La CaLaCa"

Kerol apporte la dernière touche au spectacle « La CaLaCa » en résidence au Mans du 18 juin au 1er juillet 2018. Le Pôle régional Cirque Le Mans réitère le partenariat avec la Fonderie pour l’accueil en réside… +

Kerol apporte la dernière touche au spectacle « La CaLaCa » en résidence au Mans du 18 juin au 1er juillet 2018. Le Pôle régional Cirque Le Mans réitère le partenariat avec la Fonderie pour l’accueil en résidence. La Subliminati Corporation y présentera les avant-premières de ce spectacle tout en fantaisie au festival Le Mans fait son Cirque (3 représentations du 26 au 28 juin 2018).

Création : « La CaLaCa », traitement fantaisiste d’un sujet poétique

Sortie : 24 septembre 2018, La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc (22)

Disciplines : jonglage, marionnette, Beatbox

Équipe : Jordi Kerol à l’écriture et à l’interprétation, Dominique Habouzit à la mise en scène, Ayelen Cantini à la manipulation des marionnettes, David Maillard à la régie son et lumière

Projet artistique

« La CaLaCa » est une promenade dans le laboratoire d’un être excentrique et de son partenaire squelettique. Ils nous invitent à découvrir des limbes peuplés d’objets farfelus : éventails, patins à roulettes, disques vinyles, katanas, flûtes, pommes… « La CaLaCa » met en scène l’acceptation de la contradiction, tel un oxymore qui donne une vision métaphorique du quotidien. La transformation est une constante, une nécessité pour continuer à avancer. C’est un jeu, un défi aux limites et aux géants imaginaires.

Coproductions : La Brèche à Cherbourg, 2 Pôles Cirque en Normandie ; Carré Magique, Pôle national Cirque en Bretagne, Lannion (22) ; La Cascade, Pôle national Cirque Ardèche-Auvergne-Rhône-Alpes, Bourg-Saint-Andéol (07) ; La Verrerie, Pôle national Cirque Occitanie, Alès (30) ; Grande dîmière – Théâtre de Fresnes (94) ; L’Avant-Scène, Cognac (16). Soutiens : L’Estruch, Fàbrica de creació de les arts en viu, en partenariat avec Trapezi Reus, Barcelone [ES] ; Théâtre de Privas (07) ; Subtopia, Stockholm [SE] ; Ateneu Popular 9 Barris, Barcelone [ES] ; Centro per la creatività di Tito, Potenza [IT]. Projet lauréat de la bourse à l’écriture SACD Beaumarchais 2016, soutenu par la Région Midi-Pyrénées.

Subliminati Corporation (31)

Kerol a co-créé la compagnie Subliminati Corporation en 2006, avec le spectacle « File Tone# » (lauréat Jeune Talent Cirque Europe en 2009-2010) puis le « Cabaret Subliminal ». Ce collectif artistique questionne, met à nu, vibre et revendique une liberté de parole et de thèmes de recherche traités sans langue de bois. La compagnie a pour objectif de promouvoir des spectacles vivants, énergiques qui jouent avec les règles et les conventions. Dans ces spectacles, le collectif défendait la coexistence du sombre et du beau, le rire débridé, la surprise et le burlesque. Ensemble, ils ont créé le « ton » de Subliminati Corporation.

Kerol a créé en parallèle « Welcome to my head », un solo de jongle excentrique et de Beatbox bouffon, qui a été joué plus de 600 fois. Entre autres récompenses, il a reçu en 2011 la médaille d’argent au festival mondial du Cirque de Demain. Deux projets sont actuellement portés par 2 équipes artistiques au sein du collectif Subliminati : « Deixe Me », dont la première a eu lieu en novembre 2017, et « La CaLaCa », porté par Kerol, dont la première est prévue en 2018.

Accueil en résidence en partenariat avec la Fonderie, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

-
© Marta Garcia
Passé
juillet
2018
02.07
14.07

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Hors Surface

"Open Cage"

La compagnie Hors Surface est de retour au Mans pour une nouvelle étape dans la création de « Open Cage » : l’adaptation en circulaire sous chapiteau (sortie prévue en janvier 2019). Après un premier accueil… +

La compagnie Hors Surface est de retour au Mans pour une nouvelle étape dans la création de « Open Cage » : l’adaptation en circulaire sous chapiteau (sortie prévue en janvier 2019). Après un premier accueil en septembre 2017, l’équipe s’installe sous chapiteau (à l’arrière des Quinconces) du 2 au 14 juillet 2018. Dans une chorégraphie défiant les lois de l’apesanteur, « Open Cage » parle de rêve et d’exploration, d’enfermement et de conquête.

Spectacle en chantier vendredi 13 juillet 2018 à 18h, sous chapiteau, parking aérien des Quinconces (tout public, entrée libre sans réservation dans la limite des places disponibles) dans le cadre du festival Soirs d’été.

Création : « Open Cage », pièce de cirque/théâtre physique et poétique

Sortie : 15 au 25 novembre 2018 au théâtre Am Stram Gram à Genève (en salle), 24 au 27 janvier 2019 à la BIAC, Marseille (13) (sous chapiteau)

Disciplines : trampoline, corde lisse, magie, danse, musique

Équipe : Damien Droin à l’écriture, à la mise en scène et à l’interprétation, Mariama Sylla à la collaboration artistique, Sarah Devaux à l’aérien, Sylvain Prudhomme au texte, Benjamin Vicq à la musique, Sigolène de Chassy à la scénographie, Benoît Dattez à la magie, Thomas Guerry en regard chorégraphique, Rémy Furrer à la création lumière, Aline Tyranowicz à la régie générale.

Projet artistique

« Open Cage » est une pièce de cirque/théâtre, physique et poétique sur ces liens qui nous retiennent, nous empêchent et nous manipulent. Sur scène, deux acrobates et un musicien. Certains rêves, comme la chute dans le vide ou le vol dans les airs, semblent relever d’un « patrimoine onirique collectif », comment rendre compte de l’apparente universalité de ces scénarios ? La cage est ouverte…

Rendre visible l’invisible. Rendre visible ces liens qui à la fois nous protègent de la chute tout en nous empêchant d’avancer, ces liens qui nous retiennent. […]

« Open Cage » parle de rêve et d’exploration, d’enfermement et de conquête. Deux plans, deux histoires et beaucoup de possibilités…

Coproductions : Châteauvallon, Scène nationale, Ollioules (83) ; Orphéon Théâtre intérieur, La Seyne-sur-Mer (83) ; Théâtre Am Stram Gram, Genève ; Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13). Aides à la résidence : Brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie, Cherbourg-Octeville (50) ; La Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans (72). Mécénat : Fondation Pomaret. Soutiens : Centre international des Arts en mouvement, Aix-en-Provence (13) ; Pôle Jeune Public, Le Revest-les-Eaux (83) ; CNAC, Châlons-en-Champagne (51). Projet lauréat 2017 Processus Cirque, avec le soutien de la SACD / Processus Cirque.

Compagnie Hors Surface (83)

Damien Droin (cirque) et Fabrice Bouillon (musique) se rencontrent sur le spectacle « Aziab », sortie de promotion 2007 de l’École nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois. Cette première collaboration leur donne envie de travailler à une écriture commune qui aura pris le temps de mûrir jusqu’à la création de la compagnie Hors Surface en 2010 autour des spectacles « Boat » et « Tetraktys ». Les expériences personnelles accumulées ouvrent des passerelles évidentes sur les univers de la danse contemporaine, et du théâtre pour la nouvelle création « Open Cage ».

Accueil en résidence, coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

-
Open Cage © Isabelle Souriment
02.07
21.07

Résidence

Le Carré Magique

Compagnie La Faux populaire - Le Morts aux dents

Titre en cours

Du 2 au 20 juillet, Julien Candy, fondateur de la compagnie La Faux populaire le mort aux dents travaille sa nouvelle création, un retour sur ses dix dernières années de circassien professionnel.

09.07
20.07

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent

"Neptumium Ratons"

Dans « Neptumium Ratons » (sortie prévue en 2019), le mouvement hip hop se raconte avec le langage du cirque. La compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent imagine son prochain sp… +

Dans « Neptumium Ratons » (sortie prévue en 2019), le mouvement hip hop se raconte avec le langage du cirque. La compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent imagine son prochain spectacle comme la traversée didactique de l’univers artistique qui les a inspirés. La Cité du Cirque accueille l’équipe de danseurs-circassiens du 9 au 20 juillet 2018 pour un travail de recherche technique, dramaturgique et chorégraphique.

Spectacle en chantier jeudi 19 juillet 2018 à 20h30 à la maison pour tous Jean-Moulin, 23 rue Robert-Collet (tout public, entrée libre, 20 min) dans le cadre du festival Soirs d’été.

Création : « Neptumium Ratons », cirque et hip hop

Sortie : 26 avril 2019

Disciplines : cerceau aérien, sangles aériennes, jonglerie, acrobatie, hip hop et danses

Équipe : Morgane Lenzi, Kurtis Garcia, Aloïs Leclet et Thibault Bages à l’écriture et à l’interprétation

Projet artistique

« Nous sommes assez fiers d’avoir élaboré un processus de création original. Nous avons étudié et analysé les codes des cinq composants du mouvement hip hop, à savoir : Bboying / Rap / Djing / Graffiti / Human BeatBox. Par la suite, nous nous sommes imprégnés des codes et les avons transcrits dans notre connaissance du cirque. Comment fait-on du bboying avec nos agrès ? Est-ce qu’on peut sampler une acrobatie ?

[…] L’énergie des danseurs nous fait bouger différemment dans notre corps de circassien, leur musique nous entraîne, l’univers de la rue nous fascine et en particulier la proximité des spectateurs et des acteurs… […] Les origines du hip hop ont défini l’origine de notre langage corporel circassien. Avec ce langage nous tenterons d’aborder les composantes de l’identité. Avec légèreté, humour mais aussi quelques passages sérieux et profonds. »

Soutiens : Maison des cultures de Saint-Gilles, Bruxelles [BE] ; Latitude 50, Marchin [BE] ; Espace Catastrophe, Bruxelles [BE] ; Wolubilis, Bruxelles [BE] ; Nil Obstrat, Saint-Ouen l’Aumône (95) ; Archaos, Pôle national Cirque, Marseille (13) (en cours) ; SmartBe ; mentoring de Milan Emmanuel, compagnie No Way Back, Détours festival, Bruxelles [BE] ; Espace Georges Sand, Ville de Chécy (45). Résidences : Maison de la création NOH, Bruxelles [BE] ; La Roseraie, Uccle [BE] ; La ville d’Ath, accueil en création au CAR (ASBL Maison Culturelle d’Ath) [BE] ; Wolubilis, Bruxelles [BE] ; Compagnie 36, Fresnes ; Espace Georges Sand, Ville de Chécy (45).

Compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent (45)

La compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent a été créée en mars 2016. C’est une compagnie française dont le siège est situé au domicile de sa présidence, à Saint-Denis-en-Val. Les artistes quant à eux, sont originaires de différentes régions. La compagnie a pour valeur la mixité des arts. Nous proposons dans chacune de nos créations un propos, un concept qui pousse le public à réfléchir et à créer du lien social. Nous nous engageons également dans l’accès à la culture pour tous, notamment par la diffusion de nos spectacles dans des lieux hétéroclites.

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
FACE A Block Party © Saskia Batugowski
Passé
septembre
2018
04.09
14.09

Résidence

AY-ROOP

COLLECTIF NA ESQUINA

ABASEDOTETOSEDABA

ABASEDOTETODESABA est un palindrome en langue portugaise, phrase qui signifie : la base du plafond s’écroule. Une maison qui s’affaisse, la possibilité du renouveau, un nouveau point de vue qui n’est plus li… +

ABASEDOTETODESABA est un palindrome en langue portugaise, phrase qui signifie : la base du plafond s’écroule. Une maison qui s’affaisse, la possibilité du renouveau, un nouveau point de vue qui n’est plus limité par ce plafond.

présentation publique 13 septembre à 18h30

infos / résas > http://www.ay-roop.com/theatre-du-vieux-st-etienne/

-
07.09
15.09

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Ariadna Gilabert Corominas / cie du Six Rue Cail

Camille

L’artiste Ariadna Gilabert Corominas s’inspire de la vie et de l’œuvre de Camille Claudel dans sa prochaine création « Camille » (sortie prévue en juin 2019). Le spectacle est un parcours de cirque suivant le… +

L’artiste Ariadna Gilabert Corominas s’inspire de la vie et de l’œuvre de Camille Claudel dans sa prochaine création « Camille » (sortie prévue en juin 2019). Le spectacle est un parcours de cirque suivant les grandes étapes de la vie de l’artiste peintre et sculptrice. La résidence à la Cité du Cirque du 7 au 15 septembre 2018 porte sur un travail technique et de mise en scène avec Fred Blin.

Spectacle en chantier vendredi 14 septembre 2018 à 18h30 à la Cité du Cirque (tout public, durée 30-40 min)

Création : « Camille », solo de cirque inspiré de la vie et de l’œuvre de Camille Claudel

Sortie : juin 2019 au festival Parade, Nanterre (92)

Disciplines : corde lisse, corde volante, marche au plafond, roue Cyr, fouet

Équipe : Ariadna Gilabert Corominas à l’écriture et à l’interprétation, Fred Blin à la mise en scène, Ivan Cester à la musique, Cyprien Resseguier à la technique

Projet artistique

La folie exprimée à travers un travail chorégraphique et plastique.

Un parcours de cirque inspiré des grandes étapes de la vie de Camille Claudel.

Une femme enroulée avec des fils de vie qu’elle tisse, comme une araignée dans sa propre toile, essayant de se débarrasser des tissus qui tombent autour d’elle. Sculpteur de génie, victime de l’amour, victime de son époque, tombe dans le tourbillon de la vie, témoin de son mal, de ne pas trouver d’espace harmonieux et apaisant. Un parasite délirant envahit son imaginaire, ce qui porte ses angoisses à prendre un tour effrayant…

Coproductions : Nil Obstrat, Saint-Ouen-l’Aumône (95) ; recherche en cours.

Ariadna Gilabert Corominas, compagnie du Six Rue Cail (75)

Ariadna Gilabert Corominas est originaire de Barcelone. Sa rencontre avec Michel Nowak (école Noctambules, Nanterre) est décisive : elle oriente ses recherches autour de la corde lisse, théâtrale et intimiste, puis s’intéresse à la corde volante, à la roue Cyr, à la marche au plafond, et récemment, au fouet. Elle tourne avec la Famille Morallès, le Cabaret Variété GOP, le Cirque Romanès, le Cirque Baroque, le Studio de Cirque de Marseille, les Passagers, le Prato, le Cirque électrique… Elle participe en 2009 à la comédie musicale « Cléopâtre ». Par ailleurs, elle enseigne l’acrobatie aérienne dans diverses écoles de cirque. Depuis 2006, elle met en scène et chorégraphie des numéros de cirque.

Accueil en résidence Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans

-
Ariadna Gilabert Corominas © Gilles Rammant
18.09
25.09

Résidence

AY-ROOP

LES GÜMS

KÄLK

C’est un hommage à la touchante sincérité de la naïveté de l’homme dans son quotidien. C’est l’histoire de deux être sensibles qui se retrouvent emprisonnés sans le vouloir dans une vie qui les a choisis. C’est… +

C’est un hommage à la touchante sincérité de la naïveté de l’homme dans son quotidien. C’est l’histoire de deux être sensibles qui se retrouvent emprisonnés sans le vouloir dans une vie qui les a choisis. C’est cette réalité qui nous poursuit et qui nous échappe, cette routine incontrôlable. On est rarement faits l’un pour l’autre, on se fait l’un pour l’autre.

présentation publique 25 septembre à 18h30

infos / résas > http://www.ay-roop.com/theatre-du-vieux-st-etienne/

-
24.09
03.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cies Defracto & Atama to Kuchi

Yokai (titre provisoire)

La compagnie française Defracto et la compagnie japonaise Atama to Kuchi s’associent dans cette nouvelle création « Yokai » (titre provisoire) (sortie prévue en octobre 2019). Le duo s’intéresse à des phénom… +

La compagnie française Defracto et la compagnie japonaise Atama to Kuchi s’associent dans cette nouvelle création « Yokai » (titre provisoire) (sortie prévue en octobre 2019). Le duo s’intéresse à des phénomènes ancrés dans la culture traditionnelle japonaise, les Yokai. En résidence à la Cité du Cirque du 24 septembre au 3 octobre 2018, les artistes mèneront des recherches corporelles et sur le jonglage.

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « Yokai » (titre provisoire), duo de jonglage franco-japonais

Sortie : 4 octobre 2019 au Théâtre Kanagawa à Kyoto [JP]

Discipline : jonglage

Équipe : Guillaume Martinet et Hisashi Watanabe à l’écriture, à la chorégraphie et au jonglage, Alryk Reynaud à la création lumière, Sylvain Quément à la création musicale, Ève Ragon et Sakurako à la création costumes et balles, Johan Swartvagher en regard extérieur

Projet artistique

Traditionnellement dans la culture japonaise, ces êtres sont comme des phénomènes, ils ne font que ce qu’ils sont. Yokai est un concept incarné par des formes vivantes. C’est l’être d’une chose qui a vécu suffisamment longtemps. Un Yokai a une forme et une vie. Une vie obscure, comme peut l’être la vie elle-même. Il existe d’innombrables Yokais dans la culture japonaise. C’est comme devenu le nom d’un animal familier et dangereux, connu de tous. Yokai est aussi un phénomène intérieur, un processus inconscient, vivant. Où l’environnement ne laisse pas toujours la possibilité de faire ce qui est prévu.

Le Yokai du jonglage sera un phénomène qui viendra de la relation entre un corps unique et des objets plus ou moins ronds. Phénomène en grande partie inconnu, nous ne savons jamais pourquoi ils sont comme ils sont ou pourquoi ils se comportent comme ils se comportent.

Coproductions : Coproductions : La Maison des Jonglages, Scène conventionnée, La Courneuve (93) ; La Brèche, Plateforme 2 pôles Cirque en Normandie, Cherbourg (50) ; Théâtre Kanagawa, Kyoto [JP]

Compagnie Defracto (92)

Créée en 2008, la compagnie Defracto a l’ambition de créer un langage corporel et jonglé. Créations : « Cinétique TOC », « Digink », « Circuits fermés », « Flaque », « Dystonie » (2017)

Compagnie Atama to Kuchi [JAP]

Fondée par Hisashi Watanabe en 2015 et basée à Kyoto, la compagnie mène des projets pour creuser de nouveaux concepts du jonglage comme art au-delà des genres. Toujours à propos d’une relation entre un « humain » et un « objet ». Créations : « Inverted tree » (2015), « Solaris » (2016), « Whitest » (2016), « Ojami-RUN » (2017)

-
Yokai
Passé
novembre
2018
02.10
13.11

Résidence

Agora

Collectif AOC, Marlène Rubinelli-Giordano

Des bords de soi

Pour cette création encore siglée AOC mais portée seule par Marlène Rubinelli-Giordano, cinq artistes de cirque avec leurs agrès - mât chinois, fil, sangles, contorsion, roue cyr - font l’expérience acrobati… +

Pour cette création encore siglée AOC mais portée seule par Marlène Rubinelli-Giordano, cinq artistes de cirque avec leurs agrès - mât chinois, fil, sangles, contorsion, roue cyr - font l’expérience acrobatique et chorégraphique du débordement, sous un tout nouveau et intimiste chapiteau.

