13.04.2021 — 14.04.2021

Événement

le Prato

le Prato - Gilles Defacque

L'Aile du Radeau (Don Quichotte à la dérive...)

Un spectacle burlesque et tragi-farce à la sauce Prato, une fresque circassienne menée par Gilles Defacque fou d’improvisations et de poésie !

Une rêverie vers le continent perdu à partir de Don Quichotte de Miguel de Cervantès.

Nous sommes l’Aile du Radeau… sur ce radeau… Don Quichotte est le fil rouge, constamment interrompu par des digressions. Le radeau, la dérive, l’esquif, la fragilité, partir, migrer, l’ailleurs, le rêve de l’ailleurs - c’est toujours mieux ailleurs, la fièvre folle de l’or, la vie pour l’or, la dérive, l’autre monde, dépouiller l’autre, le