Création les 8, 9 et 10 novembre 2018 à Boulazac.

-
08.10
20.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Marcel et ses drôles de femmes

Le Peep show des Marcel's (titre provisoire)

Après un passage remarqué au festival Le Mans fait son Cirque 2018 avec « Miss Dolly », Les Marcel’s sont de retour au Mans du 8 au 20 octobre 2018. La résidence de création à la Cité du Cirque porte sur le pr… +

Après un passage remarqué au festival Le Mans fait son Cirque 2018 avec « Miss Dolly », Les Marcel’s sont de retour au Mans du 8 au 20 octobre 2018. La résidence de création à la Cité du Cirque porte sur le projet « Le Peep show des Marcel’s » (titre provisoire) (sortie prévue en mars 2019). Les artistes s’intéressent au format de l’entre-sort, à l’envers du décor, pour révéler la face cachée des apparences trompeuses.

Spectacle en chantier vendredi 19 octobre 2018 à 18h30 sur l’espace chapiteau de la Cité du Cirque (conseillé à partir de 8 ans)

Création : « Le Peep show des Marcel’s » (titre provisoire)

Sortie : 8 & 9 mars 2019 au Cirque-théâtre d’Elbeuf, dans le cadre du festival Spring

Accueil en résidence et coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Disciplines : hula hoop, mini trapèze, patins à roulettes, fil mou, portés acrobatiques, petite voltige aérienne, pole dance, chant, musique live

Équipe : Angèle Guilbaud, Marcel Vidal Castells, Marine Fourteau et Noémie Armbruster à l’écriture au plateau, Christophe Chatelain en aide artistique, Nil Obstrat à la construction, Sophie Arlotto et Quentin Paulhiac - Le Hangar’O’Gorilles - à la scénographie, Anaïs Clarté aux costumes, Théo Godefroid à la création son et au plateau, Baptiste Lechuga à la création lumière et à la régie générale

Projet artistique

Une fenêtre qui s’ouvre… Sur ces drôles de femmes qui s’affairent à déshabiller notre réalité. Ici l’envers du décor vous est dévoilé. Elles attiseront votre curiosité. De la dérision dans son plus simple appareil. La frustration qui sera la vôtre vous incitera à en redemander. Mais faut-il déjà tout vous dire ?

Dans ce nouveau projet, la compagnie se confronte à un nouveau format: celui de l’entre-sort pour la rue, les halls et les cours... Comment créer un univers intimiste au milieu de l’espace public ? Comment attirer le spectateur, lui donner envie et le faire patienter ? Notre réflexion tourne autour de l’austérité et de l’instabilité du monde qui nous entoure, monde absurde dans lequel l’équilibre est fragile.

L'envers du décor et la face cachée sont des concepts qui nourrissent ce peep show. Ici tout est une question de point de vue. La réalité diffère selon la manière de la raconter, de la montrer ou la déguiser. La structure même du peep show offre au public des facettes différentes du spectacle avec sa scène tournante. Les artistes jouent sur l'illusion et le suspens, ce qui nous dépasse, nous excite ou nous dégoûte.

Compagnie Marcel et ses drôles de femmes (76)

Le quatuor normand-gersois-catalan (Marine Fourteau, Angèle Guilbaud, Liza Lapert, Marcel Vidal Castells) se rencontre à l’ENACR et poursuit leur formation au CNAC. Sortis en 2013, ils créent la compagnie à Rouen ainsi que le spectacle « Miss Dolly ». Noémie Armbruster les rejoint pour la création « La Femme de trop ».

Coproductions : La Brèche & Cirque-théâtre d’Elbeuf, Plateforme 2 pôles Cirque en Normandie ; La Verrerie d’Alès, Pôle national Cirque Occitanie (30) / co-accueil avec les RudeBoys Crew ; Nil Obstrat, Saint-Ouen-l’Aumône (95) ; Theater op de Markt, Dommelhof-Neerpelt [BE] ; Furies, Pôle national Cirque Grand Est en préfiguration, Châlons-en-Champagne (51) ; Scène nationale 61, Alençon (61). Soutien : Cirk’Éole, Montigny-lès-Metz (57).

-
Le Peep show des Marcel's
15.10
27.10

Résidence

La Cascade

amir and Hemda

Zoog

« Zoog » signifie « couple » en Hébreu. Un spectacle basé sur les relations de couple, qui invite le public à voyager à travers l’expérience intime de deux acrobates et expérimenter les hauts et les bas au cent… +

« Zoog » signifie « couple » en Hébreu. Un spectacle basé sur les relations de couple, qui invite le public à voyager à travers l’expérience intime de deux acrobates et expérimenter les hauts et les bas au centre de toute relation. C’est un jeu d’amour et de haine, une bataille où la tendresse et la cruauté se mêlent. Ils tirent, ils poussent, tournent, volent…

Avec le soutien : du projet CircusNext Platform, co‐financé par le programme Europe Créative de l’Union Européenne. 

-
Amir et Hemda, Alejandro Lopez
29.10
18.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie 100 Issues

Mandragore

La Cité du Cirque accueille un nouveau chapiteau sur son espace extérieur, du 29 octobre au 18 novembre 2018 : la compagnie 100 Issues est en résidence de création pour le projet « Mandragore » (titr… +

La Cité du Cirque accueille un nouveau chapiteau sur son espace extérieur, du 29 octobre au 18 novembre 2018 : la compagnie 100 Issues est en résidence de création pour le projet « Mandragore » (titre provisoire) (sortie prévue en mai 2019). Dans un univers « contemforain », le collectif explore la relation à la mort, aux rituels, aux mythes, « en écho au bon vieux cliché qui veut qu’on tutoie la mort sous un chapiteau ».

Spectacle en chantier vendredi 16 novembre 2018 à 18h30 à l’espace chapiteau de la Cité du Cirque (conseillé à partir de 8 ans)

Création : « Mandragore » (titre provisoire), spectacle encore vivant

Sortie : mai 2019, à Furies, Pôle national Cirque en préfiguration, Châlons-en-Champagne (51)

Disciplines : anneaux chinois, trapèzes mini volant et Washington, acrobatie, mât chinois, fakirisme, danse, acrobatie, contorsion, musique live

Équipe : Louison Lelarge (anneaux chinois, trapèze), Mehdi Azema (acrobatie, mât chinois, fakirisme), Aude Martos (danse, acrobatie, contorsion, trapèze Washington), Nathalie Mauriès-Belou (danse), Cyril Pernot (danse, acrobatie), Julie Delaire (mât chinois, fouet), Max Delaire (trapèze, mât chinois), Arnaud Gasselin (musique), Baptiste Pradeau (fakirisme), Valo Hollenstein (mât chinois, trapèze), Lorca Renoux à la mise en scène, Thomas Khomiakoff à la technique, Vladimir Cruells et Valo Hollenstein à la scénographie

Projet artistique

Au pied du mât, entourée de 3 cercles dessinés au poignard, fécondée par le sperme du pendu, pousse la mandragore. Le dernier accordéon vient d’être brisé, plus de harpe, plus de vielle à roue, c’est la fin d’une époque. Nous allons faire hurler la mandragore, boire son suc, s’enduire de sa sève, saturer le son, ensorceler la danse, vampiriser les agrès, fendre le chapiteau, ça va vous vibrer dans la bouche à vous en faire tomber les molaires.

Compagnie 100 Issues (37)

Réunie autour des arts du cirque, du Tanztheater, de la performance et de la création musicale et sonore, la compagnie s'attache à développer des aventures et expériences artistiques qui appellent de nouvelles collaborations et questionnent son appartenance artistique. Créée en 2011, la compagnie est basée à Joué-lès-Tours, au Grand Bourreau, lieu d'accueil en résidence, de créations où elle cultive un certain art de vivre, un goût pour des formes inclassables et un univers artistique urbain, contemforain.

Coproductions : Furies, Pôle national Cirque en préfiguration, Châlons-en-Champagne (51) ; La Verrerie d’Alès, Pôle national Cirque (30) ; recherche en cours. Soutiens : Le 37e parallère, Mettray (37) ; Cheptel Aleïkoum ; compagnie Escale ; Famille Morallès. Soutiens institutionnels : DRAC Centre Val de Loire ; Région Centre Val de Loire ; Département d’Indre et Loire ; Ville de Joué-lès-Tours.

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

-
Mandragore © Romain Pachot
Passé
novembre
2018
12.11
24.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Le Rugissement de la Sardine

Naufragé du bitume & Marguerites

Il y a un an, Zoé Beunet-Lohner et Erwan Ferrier créent la compagnie Le Rugissement de la Sardine à leur sortie de l’école de cirque de Bordeaux. L’une et l’autre ont un projet solo ; ils s’accompa… +

Il y a un an, Zoé Beunet-Lohner et Erwan Ferrier créent la compagnie Le Rugissement de la Sardine à leur sortie de l’école de cirque de Bordeaux. L’une et l’autre ont un projet solo ; ils s’accompagnent mutuellement lors de la création. Le Pôle régional Cirque Le Mans, dont l’une des missions est le soutien à l’émergence, les accueille en résidence à la Cité du Cirque du 12 au 24 novembre 2018.

Création : « Naufragé du bitume », solo d’Erwann Ferrier (acro danse)

Naufragé, celui qui fait naufrage, dont le navire à subit un désastre irréparable.
Bitume qui recouvre le sol de nos villes, nos villages et use nos semelles.

Le Naufragé du Bitume. Celui que la vie a échoué dans le bas fond de la jungle urbaine. Ces personnes souvent à la frontière entre la plus vraie des réalités et la plus grande des folies.

Ils dégoûtent, répugnent, sentent mauvais. Ils dérangent, gênent notre éthique. Ils nous font peur ! Comme l’ombre qui nous poursuit tous et que l’on fuit comme la peste… Ils nous font peine, parfois ils nous font sourire ou même rire. Ils sont sales et moches… mais leur yeux ! Leur regards sont les plus beaux, les plus forts, les plus vrais. Ils sont les plus courageux des sans-courage. Ils sont pour moi la plus belle et triste représentation de la poésie contemporaine. Ce sont eux qui inspirent ce solo, ces beaux fous que la vie a giflé sans pitié.

C’est avec une certaine légèreté, un humour décalé, dans une atmosphère absurde que je vais tenter de livrer un hommage poétique et pittoresque, par le corps acrobatique et dansé.

Création : « Marguerites », solo de Zoé Beunet-Lohner (cerceau aérien)

Qui sont ces artistes, scientifiques, femmes politiques, du début du siècle dernier, que l’histoire a oubliées ? Avec quelle détermination ont-elles mené leurs batailles ? Comment leurs convictions de l’époque façonnent-elles aujourd’hui mon quotidien ? Vivrais-je de la même façon si elles n’avaient pas existé ? Leur désir de liberté ne m’a-t-il pas permis à moi, vivant aujourd’hui, d’être plus libre à mon tour ? Une envie grandissante de leur rendre hommage, d’évoquer leurs passages et les traces qu’elles ont laissées derrière elles, en leur offrant une place dans mon travail. Aller à leur rencontre, à travers une courte forme de spectacle de cirque aérien sur le thème des traces, celles qui témoignent des chemins parcourus, les empreintes de nos propres combats.

Compagnie Le Rugissement de la Sardine (33)

Au début de l’été 2017, Zoé Beunet-Lohner et Erwan Ferrier viennent tout juste de terminer leur formation circassienne à l’école de cirque de Bordeaux. L’une spécialisée en cerceau aérien, l’autre en acrobatie et équilibres sur les mains, ils décident ensemble de se lancer dans l’aven¬ture de la création de la compagnie Le Rugissement de la Sardine. La création artistique débute par le lancement de deux courtes formes en solo, « Marguerites » et « Naufragé du bitume ».

Soutiens : Ville de Bordeaux, dispositif Je relève le défi ; Département de la Gironde, dispositif Jeunes en action ; École de cirque de Bordeaux (33)

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

-
Marguerites © Le Rugissement de la Sardine
13.11
21.11

Résidence

Agora

Cirque Sans Nom

La force des choses

Après Abaque sous chapiteau, le Cirque sans noms revient à Boulazac pour une résidence de travail dans le cube cirque. Yann Grall, Amandine Morizet et Bastien Farout travailleront sur leur prochain sp… +

Après Abaque sous chapiteau, le Cirque sans noms revient à Boulazac pour une résidence de travail dans le cube cirque. Yann Grall, Amandine Morizet et Bastien Farout travailleront sur leur prochain spectacle La force des choses, trio de clowns.

« Pourquoi un trio, pourquoi du clown et pourquoi maintenant? … Parce que c’est une évidence »

C’est un trio. Ils sont trois. 

C’est intimiste. Ou c’est dans leur intimité.

Clown minimaliste ou burlesque muet.

Mais autant ne pas dire burlesque.

En fait y’a rien et c’est déjà beaucoup.

Un dernier tour de piste.

Au fond d’eux. Désuet. Mais sincère.

Pour un rire. Un sourire.

Une heure de plaisir.

Ils auraient pu faire partie des personnages des scènes en un acte de Tchekhov.

Création 2020.

-
cr Cirque Sans Noms
20.11
30.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Bikes&Rabbits

Projet Dodo

La nouvelle création de la compagnie Bikes&Rabbits est un solo de Fabrice Dominici, « Projet Dodo », mis en scène par Yann Ecauvre. Où il y a du clown sans nez, de la manipulation d’objets volant… +

La nouvelle création de la compagnie Bikes&Rabbits est un solo de Fabrice Dominici, « Projet Dodo », mis en scène par Yann Ecauvre. Où il y a du clown sans nez, de la manipulation d’objets volants singuliers ultra-légers et de l’équilibre d’objets à risque. La résidence du 20 au 30 novembre 2018 prolonge le partenariat entre le Pôle régional Cirque et le centre hospitalier du Mans initié en 2017 et donnant lieu à des actions culturelles à l’hôpital.

Création : « Projet Dodo »

Sortie : mai 2019

Disciplines : clown, manipulation d’objets singuliers et ultra légers, équilibre d’objets

Équipe : Fabrice Dominici à l’écriture et à l’interprétation, Yann Ecauvre à la mise en scène, Bastien Roussel à la technique

Projet artistique

Le projet Dodo ou l'art de disparaître.

Nous nous sommes amusés à proposer une réflexion sur l’étude d’un corps inadapté à sa propre évidence. En effet, le dodo présente toutes les particularités de la singularité et représente parfaitement, par son destin tragique, le futur de ce qui est rare, différent, fragile, singulier.

Nous avons étudié notre propre singularité et développé un travail sur l’échec afin d’aller au plus près de l’urgence et de pouvoir ainsi négocier avec le public un regard différent sur l’homme à qui l’on demande la perfection ou l’asservissement. Et s’il n’en est pas capable ? Que lui reste t-il ? Et comment le regard du public s’articule autours de cette situation pour entrevoir l’inutile beauté qu’il a créée de l’échec de sa vie : le fantasme de l'inaccessible.

Le projet Dodo, c’est de l’ivresse et de la fête. Parfois ça casse, parfois ça passe. Une hypothétique fête derrière une porte et vous qui attendez. Un gars sans rien qui tente de s’en sortir, ça vous fait rire ? Un être inadapté à la société est-il voué à disparaître ? Espérons qu’il soit le seul dans ce cas car il est peu probable qu’il s’en sorte. Le dodo lui ne s’en est pas sorti.

Compagnie Bikes&Rabbits (62)

Bikes&Rabbits est une compagnie de cirque contemporain créée à Londres en 2012. Installée depuis 2014 en France où elle crée et présente ses spectacles, B&R continue de collaborer sur des projets en Angleterre. B&R joue avec des contraintes corporelles réelles afin de traiter différemment des sujets importants et d'explorer en profondeur des comportements humains à travers des situations et relations complexes et subtiles. B&R s'amuse à installer des tensions physiques et émotionnelles entre tous les acteurs et le public. B&R travaille avec des objets communs (livres, échelles, avions en papier, etc.) pour créer un vocabulaire circassien particulier aux techniques personnelles des artistes. C'est une manière de redéfinir les frontières entre les disciplines artistiques et de les rendre plus floues.

Coproduction : compagnie Inextrémiste ; recherche en cours. Soutiens : Quai des Chaps, Nantes (44) ; Espace Catastrophe, Bruxelles [BEL].

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans, en partenariat avec le centre hospitalier du Mans

-
Projet Dodo
26.11
18.01

Résidence

CIRCa

Baro d'Evel en résidence

pour la création de "Falaise"

« Pièce en blanc et noir pour neuf humains, un cheval et des oiseaux ». Dans le dyptique « Là, sur la Falaise », la cie Baro d’evel développe trois grandes lignes de recherche : le noir et blanc, pour le … +

« Pièce en blanc et noir pour neuf humains, un cheval et des oiseaux ».

Dans le dyptique « Là, sur la Falaise », la cie Baro d’evel développe trois grandes lignes de recherche : le noir et blanc, pour le travail des matières et la transformation des espaces, l’équilibre et le déséquilibre, pour aborder le travail du corps et de la voix, et enfin la mise à nu et la transformation dans le travail aux cotés des animaux.

Un spectacle qui fait suite au spectacle Là accueilli lors du Festival CIRCa 2018. 

Au plateau : Noëmie Bouissou, Camille Decourtye, Claire Lamothe, Blaï Mateu Trias, Oriol Pla, Julian Sicard, Marti Soler, le cheval Bonito, le corbeau pie Gus, des pigeons…(en cours)

Auteurs, metteurs en scène : Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias Collaboration à la mise en scène : Maria Muñoz – Pep Ramis / Mal Pelo Collaboration à la dramaturgie : Barbara Métais-Chastanier Scénographie : Lluc Castells

-
photo Francois Passerini
Passé
décembre
2018
03.12
11.12

Résidence

Agora

Compagnie Thomas Guérineau

Lumière, impact et continuité

Auteur de Maputo Mozambique accueilli en 2013 à l’Agora, un spectacle pour jongleurs-danseurs-percussionnistes, Thomas Guérineau vient en résidence au Cube Cirque pour travailler sa prochaine création Lumière, impact et continuité.

Création le 11 décembre 2018 à Boulazac.

cr Clémence Dubois
05.12
05.11

Résidence

La Verrerie d'Alès

RencontrO PlatO* : Audrey Decaillon

[XSaisons] Pio Ospedale Della Pietà

"Dans ce huis clos solitaire Audrey Decaillon se confronte aux éléments, à l'isolement, inspiré par Le Pieu hôpital de la piété où Antonio Vivaldi a composé les Quatre Saisons. Cette chorégra… +

"Dans ce huis clos solitaire Audrey Decaillon se confronte aux éléments, à l'isolement, inspiré par Le Pieu hôpital de la piété où Antonio Vivaldi a composé les Quatre Saisons. Cette chorégraphie de cirque laisse le féminin nous parler du temps qui passe.

* Les RencontrO PlatO permettent aux artistes en résidence à la Verrerie d'Alès de proposer au public de présenter là où ils en sont de leur création et de pouvoir échanger... En toute convivialité !

GRATUIT - Jauge limitée - Réservation indispensable : reservation@polecirqueverrerie.com / Infos : 04 66 86 45 02

Bar et petite restauration by Tutti Frichti sur place

-
©️RemyMasseglia
17.12
22.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Angèle Guilbaud / cie Marcel et ses drôles de femmes

AnGèLe

Parmi les drôles de femmes avec Marcel, il y a Angèle Guilbaud qui se lance dans un projet de création en solo au hula hoop (sortie prévue en juin 2019). « Pas de chichis, K-Way® et culotte feront l’aff… +

Parmi les drôles de femmes avec Marcel, il y a Angèle Guilbaud qui se lance dans un projet de création en solo au hula hoop (sortie prévue en juin 2019). « Pas de chichis, K-Way® et culotte feront l’affaire. Du cirque brut, avec surtout beaucoup d’humour. » Du 17 au 22 décembre 2018, la résidence à la Cité du Cirque permet un travail de recherche sur la manipulation, le jeu et la scénographie.

Spectacle en chantier vendredi 21 décembre 2018 à 18h30 (tout public, 20 min environ, entrée libre sans réservation)

Création : « AnGèle », solo hula hoop / K-Way® / culotte

Sortie : juin 2019

Discipline : hula hoop

Équipe : Angèle Guilbaud à l’écriture et à l’interprétation, Aude Martos en regard extérieur

Projet artistique

Une parenthèse cirque sur le plaisir (...) Le plaisir d’offrir à sourire. Le plaisir d'être ensemble. Ici les plaisirs sont aussi les surprises. Les sourires sont donc des surprises ? Il nous faut nous laisser surprendre à jouer ; être ce que l'on désire être là, maintenant, tout de suite. La zone de plaisir devient la performance cirque. Ces fameux cerceaux qui se jouent de vous devant vos yeux ? Ce sont eux les farceurs. Le plaisir dans la réussite comme dans l’échec ; c'est ici même que résident les surprises qui nous attendent. Trouver le plaisir de créer une suite différente lorsque le cerceau tombe. Accepter l’enfant en chacun de nous et goûter à cet état agréable qu'est la spontanéité, l'instinctif, l'organique. Le plaisir de l’instant présent. Le plaisir de faire plaisir. En voilà un joli mot d'ordre.

Pas de chichis, K-Way et culotte feront l’affaire. Du cirque brut avec surtout beaucoup d’humour.

Angèle Guilbaud / compagnie Marcel et ses drôles de femmes (76)

Elle découvre petite le cirque avec le Cirque du Docteur Paradi. En 2014 elle intègre l’École nationale de Cirque de Châtellerault. Puis elle entre à l’école de cirque Balthazar à Montpellier. Enfin, elle poursuit sa formation à l’École nationale de Cirque de Rosny-sous-Bois puis au Centre national des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. C’est là qu’elle rencontre le reste de l’équipe et que Marcel et ses drôles de femmes se sont trouvés. Avec la compagnie, elle crée les spectacles « Miss Dolly » (2013) puis « La Femme de Trop » (2015) qui jouent encore. En 2016, avec la compagnie Güüd Factory, elle crée le spectacle « Rémi(e) Please Hug Yourself ». Aujourd’hui, toujours avec les Marcel’s, elle participe à la création du « Peep Show des Marcel’s » dont la sortie est prévue en mars 2019.

Soutiens : recherche en cours

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

-
AnGèLe
Passé
janvier
2019
07.01
20.01

Résidence

Le Palc

Cie Hors Surface

Open Cage

Sortie de residence le Jeudi 17 janvier à 19h
07.01
19.01

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cirque du Docteur Paradi

Les Petits Bonnets

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans En partenariat avec Superforma - SMAC de territoire en préfiguration - et le Théâtre de l’Éphémère - scène conventionnée pour les écritures th… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

En partenariat avec Superforma - SMAC de territoire en préfiguration - et le Théâtre de l’Éphémère - scène conventionnée pour les écritures théâtrales contemporaines


Création : « Les Petits Bonnets », pièce de cirque

Sortie : juin 2019, premières au festival Le Mans fait son Cirque

La pièce « Les Petits Bonnets » est une fiction parlée-chantée écrite pour le cirque. Pour le chapiteau. Elle prend racine dans l’histoire de l’industrie textile, du monde ouvrier, et également du cirque traditionnel, créant des parallèles entre les figures de celui-ci, telles que Madame Loyale, le directeur de cirque, l’Auguste, l'écuyère, et celles de l’usine, contremaître, ouvrière, patronne. La musique et les chansons de la pièce sont écrites et interprétées par le groupe Les Elles.

Disciplines : fil, corde lisse, contorsion, acrobatie, fouets, rollers, danse, musique, théâtre

Équipe

Écriture, mise en scène : Pascaline Herveet. Création et interprétation musicale : Les Elles. Danse flamenco : Karine Gonzalez. Fil, acrobatie, danse hip hop : Julia Masson. Contorsion, hula hoop, chant : Pauline Dau. Chorégraphie : Marie Letellier. Assistanat mise en scène : Marion Guyez. Régie plateau et jeu : Les Frères Lambert : Arnaud Guillossou et Arnaud Landoin. Régie générale : Arnaud Guillossou. Régie son et lumière : Laurent Beaujour. Lumières : Dorothée Lebrun. Décors : Cédric Avrand. Accessoires : Charlotte Cochelin. Costumes : Julia Masson.

Cirque du Docteur Paradi (49)

L’univers Paradi s’expose sous toutes ses formes. Un univers tendu, subversif, sensible, où se fondent, s’entrechoquent, la poésie des mots, des corps, des sons électriques, des œuvres plastiques et littéraires. On appelle ca transgenre ? En 2012, Pascaline Herveet et Bertrand Benoit deviennent les nouveaux porteurs du projet de la compagnie, pionnière dans le regard nouveau porté sur les arts du cirque dans les années 1970-1980. La compagnie revendique la filiation profonde dans les valeurs qu’elle continue de défendre : l’itinérance, le chapiteau, les espaces culturels nomades sur les territoires urbains et ruraux, le décloisonnement des expressions artistiques et des publics.

Soutiens

Coproductions : Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13) ; Le Jardin de Verre, Cholet (49). Résidences : La Grainerie, Balma (31) ; Le Jardin de Verre, Cholet (49) ; Quai des Chaps, Nantes (44) ; Le Cheptel Aleïkoum, Saint-Agil (41). Soutiens : Presses universitaire du Midi ; Latitude 50, Marchin, [BE] ; Espace Culturel Léopold Sédar Senghor, Le May-sur-Èvre (49) ; Bibliothèque de théâtre Armand Gatti, La Seyne-sur-Mer (83). Soutiens institutionnels : DRAC Pays de la Loire ; SACD.

-
Les Petits Bonnets © Julia Masson
07.01
18.01

Résidence

CIRCa

le GdRA en résidence

pour la création de "Selve"

Dans ce projet, l’équipe du GdRA s’engage dans le deuxième épisode de la « Guerre des Natures », cycle initié avec le spectacle Lenga. Selve est donc une pièce mêlant texte, arts visuels et plastiques,… +

Dans ce projet, l’équipe du GdRA s’engage dans le deuxième épisode de la « Guerre des Natures », cycle initié avec le spectacle Lenga. Selve est donc une pièce mêlant texte, arts visuels et plastiques, danse, cirque, musique et sciences humaines, notamment l’anthropologie..

Elle s’élabore après un temps d’enquête en Amazonie guyanaise dans le village « amérindien » wayana de Taluwen.

conception, texte, mise en scène, musique : Christophe Rulhes

chorégraphie, acrobatie : Julien Cassier

avec (en cours) : Christophe Rulhes, Julien Cassier, Sylvana Opoya, une comédienne et un

danseur acrobate.

-
07.01
18.01

Résidence

Agora

Martin Palisse

Futuro Antico

Slow futur où le duo Martin Palisse/Elsa Guerin partageait la scène avec le groupe Zombie Zombie a permis de vérifier la réelle alchimie opérant entre sons hypnotiques, manipulations minimalistes de 3 ba… +

Slow futur où le duo Martin Palisse/Elsa Guerin partageait la scène avec le groupe Zombie Zombie a permis de vérifier la réelle alchimie opérant entre sons hypnotiques, manipulations minimalistes de 3 balles blanches et scénographie subtile. Ici, Martin Palisse retrouve l’un des fondateurs de Zombie Zombie pour un projet qui portera sur scène une même définition d’un cirque d’art radical et ambitieux.

Création été 2019

-
08.01
20.01

Résidence

La Cascade

Résidence et étape de création - La Tournoyante Production

Mû se présente comme un champ d'explorations physiques inédites.  Le corps d'un artiste de cirque est confronté à des dispositifs électromagnétiques, à la fois agrès et scénographie, par lesquels les repères or… +

Mû se présente comme un champ d'explorations physiques inédites. 

Le corps d'un artiste de cirque est confronté à des dispositifs électromagnétiques, à la fois agrès et scénographie, par lesquels les repères ordinaires, le haut et le bas, l'animé et l'inanimé, sont modifiés. L'enjeu pour l'artiste de cirque est alors de s'adapter aux situations périlleuses auxquelles il est soumis, de conserver la maîtrise de son corps.

-
Mû - La Tournoyante Production
08.01
17.01

Résidence

CIRCa

Paki Paya en résidence

pour la création de "Quick Quick Slow"

Un mini chapiteau ouvre ses portes. Sous la toile, dans un décor singulier, Adrià et Noemi, personnages un brin décalés, nous parlent de leur quotidien, de leurs intérieurs fragiles, de leur passé, de le… +

Un mini chapiteau ouvre ses portes.

Sous la toile, dans un décor singulier, Adrià et Noemi, personnages un brin décalés, nous parlent de leur quotidien, de leurs intérieurs fragiles, de leur passé, de leurs fantasmes et des relations Homme / Femme.

Un univers drôle et surréaliste pour une approche différente et plus intime du cadre aérien.

De et avec Noemi Diaz Padillo et Adria Mascarell Liano

-
17.01

Résidence

La Verrerie d'Alès

Entre Deux Averses

Chair

Les RencontrO PlatO (entrée gratuite avec participation libre) permettent aux artistes en résidence qui le souhaitent de présenter au public là où ils en sont de leur création. Entre rêves et cauche… +

Les RencontrO PlatO (entrée gratuite avec participation libre) permettent aux artistes en résidence qui le souhaitent de présenter au public là où ils en sont de leur création.

Entre rêves et cauchemars Chair est un spectacle où s'entremêlent la danse théâtre, un trapèze, une corde mais aussi du son et de la musique. Un aller-retour incessant entre le sol et le ciel, la réalité et son reflet déformé. Une écriture poétique au service d'un thème puissant, la maladie d'Alzheimer, porté en scène par deux artistes féminines. Une structure sculpture auto-portée entre fer et bois aux multiples facettes pour un spectacle saisissant !

-
18.01
21.01

Résidence

Agora

Elsa Guérin

ExPosition (flotter dans la nuit électrique)

Après un détour remarqué dans le secteur du spectacle jeune public (Le poil de la bête) en compagnie de Julia Christ, Elsa Guerin revient avec un tout nouveau projet. Dans le cadre du festival de la for… +

Après un détour remarqué dans le secteur du spectacle jeune public (Le poil de la bête) en compagnie de Julia Christ, Elsa Guerin revient avec un tout nouveau projet. Dans le cadre du festival de la forme courte Trente Trente, elle proposera sur scène une performance dansée et jonglée questionnant l’injonction de la compétition, de la performance technique…

Création le 22 janvier 2019 à Boulazac. 

-
cr Matthias Beaudoin
23.01
04.02

Résidence

CIRCa

Cridacompany en résidence

pour la création de "Azul"

Les spectacles de Cridacompany sont étranges et percutants. La virtuosité côtoie l’invention et un nouveau langage voit le jour entre cirque et danse, chant et performance. Leur prochaine création, Azul,… +

Les spectacles de Cridacompany sont étranges et percutants. La virtuosité côtoie l’invention et un nouveau langage voit le jour entre cirque et danse, chant et performance.

Leur prochaine création, Azul, est une adaptation très libre d’une partie de l’oeuvre du romancier Antoine Volodine, point de départ d’un travail physique, acrobatique et scénique. Et comme pour l’ensemble du répertoire de la compagnie, ce sont bien les personnalités et la corporalité des interprètes qui créeront le spectacle. À suivre…

Distribution en cours : Julien Vittecoq - Jur Domingo - Gabriel Agosti - et 3 autres acrobates 

-
31.01

Résidence

La Verrerie d'Alès

DIRTZtheatre

ShortStories (COPRODUCTION La Verrerie d'Alès)

RencontrO PlatO (entrée gratuite avec participation libre) permettent aux artistes en résidence qui le souhaitent de présenter au public là où ils en sont de leur création. Shortstories est un tript… +

RencontrO PlatO (entrée gratuite avec participation libre) permettent aux artistes en résidence qui le souhaitent de présenter au public là où ils en sont de leur création.

Shortstories est un triptyque de formes courtes mêlant arts du geste et art de la marionnette. Ces trois petites formes sont l'occasion d'explorer différents dispositifs dans la relation corps / objets et se proposent de révéler l'univers intime tant du personnage que du manipulateur. Chacun à leur façon ils nous parlent de leurs rêves, de leurs souvenirs, de leurs angoisses et invitent le spectateur à plonger dans un univers de métamorphose.

-
RencontrO PlatO le Jeudi 31 janvier à 19h - Salle de La Verrerie d'Alès
Passé
février
2019
04.02
16.02

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Collectif Instantané

Prémices

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans Création : « Prémices » (titre provisoire) En perpétuel questionnement entre la volonté d’un retour à l’essentiel et la quête du progrès, nous cherchons un éq… +

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « Prémices » (titre provisoire)

En perpétuel questionnement entre la volonté d’un retour à l’essentiel et la quête du progrès, nous cherchons un équilibre, notre équilibre. Dans un espace où le passé et l’ère moderne s’entremêlent, le tout régi par une volonté de ne pas oublier, nous sommes partagés entre nos besoins et nos envies. Nous voulons construire un moment mêlant humour, poésie, absurdité, risque et réalité et chercher à revenir à une certaine sobriété en partant de ce ne que nous sommes et de nos savoir-faire. Sur un lit de paille, bercé par des mélodies d’une pelle branchée à un ampli, rythmé par des sauts de plus en plus périlleux, nous explorerons les « prémices » d’un lien entre l’artisan et l’artiste.

Sortie : mars 2020

Disciplines : portés acrobatiques, bascule, banquine, musique

Équipe

Conception, interprétation : Amaia Valle, Bahoz Temaux, Charlie Vergnaud, Coline Mazurek, Thibaut Berthias, Thomas Samacoïts. Regard extérieur : Rémi Luchez. Oreille extérieure : Jonathan Lassartre. Production : Los muchachos production / La Meute.

Collectif Instantané (32)

Le collectif Instantané réunit six artistes acrobates. Pour la plupart, ils participent à la création « Il n’est pas encore minuit » dans la compagnie XY. La production de leur première création commune « Prémices » est portée par le collectif La Meute.

Soutiens

Résidences : École nationale de Cirque de Châtellerault (86) ; Nil Obstrat, Saint-Ouen-l’Aumône (95) ; École de Cirque Turbule, Nîmes (30) ; Nickel Chrome, Martigues (13). Coproductions : Les Subsistances, Lyon (69) en cours. Résidences & soutiens : Lycée La Hotoie, Amiens (80) ; Maison du Parc national et de la Vallée, Luz-Saint-Sauveur (65).

-
Prémices © Reynald Valleron
06.02
05.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie La Contrebande

Willy Wolf

Résidence d'adaptation pour une configuration circulaire. Accueil sous chapiteau & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans. Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quart… +

Résidence d'adaptation pour une configuration circulaire.

Accueil sous chapiteau & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans. Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Bellevue au Mans.


Création : « Willy Wolf »

Migrant polonais travaillant comme ajusteur dans une usine de Nantes, avide de sensations et de reconnaissance, il est aussi acrobate de haut vol. Trapéziste, cascadeur et auto proclamé « champion du monde de plongeon ». Willy scande son slogan tout en distribuant ses cartes postales. « Achetez l’homme qui va mourir ! »

La Contrebande présente « Willy Wolf », un spectacle de cirque maximaliste, avec des petits exploits et des grands. Inspiré de faits réels, d’expériences personnelles et de physique universelle. Une mise en lumière de l’absurdité d’un saut, de la volonté d’un homme, qui, pour se sentir vivant, tenta le diable et trouva la mort.

Sortie en salle  : 8 au 10 novembre 2018, Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie

Disciplines : bascule coréenne, moto volante, plongeoir

Équipe

Écriture et interprétation : Antoine Cousty, Hugo Moriceau, Lluna Pi Puig, Simon Cheype, Florian Bessin, Jacob Auzanneaux. Création sonore : Timothée Langlois. Œil extérieur : Jean-Benoît Mollet.

Compagnie La Contrebande (44)

Simon Cheype, Antoine Cousty, Hugo Moriceau, Jacob Auzanneau, Florian Bessin et Lluna Pi fondent la compagnie La Contrebande lors de leur formation à l’ENACR. Ils créent plusieurs spectacles entre 2012 et 2014 et poursuivent leur formation à l’ESAD pour l’un, au CNAC pour les autres. Ils créent ensuite « Bal Trap » (2015) puis « Willy Wolf » pour la salle (2018). La Contrebande est réunie avant tout autour de mêmes envies : approcher les limites, tenter de les dépasser, se dépasser en se lançant des défis principalement dans un contexte de jeu.

Soutiens

Coproductions : Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie ; Cirque Jules Verne, Pôle national Cirque, Amiens (80) ; Réseau CIEL, Cirque en Lorraine ; La Verrerie d’Alès, Pôle national Cirque Occitanie (30). Résidences : Baro d’Evel Cirk cie ; Loisirs et Culture ; Cirk’Éole, Montigny-lès-Metz (57) ; Scènes Vosges, Épinal (88) ; ONYX-La Carrière, Théâtre de Saint-Herblain (44) ; Espace Périphérique, Paris (75) ; CIRCa, Pôle national Cirque, Auch (32).

-
Willy Wolf
06.02
20.02

Résidence

CIRCa

Martin Palisse en résidence

pour la création de "Futuro Antico"

Artiste de cirque et metteur en scène, Martin Palisse appréhende son rôle de jongleur dans le courant historique de l’art abstrait basé également sur un univers mathématique simple. Dans Futuro Antico,… +

Artiste de cirque et metteur en scène, Martin Palisse appréhende son rôle de jongleur dans le courant historique de l’art abstrait basé également sur un univers mathématique simple.

Dans Futuro Antico, accompagné d’un musicien, il construit un environnement dans lequel nous sommes amenés à nous abandonner pour changer de perspective et interroger notre rapport intime à l’étrangeté.

Conception, scénographie : Martin Palisse

Création, Interprétation : Cosmic Neman et Martin Palisse

-
Visuel : Adrien Aymard
13.02
01.03

Résidence

Agora

Circo Aereo

Chimaera

Le retour de Jani Nuutinen, après la grande tournée d’Intimus Stimulus sous chapiteau (accueilli en Dordogne en 2016). Il est rejoint sur la piste par Julia Christ avec en projet un spectacle qui par… +

Le retour de Jani Nuutinen, après la grande tournée d’Intimus Stimulus sous chapiteau (accueilli en Dordogne en 2016). Il est rejoint sur la piste par Julia Christ avec en projet un spectacle qui parlera peut-être de cirque, de ses techniques, des souvenirs et des ambiances liés à cette discipline, des objets rares et précieux, dénichés ici où là ou créés par ces deux-là…

Création novembre 2019

Agora vous propose d'assister à une étape de travail de ce spectacle mardi 26 février à 19h au Cube Cirque, plaine de Lamoura. Accès libre et gratuit sous réserve de places disponibles. Merci de nous confirmer votre présence au 05 53 35 59 65. 

-
cr Philippe Laurençon
21.02
01.03

Résidence

CIRCa

Cie Singulière en résidence

pour la création d'"Amalgame"

"Un amalgame serait un mélange d'éléments qui ne s'accordent guère... Voilà un défi insolite et stimulant. Si, dans un théâtre, un espace public, se rassemblaient des spectateurs de cultures, d'opini… +

"Un amalgame serait un mélange d'éléments qui ne s'accordent guère...

Voilà un défi insolite et stimulant.

Si, dans un théâtre, un espace public, se rassemblaient des spectateurs de cultures, d'opinions, de compétences différentes…

Peut-être pourrait-on y jouer un "amalgame" pétillant où bouillonnent et s'électrisent nos énergies communes, disparates et... singulières !"

Christian Coumin, Metteur en scène

Avec : Thomas Bodinier - Franck Dupuis - Luiz Ferreira - Laurence Hillel - Michaël Vienot

-
21.02

Résidence

La Verrerie d'Alès

RencontrO PlatO - Cie Ea Eo

How To Welcome The Aliens

How To Welcome the Aliens est le spectacle de jonglage que nous jouerons en guise de cérémonie d'accueil le jour où les extraterrestres débarqueront sur Terre. À l'instar du Golden Record, comp… +

How To Welcome the Aliens est le spectacle de jonglage que nous jouerons en guise de cérémonie d'accueil le jour où les extraterrestres débarqueront sur Terre. À l'instar du Golden Record, compilation d'images et de sons terrestres envoyée dans l'espace par la NASA en 1977, le spectacle sera un échantillon d'humanité. Un aperçu de l'activité humaine qu'est le jonglage, et de ce qu'elle raconte sur nous, sur nos mains, sur notre histoire, sur notre gravité. Un morceau de notre savoir, de nos émotions, de nos pensées. Que montrer à des extraterrestres qui ne connaissent rien de notre monde ?

-
RencontrO Plato le Jeudi 21 Février à 19h - Salle de La Verrerie d'Alès
22.02
25.03

Résidence

CIRCa

Cirque Pardi! en résidence

pour la création de "Low Cost Empire"

Artistes et co-fondateurs des compagnies parmi les plus renommées du cirque contemporain à Toulouse se réunissent : Oktobre, Marta Torrens, My!laika, Blizzard Concept, Subliminati Corporation pour ce… +

Artistes et co-fondateurs des compagnies parmi les plus renommées du cirque contemporain à Toulouse se réunissent : Oktobre, Marta Torrens, My!laika, Blizzard Concept, Subliminati Corporation pour cette nouvelle création au sein du Cirque Pardi : trapèze fixe, trapèze ballant, funambule, portés acrobatiques, acrobatie, clown, cascade, machine infernale, homme canon, Quick change et manipulation d’objets dans une ambiance magique !

"En moteur premier de cette nouvelle création, une impérieuse envie de se remettre en route vers les obsessions artistiques et la nécessité personnelle et collective de voir une création grandie des expériences des années de route avec BorderLand.

Chaque artiste est un monde, chacun avec des présences scéniques en excellence. Nous défendons la création collective afin que chacun ait une réelle sincérité à porter."

Extrait de la note d'intention du Cirque Pardi

-
25.02
02.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

La June cie

Ogre

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Création : « Ogre », solo voix & trapèze Sortie : automne 2020 Disciplines : trapèze, musique Équipe : Écriture : Samantha Lopez, Lu… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « Ogre », solo voix & trapèze

Sortie : automne 2020

Disciplines : trapèze, musique

Équipe :

Écriture : Samantha Lopez, Lucas Manganelli. Interprétation : Samantha Lopez. Regard complice : Benjamin de Matteïs. Musique : Pablo Manuel, Alex Verbiese. Régie générale : Camille Coutant. Création lumière : en cours. Création costumes : en cours.

Projet artistique

« Ogre » est un solo, une ode à l’absence. Ce projet naît d’une soif infinie de créer. Au départ, rien, personne, le silence absolu. Faire le grand saut de se re-trouver seule, dans un espace, travailler, chercher, se perdre, créer. Regarder du côté de l’effrayant, de l’excitant, de l’apaisant. Une méditation monstrueuse et polymorphe, de retrouvailles avec soi-même. « Ogre » est une volonté de partager un ouragan de sensation, un parcours sensible qui mêle une proposition spécifique : voix et trapèze. Le monstrueux de l’absence. À travers le chant et le trapèze, je trouve quantité de chemins et de matière pour m’exprimer. L’enjeu est de trouver le comment, le juste, le percutant.

La June cie

La June est créée en juin 2015 à l'initiative d’Anna Le Bozec et Samantha Lopez, qui se sont rencontrées en 2010 à l'école de cirque Théâtre-Cirqule à Genève. Elles intègrent la troisième année du Lido en 2015 et leur premier spectacle, « DRU », co-écrit avec Sylvain Cousin et Benjamin de Matteïs, est soutenu par le Studio de Toulouse - PACT de janvier 2016 à juin 2018, et reçoit en 2017 le prix de l'écriture cirque Beaumarchais - SACD. En 2018, Anna le Bozec part vers de nouvelles aventures et est remplacée dans « DRU » par Hanna de Vletter.

Soutiens

Coproductions : AY-ROOP, Scène de territoire pour les arts de la piste, Rennes (35).
Résidences : Gallia Théâtre, Saintes (17) ; Théâtre Mansart, Dijon (21) ; CIRCa, Pôle national Cirque, Auch (32) ; Espace Culturel L’Echappé, Sorbiers (42) ; La Grainerie, Balma (31) ; Ax Animation, Ax-les-Thermes (09) ; La Central del Circ, Barcelona [ES] ; Cheptel Aleïkoum, Saint-Agil (41) ; Turbul’, Nîmes (30).
Soutiens : De Mar a Mar pour la Recherche ; École de Cirque de Lyon (69).

-
Ogre © Andre Rosenfeld Sznelwar
28.02
22.03

Résidence

Agora

Le Parti Collectif

Les inconsolés

C’est sous un petit chapiteau (celui du premier spectacle des Trottola !) que le PC a décidé d’agir collectivement, mobilisant les mots, les notes, les corps comme les idées, empoignant la philos… +

C’est sous un petit chapiteau (celui du premier spectacle des Trottola !) que le PC a décidé d’agir collectivement, mobilisant les mots, les notes, les corps comme les idées, empoignant la philosophie de Michaël Foessel avec engagement et discernement. Enfants d’Uzeste musical, passés par le conservatoire et/ ou de solides études supérieures ou inférieures, tous se sont fédérés, réunis, rassemblés pour jouer, faire découvrir et se découvrir… Certainement l’un des projets politiques et artistiques le plus enthousiasmant de l’instant. Il est vrai que l’acronyme de la compagnie devrait les porter haut et loin.

Création les 21 et 22 mars 2019 à Boulazac.

-
© Le parti collectif
Passé
mars
2019
04.03
09.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent

Neptumium Ratons

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans Création : « Neptumium Ratons », cirque et hip hop Le projet est né de l’envie de se réapproprier les arts urbains tel que le break dance, la musique hip hop, … +

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « Neptumium Ratons », cirque et hip hop

Le projet est né de l’envie de se réapproprier les arts urbains tel que le break dance, la musique hip hop, l’énergie d’un spectacle de rue et de les mélanger aux arts du cirque. Et voilà maintenant plusieurs années que nous travaillons autour de cette mixité. Dans « Neptumium Ratons », le corps est au cœur même de notre projet. Nos recherches nous ont permis d’hybrider le mouvement circassien et la technique de danse hip hop pour créer un style qui nous est propre. Nous nous efforçons d’écrire un langage corporel inédit. Avec ce langage nous soulevons certaines problématiques liées à l’existence d’un groupe pour les partager avec le public. C’est ce que nous appelons « aller de l’intime à l’universel ». Nous faisons en sorte qu’à partir d’expériences et de situations vécues personnellement, le spectateur puisse s’y retrouver, s’identifier. « Neptumium Ratons » est une dystopie de notre société. Le spectacle nous permet d’aborder avec humour, énergie, sensibilité et un brin d’absurdité des questions sérieuses.

Sortie : 26 avril 2019, Espace Georges Sand, Chécy (45)

Disciplines : cerceau aérien, sangles aériennes, acrobatie, danse hip hop, élastiques acrobatiques

Équipe : Écriture et interprétation : Morgane Lenzi, Kurtis Garcia, Francisco Cabral Simões, Zacharie Bordier. Regard extérieur : Yacine Ortiz.

Soutiens

Coproduction : Ville de Chécy (45).
Résidences : Maison de la création NOH, Bruxelles [BE] ; La Roseraie, Bruxelles [BE] ; CAR, Ath [BE] ; Wolubilis, Bruxelles [BE] ; Compagnie 36 du mois, Fresnes (94) ; Espace Georges Sand, Ville de Chécy (45) ; Espace Catastrophe, Bruxelles [BE] ; Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans (72).
Soutien : Espace Catastrophe, Bruxelles [BE].
Soutiens institutionnels : Département du Loiret (en cours) ; Région Centre Val de Loire (en cours) ; DRAC Centre Val de Loire (en cours).

Compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent (45)

La compagnie Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent a été créée en mars 2016. L’axe fort du travail de la compagnie est la mixité des arts. Les artistes s’attachent à dépasser les limites et les codes de plusieurs disciplines. « Neptumium Ratons » est la 2e création de la compagnie, après « FACE A : Block Party » (2017).

La compagnie est accueillie une première fois en résidence au Mans en juillet 2018 avec la présentation d'une étape de travail au festival Soirs d'été.

-
Neptumium Ratons © Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent
05.03
10.03

Résidence

Le Sirque

Résidence de création Cie La Migration

Lieux dits

A la suite de "Landscape(s)#1", première forme du dyptique pensée en 2015, "Lieux dits" continue à questionner le rapport entre le paysage et l'humain dans le cirque. Quatre ac… +

A la suite de "Landscape(s)#1", première forme du dyptique pensée en 2015, "Lieux dits" continue à questionner le rapport entre le paysage et l'humain dans le cirque.

Quatre acrobates et un musicien réunis autour du double-fil, agrès cinétique inédit créé par la compagnie, posent la question de la frontière, de l'abri, d'un espace restreint dans un espace ouvert. Leurs disciplines -voltige, aérien, acrobatie, équilibre- et la marche sont leurs moyens d'expression.

Peut-il exister un "dedans" en dehors ? Un lieu singulier et intime dans un espace public ?  Qu'est-ce qui s'échappe ? Qu'est-ce qui s'échange ?

HORS PISTE Sortie de Résidence le 8 mars à 19h30 sous le grand chapiteau du Sirque à Nexon

Création 2019

Ecriture : Marion Even et Quentin Claude - Mise en scène : Marion Even - Interprètes : Quentin Claude, Gaël Manipoud, Chloé Mazet et Camille de Truchis - Création sonore : Jean-Christophe Felhandler - Création costumes : Clémentine Monsaingeon - Conseil et accompagnement artistique : Jérôme Thomas - Direction technique : Michel Claude - Production et administration : En Contrepoints – Hugo Claude

Coproductions, résidences, soutiens : Les Scènes du Jura – Scène Nationale du Jura, Cirque Jules Verne – Le Hangar Pôle National Cirque – Amiens, La Cascade – Pôle National Cirque Ardèche-Auvergne Bourg St Andéol, Le Sirque – Pôle National Cirque de Nexon - Nouvelle-Aquitaine, Bords 2 Scènes – Vitry-le-François, Theatre op de Markt – Neerpelt (B), Le Plus Petit Cirque du Monde – Centre des arts du cirque et des cultures émergentes Bagneux, Circus Next – Dispositif européen coordonné par jeunes talents cirque et soutenu par la Commission Européenne, Quint’Est – Réseau Grand Est du spectacle vivant, SACD – Musique en scène, CirQ’ônflex - Plateforme pour le cirque actuel Dijon, ARMO Cie Jérôme Thomas – Dijon, Centre Social et Culturel du Parmelan – Annecy, Théâtre Mansart / Crous de Dijon, École Nationale des Arts du Cirque – Rosny-sous-Bois

-
Photo par Hippoyte Jacquottin
11.03
16.03

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Lucas Struna

Projet Alpha

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle en chantier vendredi 15 mars 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque, Le Mans (72) Création : « Projet Alpha », performance cirque, danse, musique … +

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle en chantier vendredi 15 mars 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque, Le Mans (72)

Création : « Projet Alpha », performance cirque, danse, musique

Le Projet Alpha raconte la trajectoire d’un être malmené par le flux incessant du bruit du monde. Tour à tour égaré, envoûté, épuisé, il va s’efforcer d’aller à contre-courant de la force centrifuge du flux qui le repousse vers l’extérieur et de s’approcher du mât autour duquel tourne le monde. Le mât indien, ou Mallakhamb, agrès de Lucas Struna, occupe le centre de l’espace. Sans hauban, sans accroche, le mât semble figurer un centre énergétique, une émanation chtonienne vouée aux astres. Le public est convié à un rituel et assiste à l'ascension d'un « axis mundi » tronqué et prolongé par l’homme qui le gravit, le domine, semble y mourir, jusqu'à s’en échapper.

Sortie : mai 2019, La Déferlante (85)

Disciplines : mât indien, danse, musique

Équipe : Conception, interprétation : Lucas Struna. Regard extérieur, création sonore : Antoine Herniotte.Production déléguée : Full Full Production.

Soutiens

Coproductions : SHAM Spectacles, Le Bourget (85) ; Réseau La Déferlante (85).
Résidences : Pôle culturel de Saint-Hilaire-de-Riez (85) ; SHAM Spectacles, Le Bourget (85) ; La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Centre culturel, Notre-Dame-de-Monts (85) ; Académie Fratellini, La Plaine Saint-Denis (93)
Soutien : ENACR, Rosny-sous-Bois (93).
Soutiens institutionnels : Département de Seine-Saint-Denis ; Région Pays de la Loire (en cours).

Lucas Struna découvre à l’ENACR Mallakhamb, une pratique ancestrale indienne conciliant arts martiaux, gymnastique et yoga. Il s’inspire de cet agrès pour créer le mât indien, et poursuit sa pratique au CNAC de Châlons-en-Champagne d’où il sort avec la 28e promotion. Dès sa sortie, il rejoint la compagnie Yoann Bourgeois en tant qu’interprète, et développe des liens entre musique, danse et cirque en chorégraphiant notamment des clips de Camille et Gaëtan Roussel. Il développe une approche plus personnelle de sa rencontre avec le Mallakhamb au sein du « Projet Alpha », pour lequel il convoque Antoine Herniotte, créateur sonore, metteur en scène et dramaturge.

-
Projet Alpha © Lucas Struna
18.03
01.04

Résidence

CIRCa

Groupe Bekkrell en résidence

Clinamen Show

"Pour cette nouvelle création, nous laissons de côté mat chinois, fil, corde lisse, bascule afin de donner place à un milieu aride et jouer avec le langage du cirque dans un espace inapproprié, pres… +

"Pour cette nouvelle création, nous laissons de côté mat chinois, fil, corde lisse, bascule afin de donner place à un milieu aride et jouer avec le langage du cirque dans un espace inapproprié, presque hostile.

La zone, en référence au film Stalker de Tarkovsky.

Comment nos corps d’acrobates vont se frayer un chemin dans ce désert théâtral ?

Métamorphoses.

Au croisement de l’enfance, de l’animalité, du monstre, du mythe, du genre… Nous voulons jouer avec des corps hybrides, en mutation.

Les métamorphoses pour rendre hommage au potentiel qui nous habite, connu et inconnu. À nos différences, et aux conflits qu’elles génèrent.

Ouverture / Comment définir ?

Ode à la décadence transformatrice, au chao inaugural."

-
photo © Andrea Macchia
25.03
06.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie ea eo

How to welcome the aliens

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Création : « How to Welcome the Aliens » « How to Welcome the Aliens » est le spectacle de jonglage que nous jouerons en guise de cérémon… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « How to Welcome the Aliens »

« How to Welcome the Aliens » est le spectacle de jonglage que nous jouerons en guise de cérémonie d’accueil le jour où les extraterrestres débarqueront sur Terre. À l’instar du Golden Record, compilation d’images et de sons terrestres envoyé dans l’espace par la Nasa en 1977, le spectacle sera un échantillon d’humanité. Un aperçu de l'activité humaine qu'est le jonglage et de ce qu'elle raconte sur nous, sur nos mains, sur notre histoire, sur notre gravité. Un morceau de notre savoir, de nos émotions, de nos pensées. Que montrer à des extraterrestres qui ne connaissent rien de notre monde ? Numéros de jonglage, cotillons, ballons, bonbons. Nous espérons votre présence au cocktail qui précèdera la cérémonie.

Sortie : 12 au 14 avril 2019, festival Rencontre des jonglages, La Courneuve (92)

Discipline : jonglage

Équipe : Création et interprétation: Éric Longequel, Jay Gilligan. Collaboration à la mise en scène : Johan Swartvagher. Création sonore : David Maillard. Création lumière et scénographie : Josefin Hinders. Costume : en cours.

Soutiens

Coproductions : Maison des Jonglages, scène conventionnée, La Courneuve (92) ; La Verrerie d’Alès, Pôle national Cirque Occitanie (30) ; Furies, Pôle national Cirque en préfiguration, Châlons-en- Champagne (51). Résidences : Espace Catastrophe, Bruxelles [BE] ; Furies, Pôle national Cirque en préfiguration, Châlons-en- Champagne (51) ; Maison des Jonglages, scène conventionnée, La Courneuve (92) ; La Verrerie d’Alès, Pôle national Cirque Occitanie (30) ; La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07). Soutien : Espace Catastrophe, Bruxelles [BE]. Soutien institutionnel : DRAC Île-de-France.

Compagnie ea eo (95)

La compagnie ea eo est fondée en 2009 par Jordaan De Cuyper, Sander De Cuyper, Bram Dobbelaere et Éric Longequel. Neta Oren rejoint la compagnie en 2014, pour la création « All the Fun ». Le jonglage et les blagues pourries sont les deux langages qui sont au cœur du travail de la compagnie. Les artistes jouent à parler de tout et n’importe quoi avec ce vocabulaire particulier.

-
How to welcome the aliens
Passé
avril
2019
08.04
28.04

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Circa Tsuïca

(V)îvre

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Épine Spectacle en chantier jeudi 25 avril 2019 à 18h (pa… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans
Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle, quartier Épine

Spectacle en chantier jeudi 25 avril 2019 à 18h (parc de l'Épine, rue Averroès, Le Mans)

Création : « (V)îvre » (titre provisoire), spectacle sous chapiteau

Nous voulons vivre ! (encore un chouïa) Perdre pied par l’ivresse, oublier notre inéluctable destin un instant, nous sommes à cette frontière du chemin fait et du chemin restant. Le bref regard dans le rétro remplit nos yeux d’émotions. Nous avons refait le monde dans « Maintenant ou Jamais », avec « (V)îvre » nous voulons le sublimer. Le côté Tsuïca de Circa pourrait bien l’emporter. Se laisser croire un instant que tout recommence, dans une transcendante danse.

Avec ce nouveau spectacle, nous voulons continuer à jouer sous chapiteau en explorant toujours plus ce que cet objet nous raconte et nous propose. Rencontrer encore et toujours le public, et l’amener à se rencontrer et partager avec nous et avec les autres. Sous le chapiteau, le lieu de spectacle prend tout son sens ; mais, pourquoi s’y limiter ? Avec « (V)îvre », nous voulons exploiter cet autre espace, celui qui n’est pas (que) sous le chapiteau.

Sortie : 3 au 5 avril 2020, L’Hectare, Vendôme (41)

Disciplines : vélo acrobatique, bascule, corde escarpolette, trapèze, roue allemande, acrobatie, musique, chant

Équipe : Acrobatie, batterie, cuivres : Franck Bodin. Vélo acrobatique, bascule, portés, caisse claire : Olivier Pasquet. Trapèze, portés, chant, tuba : Lola Renard. Roue allemande, roue Cyr, vélo : Thomas Reudet. Acrobatie, trompette, violon : Charlotte Rigault. Saxophone, écriture musicale : Rémi Sciuto. Trompette, écriture musicale : Guillaume Dutrieux. Acro danse, chant, grosse caisse : Nedjma Benchaïb. Vélo acrobatique, équilibres, soubassophone : Mattias Penaud. Corde escarpolette, clarinette : Maxime Mestre. Régie générale : Cédric Mahan. Création lumière : Jean Ceunebrouck. Mise en scène : Christian Lucas.

Circa Tsuïca, fanfare-cirque du Cheptel Aleïkoum (41)

Circa Tsuïca est une fanfare de musiciens-circassiens au registre joyeux et irrévérencieux, réunis au sein du collectif Cheptel Aleïkoum. Créée en 2002 alors que ses membres sont encore étudiants au CNAC, la fanfare Circa Tsuïca mêle à parts égales le cirque et la musique dans ses créations, concept original qui devient leur marque de fabrique.

-
Circa Tsuïca © V. Berthe Pommery
08.04
20.04

Résidence

Transversales

Résidence Cie Kiaï

Laboratoire franco-éthiopien

Première résidence de la compagnie Kiaï pour la création de son prochain spectacle avec des artistes français et éthiopiens.

Dans le cadre du dispositif de soutien à la création de la région Grand Est

15.04
29.04

Résidence

Agora

Groupe Bekkrell

Clinamen Show

Le groupe Bekkrell comprend quatre jeunes femmes issues du CNAC. C’est en 2009 qu’elles « s’agglomèrent » et qu’elles décident de porter à la scène L’effet Bekkrell, une création collective accueillie à Bou… +

Le groupe Bekkrell comprend quatre jeunes femmes issues du CNAC. C’est en 2009 qu’elles « s’agglomèrent » et qu’elles décident de porter à la scène L’effet Bekkrell, une création collective accueillie à Boulazac en 2016. A travers ce tout nouveau projet, elles entendent (continuer à) refaire le monde, transformer le quotidien, clamer que tout est encore possible… Un cirque politique et féminin, à l’énergie contagieuse.

Création octobre 2019

-
© Andrea Macchia
15.04
15.05

Résidence

Transversales

O cirque - Résidence

Résidence de création Red Shoes

Résidence de création de la compagnie O Cirque !

Avec le soutien du département de la Meuse

23.04
04.05

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Amir and Hemda

Zoog

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans Création : « Zoog » En hébreu, zoog signigie couple. Il est question ici des relations conjugales. Le public est invité à voyager à travers l’intime expérience … +

Accueil en résidence Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « Zoog »

En hébreu, zoog signigie couple. Il est question ici des relations conjugales. Le public est invité à voyager à travers l’intime expérience de deux acrobates pour expérimenter les hauts et les bas au centre de toute relation. C'est un jeu d'amour et de haine, une bataille où la tendresse et la cruauté se mêlent. Ils tirent, ils poussent, ils tournent, ils volent.

Les artistes explorent le langage des acrobaties et du mouvement. Leur style est construit sur des phrases acrobatiques longues et fluides. Tirer, pousser, tourner et s'envoler, c'est leur façon de se mouvoir, à la fois dynamique et pleine d'énergie. Ils s’inspirent de la capoeira, du parkour, des arts martiaux et de leur relation dansée (à travers le contact, le partnering…).

Sortie : fin 2019

Discipline : portés acrobatiques

Équipe : Création et interprétation: Amir Guetta, Hemda Ben Zvi.

Soutiens

Résidences : La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; La Grainerie, Balma (31) ; Subtopia, Stockholm [SE] ; La Central del Circ, Barcelone [ES].
Soutiens : CircusNext, Jeunes Talents Cirque Europe ; Le Lido, centre des arts du cirque de Toulouse (31) ; Mifal Hapais.

Amir & Hemda (31)

Amir Guetta et Hemda Ben Zvi, originaires d'Israël, travaillent ensemble depuis 5 ans. Ils se forment en Israël, puis en Italie, et enfin en France au Lido, centre des arts du cirque de Toulouse. Leur style acrobatique est unique, inspiré de la capoeira, du parkour et de la danse. En 2018-2019, ils sont short-listés par CircusNext, label de cirque européen.

Amir & Hemda présentent leur numéro « Kiss » sur le plateau de jeunes artistes « En piste » au festival Le Mans fait son Cirque 2018. En décembre 2018, ils jouent dans le cabaret cirque produit par la Cité du Cirque pour le festival Noël prend ses quartiers.

-
Amir & Hemda © Santiago Barreiro
Passé
juin
2019
10.06
23.06

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cirque du Docteur Paradi

Les Petits Bonnets

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans. En partenariat avec Superforma - SMAC de territoire en préfiguration - et le Théâtre de l’Éphémère - scène conventionnée pour les écritures th… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans.
En partenariat avec Superforma - SMAC de territoire en préfiguration - et le Théâtre de l’Éphémère - scène conventionnée pour les écritures théâtrales contemporaines.
Premières au festival Le Mans fait son Cirque 2019.

Création : « Les Petits Bonnets », pièce de cirque

La pièce « Les Petits Bonnets » est une fiction parlée-chantée écrite pour le cirque. Pour le chapiteau. Elle prend racine dans l’histoire de l’industrie textile, du monde ouvrier, et également du cirque traditionnel, créant des parallèles entre les figures de celui-ci, telles que Madame Loyale, le directeur de cirque, l’Auguste, l'écuyère, et celles de l’usine, contremaître, ouvrière, patronne. La musique et les chansons de la pièce sont écrites et interprétées par le groupe Les Elles.

Sortie : juin 2019, festival Le Mans fait son Cirque

Disciplines : fil, corde lisse, contorsion, acrobatie, fouets, rollers, danse, musique, théâtre

Équipe : Écriture, mise en scène : Pascaline Herveet. Création et interprétation musicale : Les Elles (Pascaline Herveet, Sophie Henry, Élodie Fourré, Laurent Beaujour). Danse flamenco : Karine Gonzalez. Fil, acrobatie, danse hip hop : Julia Masson. Contorsion, hula hoop, chant : Pauline Dau. Chorégraphie : Marie Letellier. Assistanat mise en scène : Marion Guyez. Régie plateau et jeu : Les Frères Lambert : Arnaud Guillossou et Arnaud Landoin. Régie générale : Arnaud Guillossou. Régie son et lumière : Laurent Beaujour. Lumières : Dorothée Lebrun. Décors : Cédric Avrand. Accessoires : Charlotte Cochelin. Costumes : Julia Masson.

Soutiens

Coproductions : Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13) ; Le Jardin de Verre, Cholet (49).
Résidences : La Grainerie, Balma (31) ; Le Jardin de Verre, Cholet (49) ; Quai des Chaps, Nantes (44) ; Le Cheptel Aleïkoum, Saint-Agil (41) ; Cité du Cirque, Pôle régional Cirque Le Mans (72).
Soutiens : Presses universitaire du Midi ; Latitude 50, Marchin, [BE] ; Espace Culturel Léopold Sédar Senghor, Le May-sur-Èvre (49) ; Bibliothèque de théâtre Armand Gatti, La Seyne-sur-Mer (83).
Soutiens institutionnels : DRAC Pays de la Loire ; SACD.

Cirque du Docteur Paradi (49)

L’univers Paradi s’expose sous toutes ses formes. Un univers tendu, subversif, sensible, où se fondent, s’entrechoquent, la poésie des mots, des corps, des sons électriques, des œuvres plastiques et littéraires. On appelle ca transgenre ? En 2012, Pascaline Herveet et Bertrand Benoit deviennent les nouveaux porteurs du projet de la compagnie, pionnière dans le regard nouveau porté sur les arts du cirque dans les années 1970-1980. La compagnie revendique la filiation profonde dans les valeurs qu’elle continue de défendre : l’itinérance, le chapiteau, les espaces culturels nomades sur les territoires urbains et ruraux, le décloisonnement des expressions artistiques et des publics.

-
Les Petits Bonnets Cirque du Docteur Paradi
11.06
01.07

Résidence

CIRCa

Cie XY en résidence

pour la création de "Mobiüs"

SORTIE DE RESIDENCE : vendredi 21 juin à 19h  Avec un collectif renouvelé et une association inédite avec Rachid Ouramdane, la Cie XY s’attache avec « Möbius » à explorer les confins de l’acte acrobatique… +

SORTIE DE RESIDENCE : vendredi 21 juin à 19h 

Avec un collectif renouvelé et une association inédite avec Rachid Ouramdane, la Cie XY s’attache avec « Möbius » à explorer les confins de l’acte acrobatique en cherchant, par analogie, du côté des phénomènes naturels tels que les murmurations. Ce mode de communication qu’on retrouve de manière évidente dans les vols d’étourneaux : un ballet de centaines d’oiseaux si bien réglé et si dense qu’il en éclipse le soleil l’espace d’un instant.

Inscrire ainsi le mouvement acrobatique dans une continuité qui autorise les renversements et les revirements de situations sans avoir à les opposer les unes aux autres. Un territoire sensible qui n’opposerait plus nature et culture ni le corps à l’esprit.

-
photo © Cholette Lefebure
11.06
28.06

Résidence

Agora

Compagnie Bivouac, Maryka Hassi, Benjamin Lissardy, Maureen Brown

Perceptions

C’est la cinquième création grand format de cette jeune compagnie. Après A corps perdus et son kiosque abritant musiciens et acrobates, la compagnie s’empare d’une structure monumentale, totalement nouvelle… +

C’est la cinquième création grand format de cette jeune compagnie. Après A corps perdus et son kiosque abritant musiciens et acrobates, la compagnie s’empare d’une structure monumentale, totalement nouvelle et baptisée L’oculaire. Au coeur de Lamoura, en plein air, elle viendra symboliser un monde en mouvement qui transforme notre perception du réel.

Création les 27 et 28 juin 2019 à Boulazac.

-
cr compagnie Bivouac
15.06
25.06

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie SCoM

M.A.I.S.O.N

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Avant-premières au festival Le Mans fait son Cirque 2019 Création : « M.A.I.S.O.N. », audiographie circassienne de la famille « M.A.I.S… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans
Avant-premières au festival Le Mans fait son Cirque 2019

Création : « M.A.I.S.O.N. », audiographie circassienne de la famille

« M.A.I.S.O.N » poursuit le travail de la compagnie en explorant un espace du quotidien : celui de la famille. Il creuse les sillons de la parole et de l’ancrage corporel afin de questionner le rapport intime de la construction des liens familiaux. Est-ce que ce qui se dit est ce qui nous lie ? Quelle place prend la parole dans la vie familiale ? Qu’est-ce que disent les mots de la place de ceux qui les prononcent ? Que fait-on en famille ? Qu’est ce qui fait famille ?

Interprétée en direct et en duo par une circassienne et un musicien, cette composition sonore - entre conte radiophonique & bande sonore & musique live – prendra vie à l’aide de micros, d’interrupteurs, de boutons, de pédales Loop, de vinyles … actionnés par les artistes au plateau.

Sortie : septembre 2019

Disciplines : tricotin, musique, théâtre

Équipe :Mise en scène, scénographie, interprétation : Coline Garcia. Musique live, installation sonore : Fred Wheeler. Conseils artistiques : Rémy Benard, Jérôme Galan, Nathalie Bertholio. Création lumière : Julie Malka, Léa Striffling. Construction : Nil Obstrat.

Soutiens

Coproductions : Domaine d’O, Montpellier (34) ; CitéCirque, CREAC Bègles (33).
Résidences : La Grainerie, Balma (31) ; La Nouvelle Digue, Toulouse (31) ; MJC Rodez, Théâtre des 2 points -cène conventionnée (12) ; Le Carré Magique, Pôle national Cirque en Bretagne (22) ; CitéCirque, CREAC Bègles (33) ; Théâtre des Franciscains, Béziers (34) ; La Halle, Limogne en Quercy (46).
Soutiens : CIRCa, Pôle national Cirque, Auch (32) ; Le Carré Magique (22) ; Cirque-Théâtre d'Elbeuf, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie ; La Verrerie d'Alès, Pôle national Cirque Occitanie (30) ; La Grainerie (31) ; MJC Rodez, Théâtre des 2 points (12) ; Cie 111 - Aurélien Bory ; La Nouvelle Digue (31) ; Théâtre des Franciscains (34) ; ADDA 82.
Soutien institutionnel : Ville de Toulouse.

Compagnie SCoM (31)

La compagnie Sterno Circo Occipito Mastoïdienne est une compagnie de cirque contemporain. Elle a été créée en 2016 par Coline Garcia avec le désir de stimuler l’innovation et la création jeune public. Depuis, la SCoM explore des thèmes centraux de la vie quotidienne autour desquels se forme la construction de nos identités.

-
M.A.I.S.O.N. © Jean-Louis Manica
Passé
juillet
2019
02.07
18.07

Résidence

CIRCa

Cie MPTA en résidence

pour la création de "Les hauts-plateaux"

"Les haut plateaux" est une création de Mathurin Bolze pour 7 interprètes (5 acrobates et 2 musiciens). Dans ce spectacle, prévu pour fin 2019, il y a un désert, un horizon, sur lequel se dét… +

"Les haut plateaux" est une création de Mathurin Bolze pour 7 interprètes (5 acrobates et 2 musiciens).

Dans ce spectacle, prévu pour fin 2019, il y a un désert, un horizon, sur lequel se détache la silhouette d’un homme, puis de ses compagnons... Dans cette sorte de huis clos, le temps est étiré, dilaté...

De quel esprit s’échappent-t-ils ? Quelle pensée les contraint, les contient ? Alors petit à petit, pour ils trompent leur ennui, inventent un jeu, fouillent leurs souvenirs, esquissent des mouvements, une danse.

Spectacle coproduit par CIRCa

Conception : Mathurin Bolze

Distribution en cours

-
photo © Yves Marchand & Romain Meffre
15.07
26.07

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Allégorie

cOLLiSiOn

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Création : « cOLLiSiOn », pièce de cirque et parureS Nous souhaitons interroger la relation à l’autre en général, que celle-ci soit intime… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « cOLLiSiOn », pièce de cirque et parureS

Nous souhaitons interroger la relation à l’autre en général, que celle-ci soit intime, amicale, fraternelle, familiale, ou professionnelle. Comment entre-t-on en relation ? Pourquoi une relation s’arrête ? Qu’est-ce qui nous attire chez l’autre ? Pourquoi certaines relations prennent-elles plus de place que d’autres ? Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour être acceptés ? Nous explorerons cette relation au travers d’une multitude de vêtements, car ils sont la première couche dans le lien à l’autre et à soi.

Sortie : 11 février 2020 au Champilambart (Vallet, 44)

Disciplines : équilibre, contorsion, main à main, trapèze, jonglerie

Équipe : Écriture : Katell Le Brenn, David Coll Povedano. Interprétation : Katell Le Brenn, David Coll Povedano, Paula Paradiso, Thomas Hoeltzel. Regard dramaturgique et chorégraphique : Loïc Touzé. Collaboration artistique : Marie Molliens. Création sonore : Joan Cambon. Création lumière : Pierrot Usureau. Création costumes et scénographie : Camille Lacombes.

Soutiens

Coproductions : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans ; Le Grand T, Scène théâtre de Loire-Atlantique, en coproduction avec Le Fonds du RIPLA pour la création et la diffusion artistique ; Centre Régional des Arts du Cirque, Lomme (59) ; Le Comptoir Culturel, Cholet (49).
Résidences : Cité du Cirque, Le Mans (72) ; Quai des chaps, Nantes (44) ; Honolulu, Nantes (44) ; Cie Non Nova, Nantes (44) ; recherche en cours.
Soutiens institutionnels (en cours) : Ville de Saint-Nazaire ; Département de Loire-Atlantique ; Région des Pays de la Loire ; DRAC des Pays de la Loire ; Spedidam ; Adami.

Compagnie Allégorie (44)

Fondée en 2006, Allégorie est une compagnie de cirque contemporain évoluant autour des équilibres sur les mains et de la contorsion. L’exploration de ce langage corporel, à la lisière du théâtre, de la danse et du détournement d’objet, est très largement guidée par le ressenti, le souffle, les émotions.

Le Pôle régional Cirque Le Mans a accompagné la précédente création « Dispersion » (résidence & coproduction 2015). Le spectacle a été présenté au festival Le Mans fait son Cirque 2018 pour sa reprise.

-
Collision © compagnie Allégorie
Passé
septembre
2019
29.08
09.09

Résidence

Archaos

Cie Hors Surface

Horizon (labo)

A l’occasion de ce laboratoire, des artistes issus de l’acro-danse, du mât chinois, du trampoline et de l’équilibre sur objet vont pouvoir se consacrer à de la recherche pure, sans but à atteindre, sans fina… +

A l’occasion de ce laboratoire, des artistes issus de l’acro-danse, du mât chinois, du trampoline et de l’équilibre sur objet vont pouvoir se consacrer à de la recherche pure, sans but à atteindre, sans finalité annoncée. L’objectif est de croiser les disciplines de cirque et d’explorer de nouveaux agrès imaginés par Damien Droin, directeur artistique de la Cie Hors Surface.
Un focus particulier sera mis sur le travail collectif et notamment avec l’Acronet (trampoline de 70m2). La découverte, la recherche et la rencontre avant tout !

Les disciplines / installations explorées :

  • L’Acronet (trampoline de 70m2)
  • Des tubes statiques et dynamiques pouvant changer d’axes (se rapprochant des mâts chinois, mâts pendulaires et également «du fil de fer»).
  • Un Trampoline et des objets en suspension (plate-forme, mur, échelle, funambule etc.).
  • De la danse verticale. L’idée ici est de chercher comment des trajectoires horizontales et verticales peuvent se rencontrer et communiquer.
-
Passé
septembre
2019
10.09
19.09

Résidence

Agora

Mathieu Ma Fille Foundation, Arnaud Saury

Dans ma chambre, épisode 2

Comédien et metteur en scène, Arnaud Saury est issu de la deuxième promotion de l’école du Théâtre National de Bretagne à Rennes. Il travaille par la suite avec les metteurs en scène Matthias Langhoff, J… +

Comédien et metteur en scène, Arnaud Saury est issu de la deuxième promotion de l’école du Théâtre National de Bretagne à Rennes. Il travaille par la suite avec les metteurs en scène Matthias Langhoff, Jean-Luc Terrade… Il est membre fondateur de Mathieu Ma Fille Foundation fondée en mai 2011 à Marseille. Axée autour du champ théâtral, Mathieu Ma Fille aime avant tout flirter avec différentes pratiques. Elle initie contre vents et marées depuis 2012 un processus d’écriture transdisciplinaire et collectif.
CRÉATION OCTOBRE 2019

-
© MMFF
12.09
27.09

Résidence

Archaos

Collectif Merkén

Je tirerai pour toi

Fabiola est la seule femme ayant participé à une tentative d’assassinat contre le dictateur chilien Augusto Pinochet. A travers son incroyable histoire, Pamela Pantoja entre en contact avec les lut… +

Fabiola est la seule femme ayant participé à une tentative d’assassinat contre le dictateur chilien Augusto Pinochet. A travers son incroyable histoire, Pamela Pantoja entre en contact avec les luttes de sa mère, sa grand-mère et d’autres femmes dans le combat contre l’autoritarisme. Avec la tresse de ses cheveux comme lien entre le politique et l’intime, elle tente de s’approprier et de comprendre l’héritage fragmentaire dont elle est issue. Ainsi, l’histoire du Chili et son histoire familiale s’enchevêtrent, son corps devient luimême un champ de tensions et de rencontres. Je tirerais pour toi est un hommage à ces femmes qui lui ont appris qu’il est possible de ne pas subir, de se relever et de se défendre. Même au péril de sa vie.

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le jeudi 26 septembre
Présentation Tout public
le vendredi 27 septembre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
Jetirerais©Julie_Nedelec_Andrade_2
16.09
27.09

Résidence

Agora

Compagnie L'Oublié(e), Raphaëlle Boitel

Un contre Un

Metteuse en scène, chorégraphe, Raphaëlle Boitel intègre en 1992 l’Ecole Nationale des Arts du Cirque Fratellini, puis elle enchaîne les spectacles et les collaborations. En 2012, elle crée la Compagnie… +

Metteuse en scène, chorégraphe, Raphaëlle Boitel intègre en 1992 l’Ecole Nationale des Arts du Cirque Fratellini, puis elle enchaîne les spectacles et les collaborations. En 2012, elle crée la Compagnie L’Oublié(e) et conçoit un langage physique inscrit dans un univers visuel pluridimensionnel s’adressant à tous les publics. Elle mêle différentes disciplines artistiques : théâtre, cirque, danse, musique et cinéma à travers un travail de lumière ciselé. La création de nouveaux agrès renouvelle les disciplines traditionnelles, particulièrement dans le domaine de l’aérien.
CRÉATION MARS 2020

-
© Raphaëlle Boitel
24.09
12.10

Résidence

Agora

GdRA, Christophe Rulhes & Julien Cassier

SELVE

Le GdRA est une compagnie de théâtre fondée en 2007 par l’anthropologue, auteur, metteur en scène et musicien Christophe Rulhes et l’acrobate, chorégraphe et scénographe Julien Cassier. Ils associent à leurs spe… +

Le GdRA est une compagnie de théâtre fondée en 2007 par l’anthropologue, auteur, metteur en scène et musicien Christophe Rulhes et l’acrobate, chorégraphe et scénographe Julien Cassier. Ils associent à leurs spectacles circassiens, comédiens, plasticiens, danseurs, musiciens, artistes numériques, réalisateurs d’images filmées, chercheurs et universitaires. Ils convient aussi parfois des amateurs ou des professionnels «experts d’un vécu» particulier. Tout cela en fait un théâtre de la personne, avec ses fragilités et ses capacités, qu’ils remettent à l’oeuvre à chaque proposition.

CRÉATION LE 10 OCTOBRE 2019

-
© Hélène Cannaud
30.09
05.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Little Garden

Little Garden

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle en chantier vendredi 4 octobre 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque (tout public, entrée libre sans réservation) Création… +

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle en chantier vendredi 4 octobre 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque (tout public, entrée libre sans réservation)

Création : « Little Garden », parade nuptiale jonglée

« Little Garden » est un spectacle de jonglage sur l’amour, qui a pour objectif de draguer le public… Une parade nuptiale jonglée offerte dans un langage universel. Une invitation à stimuler l’imagination de chacun. Une ode à la vie, à l’animalité. Tout bêtement.

Sortie : 20 avril 2020, La Maison des Jonglages, La Courneuve (93)

Disciplines : jonglage, mouvement zoomorphe

Équipe : Écriture et interprétation : Fabrizio Solinas. Regards extérieurs : Johan Swartvagher, Nicolas Vercken, Cyril Cazemèze, Pietro Selva Bonino.

Soutiens
Coproductions : La Maison des Jonglages, La Courneuve (93) ; Centre régional des arts du cirque Lomme / Lille (59) ; FLIC, Turin [IT] ; Château de Blandy-les-Tours, Blandy (77).

Résidences : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Latitude 50, Pôle des arts du cirque et de la rue, Marchin [BE] ; Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13) ; Le Poulailler, Chemillé (49) ; Le Gymnase, CDCN, Roubay (59) ; La Chambre d’eau, Le Fravil (59) ; SPPI, Guingamp (22) ; La Coop, Les Fous à réaction, Armentières (59) ; Théâtre Massenet, Lille (59) ; Garage 29, Bruxelles [BE] ; La Vallée des Singes, Romagne (86) ; Cadir Studio, Istanbul [TUR] ; Teatrazione, Turin [IT].

Compagnie Little Garden (59)

Fabrizio Solinas commence le jonglage à 11 ans. En 2012, il intègre pour 2 ans l’école de la FLIC à Turin, en Italie. En 2014, il entre en formation professionnelle au Centre régional des arts du cirque de Lille-Lomme. Durant un stage avec Clément Dazin, il découvre sa nouvelle obsession : le monde animal et ses rituels. Sort en 2017 le numéro « Little Garden » qui sera notamment présenté à la rencontre des Jonglages PFM#2 à la Courneuve, aux Turbulentes de Vieux-Condé, au Festival Le Mans fait son cirque ou encore au Jet Lag Festival d’Amsterdam. Ces rencontres avec le public motivent Fabrizio à poursuivre les recherches sur l’animalité et créer un solo de 30 min autour de ce thème, dont la sortie est prévue en avril 2020. Parallèlement, il est jongleur-interprète à l’Opéra de Paris dans « La Bohème », opéra mis en scène par Claus Guth (2017). Il fait également partie du projet de création « Runrunrun » avec Caio Sorana.

Le Pôle régional Cirque Le Mans soutient la création « Little Garden » depuis 2017, par une diffusion sur le plateau de jeunes artistes « En Piste ! » au festival Le Mans fait son Cirque 2017 et par un premier accueil en résidence à la Cité du Cirque en janvier 2019.

-
Little Garden
30.09
04.10

Résidence

Archaos

La Femme Canon Cie

Journal de la femme canon

Un spectacle solo de Laura Terrancle parlé, dansé, chanté autour d’une corde lisse avec un corps pas lisse - Elle renverse les canons et écrit un manifeste sur l’autre beauté, celle des beautés multiples… +

  • Un spectacle solo de Laura Terrancle parlé, dansé, chanté autour d’une corde lisse avec un corps pas lisse -

Elle renverse les canons et écrit un manifeste sur l’autre beauté, celle des beautés multiples : cassées, musclées, enrobées, dures, bourrelées.
Elle joue avec les stéréotypes, inspirée par «ces actrices refaites des pieds à la tête qui nous expliquent combien la beauté est une alchimie mystérieuse et insaisissable» (M.Chollet).
Si les femmes ont longtemps été contraintes à créer dans leur maison, leur chambre, sans accès aux musées ou aux ateliers réservés aux hommes, elles en ont fait une force : celle de transformer ce quotidien pour parler de leur condition et de leur oppression.
Elle propose d’ouvrir celle de cette femme au public…

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation Tout public
le vendredi 4 octobre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
Passé
octobre
2019
07.10
18.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Tanmis

HIC

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans En partenariat avec le collège Alain-Fournier Création : « HIC » Entre acrobatie, équilibre sur objets, roue Cyr et contrebasse, trois a… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans
En partenariat avec le collège Alain-Fournier

Création : « HIC »

Entre acrobatie, équilibre sur objets, roue Cyr et contrebasse, trois artistes créent dans un espace réduit mais surtout avec cet espace. Ils composent avec les marges, les aspérités, les frontières, les volumes et les rebords, un vocabulaire acrobatique et musical redessinant l’architecture environnante. Ils entrent en résonance avec le lieu et mettent à jour leurs espaces intérieurs.

« D’où viens-tu ? Quels sont nos espaces de liberté ? Comment voyager ensemble sans sortir d’ici ? »

Autant de questions qu’ils se posent et qu’ils veulent vous poser. Ils vous invitent à une lecture renversante de l’espace. Ils partageront avec vous cette expérience sensible, simple et concrète, au rythme des vibrations de la contrebasse, de l’air soufflé par la roue qui tourne, de la tension palpable d’un corps en équilibre.

Sortie : 8 novembre 2019, Médiathèque Germinal, La Grand Combe (30), Festival Cirque en Marche

Disciplines : acrobatie, roue Cyr, équilibre sur objets, contrebasse, chant

Équipe : Écriture et interprétation : Nathalie Bertholio, Simon Deschamps, Marco Quaresimin. Soutien dramaturgique : Arnaud Saury.

Soutiens

Résidences : Conseil départemental du Gard / collège Jean Moulin, Alès (30) ; Cité du Cirque, pour le Pôle régional Cirque Le Mans, en partenariat avec le collège Alain Fournier (72) ; La Verrerie d’Alès / médiathèque Germinal, La Grand Combe (30).
Coproductions : Cirque Jules Verne, Pôle national cirque et arts de la rue, Amiens (80) ; Cité du Cirque, pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ;

Compagnie Tanmis (30)

La compagnie Tanmis a été créée en 2012 par Nathalie Bertholio et Simon Deschamps rejoints par Marco Quaresimin en 2015. La compagnie développe au travers de ses différentes productions une vaste recherche artistique autour du concept de cirque architectural. Cette démarche artistique consiste à explorer le potentiel inhérent aux agrès de cirque à façonner l'espace et à influer sur la perception de la relation entre un corps et cet espace.

-
HIC - Tanmis © DR
10.10
16.10

Résidence

Archaos

Duo Zenzero e Cannella

La huitième balle du jongleur

Zenzero e Cannella est un duo de main à main plein d’humour, en plus d’être une délicieuse tisane… S’inspirant d’une tradition de cirque insolite, ils renouvellent le genre en alliant le cirque d’hier à cel… +

Zenzero e Cannella est un duo de main à main plein d’humour, en plus d’être une délicieuse tisane… S’inspirant d’une tradition de cirque insolite, ils renouvellent le genre en alliant le cirque d’hier à celui d’aujourd’hui à travers le jonglage, l’acrobatie, la contorsion ou encore l’équilibre, accompagnés par les compositions jouées en live d’un musicien poly-instrumentiste de grand talent.

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le lundi 14 octobre
Présentation Tout public
le mercredi 16 octobre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
14.10
24.10

Résidence

Agora

Cédric Paga

Clownférence

Cédric Paga explique : «à une époque où l’on parlait de fin du monde. J’ai eu envie de créer un clown sur les décombres, puis de parler d’un énorme appétit de vie, une autre «faim» du monde.» Le clown Ludor Citrik e… +

Cédric Paga explique : «à une époque où l’on parlait de fin du monde. J’ai eu envie de créer un clown sur les décombres, puis de parler d’un énorme appétit de vie, une autre «faim» du monde.» Le clown Ludor Citrik est né avec le nouveau millénaire. Il multiplie les expériences performatives ayant trait au débordement de la vitalité et à la puissance énergétique de la jubilation. À présent, il tente une expertise du «clown» qui s’effectue autour de l’élaboration de 4 couleurs concepts ou 4 incarnations archétypes : le blanc, le rouge, le noir et finalement le vert : la clownférence.

CRÉATION LES 16 ET 19 DÉCEMBRE 2019

-
© Thomas d’Aram
18.10
25.10

Résidence

Archaos

Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent

Vroom

Ce pourrait être un terrain vague, une place de village, un garage, ou ce que notre imagination nous suggère. Ils sont deux à habiter cet espace et tuer le temps. Quand l’ennui devient source de créa… +

Ce pourrait être un terrain vague, une place de village, un garage, ou ce que notre imagination nous suggère. Ils sont deux à habiter cet espace et tuer le temps. Quand l’ennui devient source de créativité, ces deux acrobates aériens nous embarquent dans un flot d’émotions, d’ingéniosité, de stupidités, de prouesses physiques, de risques et de poésie.

Sur leur portique, dans cet « univers suspendu », ces deux agitateurs de rêves nous offre un témoignage de l’amour qu’ils portent à la vie, confidence de la confiance qu’ils se font…

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le mercredi 23 octobre
Présentation Tout public le vendredi 25 octobre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
21.10
27.10

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Azeïn

Lily Water

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle en chantier vendredi 25 octobre 2019 à 17h à la Cité du Cirque (conseillé à partir de 10 ans, entrée libre sans réservati… +

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle en chantier vendredi 25 octobre 2019 à 17h à la Cité du Cirque (conseillé à partir de 10 ans, entrée libre sans réservation)

Création : « Lily Water », d’après L'Écume des jours, Boris Vian

Inspiré de L’Écume des jours de Boris Vian, « Lily Water » est une réécriture du roman par les enjeux du cirque : le risque, le langage du corps et l'émotion - sans recours au texte initial pour ne garder que la substance vertigineuse de cette tragique histoire d'amour. Avec une pointe d'humour et de fantaisie, le spectacle raconte la relation entre Colin et Chloé, interprétés par un duo de voltige aérienne et accompagnés par deux musiciens. Sur des sonorités jazz, les corps se mêlent, s’entremêlent et se séparent le temps d’une suspension pour mieux se retrouver et s’étreindre, jusqu'à l'issue fatale. Ici la mort est une chute... vers le haut !

Sortie : 15 novembre 2019, Coopérative De Rue et De Cirque, Paris (avant-première), 15 au 17 janvier 2020, Théâtre de Fontblanche, Vitrolles (premières)

Disciplines : cadre aérien, portés aériens sur baudrier, trapèze, musique live

Équipe : Écriture et mise en scène : Audrey Louwet. Interprétation: Gabi Chitescu, Martin Jouan. Création et interprétation musicales : Agathe Di Piro, Matthieu Tomi. Régie plateau : Aurélia Montfort. Collaborations artistiques ; Bruno Deleu, Martha Rodezno. Costumes : Sarah Veillon.

Soutiens

Coproductions : Pôle Arts de la scène, Friche La Belle de Mai, Marseille (13) ; Archaos, Pôle national Cirque, le Théâtre du Bois de l’Aune, Aix (13) ; Coopérative De Rue et De Cirque, Paris (75).
Résidences : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Archaos, Pôle national Cirque Méditerranée, Marseille (13) ; La Cascade, Pôle national Cirque Auvergne-Rhône-Alpes (07) ; Ciam, Aix-en-Provence (13) ; Pôle Jeune Public, Le Revest-les-Eaux (83) ; Espace Périphérique, Ville de Paris - Parc de la Villette (75).
Soutiens institutionnels : DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.
La compagnie est subventionnée par la Ville d'Aix-en-Provence.

Compagnie Azeïn (13)

Audrey Louwet, diplômée du CNAC, co-fonde en 2010 la compagnie Azeïn. Elle propose un univers sensible et décalé où théâtre, musique et mouvement circassien sont intimement liés. Elle expérimente de nouveaux agrès aériens et développe un vocabulaire acrobatique fluide et organique, chargé en émotion et générateur de sens pour raconter, avec humour, la puissance de l'éphémère.

La Cité du Cirque accueille la compagnie en résidence en 2016 pour la création « Cave Canem ».

-
Lily Water- compagnie Azeïn © C. Boyer
28.10
12.11

Résidence

Archaos

Cie Hors Surface

Open Cage

Open Cage parle de rêve et d’exploration, d’enfermement et de conquête. Deux plans, deux histoires et beaucoup de possibilités… Deux personnages partagent une même quête d’équilibre, se questionnent et expériment… +

Open Cage parle de rêve et d’exploration, d’enfermement et de conquête.
Deux plans, deux histoires et beaucoup de possibilités…
Deux personnages partagent une même quête d’équilibre, se questionnent et expérimentent de nouveaux espaces. Les murs se dressent et tombent. La réalité bascule.
Grâce au mélange du trampoline et de la danse voltige, l’horizontalité et la verticalité se confrontent pour donner naissance à une chorégraphie qui défie les lois de l’apesanteur.
Un saut dans le vide, une échappée belle, le début d’une aventure poétique qui se joue de la gravité, un élan incompressible…

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le mardi 5 novembre
Présentation Tout public le mardi 12 novembre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
Open_cage©Caillou_2175
Ce mois ci
novembre
2019
10.11
16.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Allégorie

cOLLiSiOn

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle en chantier vendredi 15 novembre 2019 à 18h à la Cité du Cirque dans le cadre de l'événement national La Nuit du Cirque (consei… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle en chantier vendredi 15 novembre 2019 à 18h à la Cité du Cirque dans le cadre de l'événement national La Nuit du Cirque (conseillé à partir de 8 ans, gratuit sans réservation)

Création : « cOLLiSiOn », pièce de cirque et parureS

Nous souhaitons interroger la relation à l’autre en général, que celle-ci soit intime, amicale, fraternelle, familiale, ou professionnelle. Comment entre-t-on en relation ? Pourquoi une relation s’arrête ? Qu’est-ce qui nous attire chez l’autre ? Pourquoi certaines relations prennent-elles plus de place que d’autres ? Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour être acceptés ? Nous explorerons cette relation au travers d’une multitude de vêtements, car ils sont la première couche dans le lien à l’autre et à soi.

Sortie : 11 février 2020 au Champilambart (Vallet, 44)

Disciplines : équilibre, contorsion, main à main, trapèze, jonglerie

Équipe : Écriture : Katell Le Brenn, David Coll Povedano. Interprétation : Katell Le Brenn, David Coll Povedano, Paula Paradiso, Thomas Hoeltzel. Regard dramaturgique et chorégraphique : Loïc Touzé. Collaboration artistique : Marie Molliens. Création sonore : Joan Cambon. Création lumière : Pierrot Usureau. Création costumes et scénographie : Camille Lacombes.

Soutiens

Coproductions : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans ; Le Grand T, Scène théâtre de Loire-Atlantique, en coproduction avec Le Fonds du RIPLA pour la création et la diffusion artistique ; Centre Régional des Arts du Cirque, Lomme (59) ; Le Comptoir Culturel, Cholet (49).
Résidences : Cité du Cirque, Le Mans (72) ; Quai des chaps, Nantes (44) ; Honolulu, Nantes (44) ; Cie Non Nova, Nantes (44) ; recherche en cours.
Soutiens institutionnels (en cours) : Ville de Saint-Nazaire ; Département de Loire-Atlantique ; Région des Pays de la Loire ; DRAC des Pays de la Loire ; Spedidam ; Adami.

Compagnie Allégorie (44)

Fondée en 2006, Allégorie est une compagnie de cirque contemporain évoluant autour des équilibres sur les mains et de la contorsion. L’exploration de ce langage corporel, à la lisière du théâtre, de la danse et du détournement d’objet, est très largement guidée par le ressenti, le souffle, les émotions.

Le Pôle régional Cirque Le Mans a accompagné la précédente création « Dispersion » (résidence & coproduction 2015). Le spectacle a été présenté au festival Le Mans fait son Cirque 2018 pour sa reprise. La compagnie a été accueillie en résidence une première fois en juillet 2019 pour la création « cOLLiSiOn ».

-
Collision © compagnie Allégorie
12.11
07.12

Résidence

CIRCa

L'Envolée Cirque en résidence

Elles

Portée par Pauline Ragu et Jeanne Barboux, cette nouvelle création sous chapiteau, met en parallèle l’écriture littéraire avec l’écriture circassienne à travers l’adaptation du texte de Nathalie Papin « Léon… +

Portée par Pauline Ragu et Jeanne Barboux, cette nouvelle création sous chapiteau, met en parallèle l’écriture littéraire avec l’écriture circassienne à travers l’adaptation du texte de Nathalie Papin « Léonie et Noélie » qui traite des ambiguïtés de la gémellité. Dans une scénographie aérienne originale, faite de plateformes transparentes, de cordes horizontales et verticales, les deux acrobates et le musicien nous proposent une réflexion sur l’autre, sur la solitude et sur la quête d’identité....

Spectacle coproduit par CIRCa

-
18.11
30.11

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie Monad

Yin

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle « Yin Zéro » (forme courte) vendredi 15 novembre 2019 à 20h30 et 22h au musée Jean-Claude Boulard - Carré Plantagenêt (rue Blon… +

Accueil en résidence & coproduction Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle « Yin Zéro » (forme courte) vendredi 15 novembre 2019 à 20h30 et 22h au musée Jean-Claude Boulard - Carré Plantagenêt (rue Blondeau, Le Mans) à l'occasion de l'événement national La Nuit du Cirque (tout public, gratuit, réservation obligatoire)

Spectacle en chantier vendredi 29 novembre 2019 à 20h au musée de Tessé (avenue de Paderborn, Le Mans) (tout public, entrée libre sans réservation)

Création : « Yin »

Dans ce spectacle de jonglage et de danse derviche, deux corps tourneront. Vous serez emmenés dans une transe moderne, une hypnose rythmée par la chorégraphie des deux protagonistes.

Dans ce spectacle, nous nous contredirons. Nous chercherons à rendre visible l’invisible, à partager avec l’autre ce qui se passe en soi. Nous tenterons de faire résonner le silence et de partager l’éternité en moins d’une heure. En permanence, des corps tourneront. Et pourtant, parfois, ils seront immobiles. Dans ce duo, nous serons trois. Car le jonglage sera présent.

Sortie : printemps 2020, festival Rencontre des jonglages (été 2019 pour la forme courte « Yin Zéro »)

Disciplines : jonglage, tai chi, danse

Équipe : Écriture et interprétation : Van-Kim Tran, Cyrille Humen. Mise en scène : Éric Longequel.

Soutiens

Coproductions : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Maison des Jonglages, La Courneuve (93).
Résidences : Cité du Cirque, Le Mans (72) ; Maison des Jonglages, La Courneuve (93) ; La Cascade, Pôle national cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Collectif Engagé, Wesserling (68).
Soutiens : Maison des Jonglages, La Courneuve (93) ; La Cascade, Pôle national cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Collectif Engagé, Wesserling (68) ; Dali Flow Fest, Dali [CH] ; Çadir Studyo, Istanbul [TR] ; Flowspace, Oakland [USA].

Compagnie Monad (75)

Van-Kim Tran et Cyrille Humen, tous deux jongleurs et danseurs, participent à la formation autogérée de jonglage avec la Faaac (Fabrique alternative et autogérée aux Arts et à la Création) puis créent la compagnie Monad en 2018. Ils décident de baser leur première création sur leurs trois spécialités : le jonglage, la danse et le tai chi. Éric Longequel, médaillé d’argent au Festival du Cirque de Demain en 2010 et prix SACD de la création jonglée en 2018, rejoint l’équipe pour la mise en scène.

La compagnie Monad a présenté la forme courte « Yin Zéro » au festival Le Mans fait son Cirque 2019.

-
Yin Zéro © Emmanuelle Tricoire
18.11
29.11

Résidence

Agora

Corentin Diana & Emma Verbèke

A nos vertiges

Emma Verbèke se prend au jeu du trapèze fixe dès son plus jeune âge. Elle entame une formation à l’école de cirque de Bordeaux et se tourne vers une nouvelle discipline : les sangles aériennes. Dès lors, une é… +

Emma Verbèke se prend au jeu du trapèze fixe dès son plus jeune âge. Elle entame une formation à l’école de cirque de Bordeaux et se tourne vers une nouvelle discipline : les sangles aériennes. Dès lors, une évidence s’impose et la pousse à développer l’acrobatie et la danse autour des sangles. En 2015, elle est la première femme «sangliste» à intégrer le Cnac. Elle enrichit sa recherche par d’autres disciplines : les équilibres sur la tête et le travail avec les plateformes, agrès au coeur du spectacle A nos vertiges qu’elle interprète en duo avec Corentin Diana.

CRÉATION JANVIER 2020

-
25.11
07.12

Résidence

Archaos

Cie Libertivore

Hêtre

Une jeune femme s’éloigne peu à peu du monde du réel et entre dans une forêt de mystères et de songes. Son corps liane s’approche, s’insinue, se glisse jusqu’à se fondre dans le bois. Dans cet instant de so… +

Une jeune femme s’éloigne peu à peu du monde du réel et entre dans une forêt de mystères et de songes. Son corps liane s’approche, s’insinue, se glisse jusqu’à se fondre dans le bois. Dans cet instant de solitude, elle ne s’enferme pas. Elle prend du recul, de la hauteur aussi. Elle rassemble ses forces et ouvre grand les fenêtres, celles qui donnent sur l’ailleurs et sur l’intime.

Ce spectacle nous transporte dans un univers poétique. Il est né de la rencontre des arts du cirque, de la danse et de la matière brute du bois. Un corps à corps harmonieux et hypnotique entre cet agrès hors du commun et cette jeune femme en pleine métamorphose.

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le jeudi 5 décembre
Présentation Tout public le vendredi 6 décembre à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
Hêtre © Jean-Claude Chaudry 4
À venir
décembre
2019
02.12
07.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Collectif Pakatras

La Traversée

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans Spectacle en chantier vendredi 6 décembre 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque Création : « La Traversée », spectacle acrobatique conçu pour … +

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans

Spectacle en chantier vendredi 6 décembre 2019 à 18h30 à la Cité du Cirque

Création : « La Traversée », spectacle acrobatique conçu pour l’espace public

C’est une famille du cirque qui ne cesse de vouloir transformer les frontières qui nous limitent en instant d’humanité. Un clown, des acrobates. Tous d’origines et de cultures différentes, cette troupe est à l’image d’un cirque mais sans chapiteau. L’esprit du cirque les pousse à avancer plus loin, plus haut avec cette envie de partager au gré de leurs rencontres leur passion avec le public. Un cirque qui construit son propre langage, un collectif qui assume ses différences pour réaliser ses rêves.

« La Traversée » raconte la vie – mouvementée et vertigineuse – d’une troupe de cirque. D’une complicité subtile et communicative, ces acrobates célèbrent la liberté de vivre leur passion, la liberté de se dévoiler, de s’identifier à l’autre, de se disputer, de se réconcilier, de s’aimer… Notre cirque vit dans le moment présent, il est enthousiaste et délirant. Une ode à la vie, une prise de risque, un souffle suspendu, une « goutte » de sueur sur le front, les délices de l’allégresse. Le rire donne le rythme, la prouesse acrobatique enfonce le clou. Nous voulons vivre nos émotions pleinement ! Nous vous invitons à faire partie de cet univers singulier. Bienvenue à Pakatras !

Sortie : 2 mai 2020 à Bourg-Saint-Andéol

Disciplines : portés acrobatiques, bascule, perche

Équipe : Écriture et interprétation : Fabrizio Adamo, David Badia, Maria Palma, Fran Álvarez, Marta Muñoz, Raimon Mató, Mélissa Horem. Mise en scène : Patrick Dordoigne et Doriane Moretus (cie Adhok). Collaboration acrobatique: Nordin Allal, Rémy Balagué, Emmanuel Dariès, Mahmoud Louertani. Costumes : Odile Lafforgue.

Soutiens

Coproductions : La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Cirque Jules Verne, Pôle national Cirque, Amiens (80) ; Ville de Caen (14) ; SHAM spectacles, Le Bourget (93).

Résidences : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Tub d’assaig 7’70, Terrassa (ES) ; École de cirque Jules Verne, Amiens (80) ; Central del Circ, Barcelone (ES) ; L’Estruch, Saddabel (ES) ; La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; Ville de Caen (14).

Soutien institutionnel : Région des Hauts-de-France.

Collectif Pakatras (80)

Pakatras : aller en arrière, retourner aux sources.

Pakatras, c’est une manière de comprendre et de vivre le cirque, de partager cet art à travers le spectacle vivant et la photographie.

« Ayant été contrainte à migrer pour continuer à grandir en tant qu’artiste, le désir de développer un projet transfrontalier se pose aujourd’hui comme une évidence. C’est pourquoi je crois qu’il est essentiel d’unifier les forces et de retrouver ce point de fraternité entre territoires, pour faire de Pakatras un projet de vie commun transfrontalier. C’est au Centre régional des Arts du Cirque de Lomme que j’ai rencontré Abdel Senhadji, Mahmoud Louertani et Nordine Allal. Ils m’ont transmis ces savoirs acrobatiques et c’est à cette occasion, pendant ma formation, que je découvre l’origine de la technique qu’ils m’enseignent. Aujourd’hui, je rassemble un collectif de portés acrobatiques, pour réaliser des spectacles en espace public. Un collectif multiculturel aux influences européennes. La rencontre avec un photographe m’a permis de documenter l’historique de la méthode de Geza Trager, dont les élèves ont été Nordine & Rémy et Abdel & Mahmoud, qui ont inspiré la pratique au collectif Pakatras ainsi qu’à de nombreux acrobates issus de compagnies acrobatiques contemporaines (comme la compagnie XY). Nous la retrouverons à travers une exposition audiovisuelle interactive. » Marta Muñoz Vila

-
Marta Garcia Cardellach
03.12
09.12

Résidence

Agora

Cirque Sans Noms

La force des choses

Aujourd’hui, le Cirque sans noms est porté par l’association Cirque sans raisons basée depuis sa création en Limousin, sur la Communauté de Communes du Pays de Nexon. Cette association a été créée en 2002 pour abr… +

Aujourd’hui, le Cirque sans noms est porté par l’association Cirque sans raisons basée depuis sa création en Limousin, sur la Communauté de Communes du Pays de Nexon. Cette association a été créée en 2002 pour abriter la troupe et le spectacle du même nom. Puis en quête d’autres aventures circassiennes, l’association s’est élargie et présente désormais deux compagnies : Le Bazar Forain et Le Cirque sans noms. Le nouveau projet de ce dernier est construit avec des instants de vie, de l’émotion… c’est là qu’on touche le cœur de l’humain et que le sourire ou le rire peut arriver.

CRÉATION 10 DÉCEMBRE 2019

-
© Cirque Sans Noms
05.12

Résidence

La Verrerie d'Alès

RencontrO PlatO Cie AMA

Cadavre Exquis

RencontrO PlatO - Jeudi 5/12 à 19h / GRATUIT - Jauge limitée - Réservation indispensable : reservation@polecirqueverrerie.com Sur le modèle du « Cadavre Exquis », jeu d’écriture collective, douze metteurs… +

RencontrO PlatO - Jeudi 5/12 à 19h / GRATUIT - Jauge limitée - Réservation indispensable : reservation@polecirqueverrerie.com

Sur le modèle du « Cadavre Exquis », jeu d’écriture collective, douze metteurs en scène sont invités à diriger une seule et unique interprète de cirque : Elodie Guezou. Ils sont chorégraphes, vidéastes, photographes, metteurs en scène, en rue, en piste… et les spectateurs eux-mêmes.

Dans ce solo, chaque metteur en scène crée une forme artistique de cinq minutes. Chacun reçoit les mêmes règles du jeu imposant des contraintes précises. Parmi ces règles, un thème central à aborder : l’identité et le regard de l’autre. Comme un portfolio vivant, Cadavre Exquis provoque une rencontre, une expérience du « je ».

Elodie Guézou signe une pièce désireuse de donner à voir sa condition d’interprète de cirque et de contorsionniste. Dans chaque création qui compose la pièce, elle porte la volonté de modeler son corps, d’adapter son image, d’apprivoiser sa personnalité pour se mettre au service de l’esthétique défendue par le metteur en scène, le metteur en jeu, le meneur du « je » ?

-
08.12
14.12

Résidence

Agora

L'Apprentie compagnie, Collectif Les EnchantReurs, Caroline Obin

Le Raout de chez Fred partie 1

Caroline Obin, diplômée entre autre du Centre National des Arts du Cirque, a multiplié les expérimentations à travers des codes de jeu allant du théâtre à la performance, de la scène à l’espace public, de l’… +

Caroline Obin, diplômée entre autre du Centre National des Arts du Cirque, a multiplié les expérimentations à travers des codes de jeu allant du théâtre à la performance, de la scène à l’espace public, de l’art clownesque aux arts plastiques. Depuis vingt ans, elle place Proserpine, le personnage clownesque qu’elle a créé au centre de son travail comme un axe lui permettant d’élargir sa recherche sur le clown à une réflexion philosophique. « Quand je suis Proserpine, je suis une chamane qui digère le monde en le bouffant. » Pour cette nouvelle saison, elle nous convie à plusieurs projets, notamment deux Raouts chez Fred…

-
© caroline obin
09.12
21.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie H.M.G.

080

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans Création : « 080 » 080 est une fiction. Un corps androgyne dispose de quatre-vingt minutes pour naître et mourir. Dans un espace … +

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans

Création : « 080 »

080 est une fiction. Un corps androgyne dispose de quatre-vingt minutes pour naître et mourir.

Dans un espace et un temps modifiés, il/elle n’est pas soumis.e aux injonctions sociétales telles que la norme, les valeurs, le travail, la reproduction. Elle/il n’a pas de fonction. Son existence est une succession de « premières fois ». Il/elle est l’allégorie des enjeux physiologiques des différentes périodes de vie d'un corps. 080 est une invitation à entrer en soi.

Sortie : printemps 2021

Disciplines : acrobatie, danse, musique

Équipe : Conception : Jonathan Guichard. Interprétation : Fabian Wixe, Grégory Feurté, distribution en cours. Mise en scène : distribution en cours.

Soutiens

Coproductions : CIRCa, Pôle national cirque Auch Gers Occitanie (32) ; Le Manège, Scène nationale de Reims (51) ; La Brèche, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie, Cherbourg (50). Résidences : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; La Cascade, Pôle national Cirque, Bourg-Saint-Andéol (07) ; CIRCa, Pôle national cirque Auch Gers Occitanie (32) ; Le Manège, Scène nationale de Reims (51) ; La Brèche, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie, Cherbourg (50).
Soutiens : Théâtre de l’Agora, Scène nationale d’Evry et de l’Essonne (91) ; Théâtre de la nouvelle Digue Cie 111, Toulouse (31).

Compagnie H.M.G. (31)

La compagnie H.M.G. est créée à l’automne 2017. Ces initiales font références à une personne qui dans les années 80 a eu un projet pour le cirque et qui, forte de ses convictions, a porté avec d’autres la création de l’école de cirque du Lido de Toulouse. Le travail de la compagnie se situe à la croisée du cirque chorégraphique, du théâtre gestuel et de la musique électroacoustique.

Le Pôle régional Cirque Le Mans a soutenu la précédente création de la compagnie « 3D » par un accueil en résidence, une coproduction et une diffusion au festival Le Mans fait son Cirque 2017.

-
080 © compagnie HMG
10.12
13.12

Résidence

Archaos

Cie Jupon

Le puits

Caché du monde entre le ciel et la terre, le puits est un formidable lieu de contrastes. A la fois le lieu du vide et de la chute mais aussi celui de l’enfermement et de l’envol ou encore de la renc… +

Caché du monde entre le ciel et la terre, le puits est un formidable lieu de contrastes. A la fois le lieu du vide et de la chute mais aussi celui de l’enfermement et de l’envol ou encore de la rencontre entre le plein et le léger. Tantôt fertile, tantôt funeste il est l’endroit de la naissance comme de la mort, celui de la solitude comme des rencontres.
Hors du temps, comme une parenthèse dans le réel, il est le corridor dans lequel peuvent se croiser différents parcours et différentes sensibilités de corps. Le tout dans un récit circulaire faisant croiser les différents âges de la vie…

-
11.12
20.12

Résidence

Pôle régional Cirque Le Mans

Cie AMA

Cadavre Exquis

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans en partenariat avec la Fonderie Spectacle en chantier jeudi 12 décembre 2019 à 17h la Fonderie (entrée sur invitation) Créati… +

Accueil en résidence Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans en partenariat avec la Fonderie

Spectacle en chantier jeudi 12 décembre 2019 à 17h la Fonderie (entrée sur invitation)

Création : « Cadavre Exquis », solo pour une interprète et douze metteur•se•s en scène

Sur le modèle du cadavre exquis, jeu d’écriture collective, douze metteurs en scène sont invités à diriger une seule et unique interprète de cirque. Ils sont chorégraphes, vidéastes, photographes, metteurs en scène, en rue, en piste… ou spectateurs. Dans ce solo, chaque metteur en scène crée une forme artistique de cinq minutes. Chacun reçoit les mêmes règles du jeu imposant des contraintes précises dont un thème central à aborder : l’identité et le regard de l’autre. Comme un portfolio vivant, « Cadavre Exquis » provoque une rencontre, une expérience du « je ».

Élodie Guézou signe une pièce désireuse de donner à voir sa condition d’interprète de cirque et de contorsionniste. Dans chaque création qui compose la pièce, elle porte la volonté de modeler son corps, d’adapter son image, d’apprivoiser sa personnalité pour se mettre au service de l’esthétique défendue par le metteur en scène, le metteur en jeu, le meneur du « je » ?

Sortie : 5 mars 2020, Le Trident, Scène nationale de Cherbourg, festival Spring

Discipline : contorsion

Équipe : Écriture et jeu : Élodie Guézou. Mise en scène : Nicolas Vercken (Ktha cie), Matthias Castegnaro, Alexandre Pavlata, Yaëlle Antoine, Mohamed El Khatib, Raphaëlle Latini, Yann Frisch, Marlène Rostaing, Alexander Vantournhout, Florence Deygas, Tatiana Marte, spectateurs. Regard extérieur : Marine Jardin, Dimitri Hatton. Lumière et vidéo : Alex Hardellet. Musique : Gentien De Bosmelet. Voix off : Marianne Jamet. Production : Mathilde Dugois.

Soutiens

Coproductions : Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie, La Brèche à Cherbourg (50) et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf (76) ; Le Carré Magique, Pôle national Cirque en Bretagne, Lannion (22) ; La Verrerie, Pôle national Cirque Occitanie, Alès (30).

Résidences et soutiens : La Fonderie en partenariat avec le Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Théâtre de Saint-Lô (50) ; L’Espace Périphérique de la Villette, Ville de Paris (75) ; Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin en partenariat avec La Brèche, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie (50) ; L’Arrondi, Soulaires (28) ; Fours à Chaux, Regnéville-sur-Mer (50) en partenariat avec le Département de la Manche.

Soutiens institutionnels (en cours) : Ville de Rouen ; Département de Seine-Maritime ; Région Normandie ; DRAC Normandie.

Compagnie AMA (76)

En devenir, la compagnie AMA souhaite rassembler une multitude de disciplines et d'artistes aux parcours divers, autour des créations imaginées et dirigées par Élodie Guézou. AMA est d'abord et avant tout une compagnie qui cherche, qui prospecte, qui explore. Une compagnie dont les membres souhaitent proposer au public des expressions artistiques qui le questionnent, le désarçonnent, l'intriguent.

-
AMA © Nikolas Nidimages
16.12
20.12

Résidence

Archaos

Cie Libertivore

L'Autre

Avec Hêtre, Phasmes et Fractales, Fanny Soriano a signé un triptyque où scénographie et mouvements s’inspiraient de la nature. Cette nouvelle création inaugure un cycle sur les relations humaines, qui se… +

Avec Hêtre, Phasmes et Fractales, Fanny Soriano a signé un triptyque où scénographie et mouvements s’inspiraient de la nature.
Cette nouvelle création inaugure un cycle sur les relations humaines, qui seront également déclinées à travers trois spectacles.
Ce premier volet pour 2 interprètes explore l’altérité, qu’elle naisse de la fraternité ou au contraire de l’adversité.

  • LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS
  • Présentation scolaire / champ social le jeudi 5 décembre
  • Présentation Tout public le vendredi 6 décembre à 19h
       Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr
-
19.12

Résidence

La Verrerie d'Alès

RencontrO PlatO Cie Allégorie

Collision

RencontrO PlatO - Jeudi 19/12 à 19h - Salle de La Verrerie / GRATUIT - Jauge limitée - Réservation indispensable : reservation@polecirqueverrerie.com Comment se présente-t-on à l’autre ? Revêt-on un cost… +

RencontrO PlatO - Jeudi 19/12 à 19h - Salle de La Verrerie / GRATUIT - Jauge limitée - Réservation indispensable : reservation@polecirqueverrerie.com

Comment se présente-t-on à l’autre ? Revêt-on un costume ? Se met-on à nu ? Avec le vêtement comme symbole de ce que nous sommes, quatre artistes de cirque parlent du tissu de nos relations. Jonglage, portés, contorsion et trapèze étoffent de prouesses physiques cette poésie humaniste. Solitude, rencontre, vie à deux : le rapport à soi, à l’autre n’est pas si simple à tisser !

-
À venir
janvier
2020
20.01
23.01

Résidence

Archaos

Collectif Merkén

Je tirerai pour toi

Fabiola est la seule femme ayant participé à une tentative d’assassinat contre le dictateur chilien Augusto Pinochet. A travers son incroyable histoire, Pamela Pantoja entre en contact avec les lut… +

Fabiola est la seule femme ayant participé à une tentative d’assassinat contre le dictateur chilien Augusto Pinochet. A travers son incroyable histoire, Pamela Pantoja entre en contact avec les luttes de sa mère, sa grand-mère et d’autres femmes dans le combat contre l’autoritarisme. Avec la tresse de ses cheveux comme lien entre le politique et l’intime, elle tente de s’approprier et de comprendre l’héritage fragmentaire dont elle est issue. Ainsi, l’histoire du Chili et son histoire familiale s’enchevêtrent, son corps devient luimême un champ de tensions et de rencontres. Je tirerais pour toi est un hommage à ces femmes qui lui ont appris qu’il est possible de ne pas subir, de se relever et de se défendre. Même au péril de sa vie.

LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

Présentation scolaire / champ social le mercredi 22 janvier
Présentation Tout public le jeudi 23 janvier à 19h
Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
Jetirerais©Julie_Nedelec_Andrade_2
À venir
février
2020
12.02
16.02

Résidence

Archaos

Cie Sôlta

Mute

Appuyer sur « Mute» (« Muet » en anglais). Le monde se fige et devient silencieux, seul reste le corps en mouvement. Mute est une pièce pour quatre acrobates : une femme complètement dépassée, un homme a… +

Appuyer sur « Mute» (« Muet » en anglais). Le monde se fige et devient silencieux, seul reste le corps en mouvement. Mute est une pièce pour quatre acrobates : une femme complètement dépassée, un homme anxieux au rythme intérieur accéléré, une maniaque du contrôle et un rêveur décalé. Ils questionnent la relation entre l’homme et temps, avec le cirque comme langage et le corps acrobatique comme acteur. Ils interrogent notre capacité à “silencier” le temps, à ralentir un beau moment pour mieux le savourer.
Dans un monde où tout va trop vite, ils créent des suspensions, des arrêts, des retours en arrière, des ralentis, des ruptures radicales. Ils inventent de nouveaux espaces-temps pour vivre autrement…

  • LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

    Présentations Tout public le samedi 15 février à 20h et le dimanche 16 février à 15h
    Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
17.02
21.02

Résidence

Agora

Compagnie Happés, Mélissa Von Vépy

Les Flyings

Mélissa Von Vépy, artiste franco-suisse, débute le cirque à l’âge de 5 ans aux Ateliers des Arts du Cirque de Genève, puis intègre le CNAC dont elle sort diplômée en 1999 en tant que trapéziste. En 2000, elle fo… +

Mélissa Von Vépy, artiste franco-suisse, débute le cirque à l’âge de 5 ans aux Ateliers des Arts du Cirque de Genève, puis intègre le CNAC dont elle sort diplômée en 1999 en tant que trapéziste. En 2000, elle fonde la Cie Moglice-Von Verx, mais en 2010, ses créations voient le jour sous un nouveau nom de compagnie: «Happés», comme happés dans un univers de métaphore poétique, philosophique et onirique évoquant des sentiments et des questionnements universels. Associée au Pôle Cirque de Nexon (2019-2022), la compagnie Happés est conventionnée par La Région Occitanie.
CRÉATION FÉVRIER/MARS 2021

-
19.02
28.02

Résidence

Archaos

Fabrozio Solinas

Little garden project

LITTLE GARDEN, est une parade nuptiale jonglée qui a pour objectif de draguer le public… Une invitation à stimuler l’imagination de chacun. Une ode à la vie, à l’animalité. Tout bêtement. Comme les saumons qui… +

LITTLE GARDEN, est une parade nuptiale jonglée qui a pour objectif de draguer le public…
Une invitation à stimuler l’imagination de chacun. Une ode à la vie, à l’animalité.
Tout bêtement. Comme les saumons qui remontent le courant pour aller s’accoupler au péril de leur propre vie, une créature entre sur scène, balles à la main, pour chercher et choisir sa compagne. De n’importe quelle manière, il faudra survivre aux regards du publics.

  • LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

    Présentation Tout public le vendredi 28 février à 19h
    Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
25.02
06.03

Résidence

Agora

Collectif Malunés

We agree to disagree

Né en 2009, le collectif Malunés est une compagnie de cirque actuel belge composée à l’origine de quatre jeunes artistes ayant pour objectif de s’enrichir sur la piste, dans la rue, tout en suivant la format… +

Né en 2009, le collectif Malunés est une compagnie de cirque actuel belge composée à l’origine de quatre jeunes artistes ayant pour objectif de s’enrichir sur la piste, dans la rue, tout en suivant la formation supérieure des arts du cirque de Tilburg. De spectacle en spectacle, la troupe s’enrichit de nouveaux talents et malgré une société de plus en plus individualiste persévère en donnant la part belle au collectif. Pour cela, Malunés continue d’expérimenter, de jouer, et de travailler, associant compagnies, artistes et spectateurs dans un même élan de solidarité.

CRÉATION 2020

-
À venir
mars
2020
09.03
20.03

Résidence

Archaos

Collectif d'équilibristes

Le complexe de l'Autruche

« Se tenir debout, danser, chanter, jouer, marcher, courir, tourner, jouer de la musique, etc. Faire toutes ces choses habituelles, mais sur les mains pour développer notre propre langage..Trouvons d… +

« Se tenir debout, danser, chanter, jouer, marcher, courir, tourner, jouer de la musique, etc.
Faire toutes ces choses habituelles, mais sur les mains pour développer notre propre langage..Trouvons des échappées, un sursaut, un exode, des traversées, un cul-desac, des lignes, une folie, des rires, des frustrations, une échappée réelle, des déséquilibres. »Le collectif d’équilibristes

« Si vous vouliez bien demeurer immobiles un instant et laisser vos sensations agir au fond de vous-mêmes, vous comprendriez comme toute chose désire être sauvage. » L’oiseau Canadèche de Jim Dodge

  • LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS

    Présentation Tout public le vendredi 20 mars à 19h
    Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
09.03
21.03

Résidence

Agora

Compagnie Quotidienne, Jérôme Galan et Jean Charmillot

Vol d'usage

La Compagnie Quotidienne naît de la rencontre de Jean Charmillot et Jérôme Galan, tous deux issus du CNAC. C’est là qu’ils associent pour la première fois le vélo acrobatique et les sangles aériennes. … +

La Compagnie Quotidienne naît de la rencontre de Jean Charmillot et Jérôme Galan, tous deux issus du CNAC. C’est là qu’ils associent pour la première fois le vélo acrobatique et les sangles aériennes. Cette recherche d’un vocabulaire nouveau mêlant l’horizontalité du vélo et la verticalité des sangles les conduit à la création de leur premier spectacle Vol d’usage. Ce spectacle était volontairement destiné au chapiteau. Aujourd’hui, dans un second temps, ils se lancent dans son adaptation pour la salle, passant de la piste circulaire à une scène frontale.
CRÉATION MARS 2020

-
©Vasil Tasevski
23.03
17.04

Résidence

Archaos

Pré-O-Coupé / Nikolaus

Presque parfait

Presque parfait.. ou Une petite histoire de l’humanité ! L’histoire de l’Humanité, de l’expulsion du Paradis à l’Apocalypse, revue par Nikolaus avec humour et cynisme, où tout aurait dérapé à cause de presque rien,… +

Presque parfait.. ou Une petite histoire de l’humanité !

L’histoire de l’Humanité, de l’expulsion du Paradis à l’Apocalypse, revue par Nikolaus avec humour et cynisme, où tout aurait dérapé à cause de presque rien, d’un simple bonbon… Comment expliquer l’état actuel du monde si l’homme a conscience de ses actes ? A-t-il seulement goûté au bonbon, à l’arbre de la connaissance ? Si le début peut se lire différemment, alors la fin aussi : et si l’Apocalypse ressemblait plutôt à une grande fête sur une montagne fumante de déchets électroniques, où il ne serait pas question de souffrance mais d’inconscience collective ?

  • LES RENDEZ-VOUS CIRQUE D’ARCHAOS > Présentation Tout public le vendredi 17 avril à 19h

    Gratuit sur réservation : publics@archaos.fr

-
À venir
avril
2020
06.04
10.04

Résidence

Association A4

Cie Avis de tempête

Mater ! Ma mère, nos mères, nos reines

Ce spectacle est un hommage à nos mères, à nos femmes guerrières. Ce projet porté par la compagnie Avis de Tempête, et notamment par Louise Faure cherche à mettre en avant le rôle engagé de la femme devenue … +

Ce spectacle est un hommage à nos mères, à nos femmes guerrières.

Ce projet porté par la compagnie Avis de Tempête, et notamment par Louise Faure cherche à mettre en avant le rôle engagé de la femme devenue mère avec tout ce que cela implique, que ce soit de l’ordre physique ou moral face à une société en pleine mutation. Les codes sociaux changent, les femmes sont en quête de reconnaissance, de respect et d’équité. Où se situe alors le choix, la liberté ? C’est une ode à l’amour, à l’engagement du corps féminin que la compagnie souhaite célébrer.

-
Le chapiteau de la Cie Avis de Tempête
20.04
29.04

Résidence

Agora

Olivier Debelhoir

Une pelle

Olivier Debelhoir commence le cirque à l’âge de 11 ans à l’ENC de Châtellerault et marche pendant huit ans sur un fil. Il intègre la première promotion de l’école Théâtre acrobatiquede Marseille, quatre ans de fo… +

Olivier Debelhoir commence le cirque à l’âge de 11 ans à l’ENC de Châtellerault et marche pendant huit ans sur un fil. Il intègre la première promotion de l’école Théâtre acrobatiquede Marseille, quatre ans de formation où il devient porteur et équilibriste. Ainsi spectacles et collaborations se succèdent. Il se définit comme un équilibriste sur «agrès du quotidien», « Je monte, je monte. Je décolle. Je respire. Si j’ai peur, je parle et ça m’ancre, me rattache aux gens.». Son nouveau projet sera une expédition, une ascension… Un fil et une pelle seront nécessaires.

CRÉATION MAI 2020

-
© Nicolas Ligeon
À venir
juillet
2020
25.05
09.07

Résidence

Agora

Johann Le Guillerm

Terces

Johann Le Guillerm créé en 1994, sa compagnie Cirque ici et un premier spectacle solo, Où ça ? qui tournera cinq ans à travers le monde. Il reçoit en 1996 le Grand Prix National du Cirque. Depuis 2001, il… +

Johann Le Guillerm créé en 1994, sa compagnie Cirque ici et un premier spectacle solo, Où ça ? qui tournera cinq ans à travers le monde. Il reçoit en 1996 le Grand Prix National du Cirque. Depuis 2001, il est engagé dans un projet de recherche Attraction qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement, l’impermanence et qui se matérialise dans des formes variées : objets, spectacles, sculptures, performances… Terces est l’acte III d’un spectacle en constante évolution. Quinze ans après en avoir posé les premières fondations, l’artiste le déploie pour la troisième fois succédant à Secret (temps 1 & 2) Dans ce nouvel opus, des figures familières formeront les strates d’une mémoire, comme un paysage a priori familier, mais confronté à de nouvelles perturbations qui en permet une nouvelle lecture.

CRÉATION NOVEMBRE 2020

-
© Grégoire Korganow
29.05
08.06

Résidence

Archaos

Cie Libertivore

L'Autre

Avec Hêtre, Phasmes et Fractales, Fanny Soriano a signé un triptyque où scénographie et mouvements s’inspiraient de la nature. Cette nouvelle création inaugure un cycle sur les relations humaines, qui se… +

Avec Hêtre, Phasmes et Fractales, Fanny Soriano a signé un triptyque où scénographie et mouvements s’inspiraient de la nature.
Cette nouvelle création inaugure un cycle sur les relations humaines, qui seront également déclinées à travers trois spectacles.
Ce premier volet pour 2 interprètes explore l’altérité, qu’elle naisse de la fraternité ou au contraire de l’adversité.

-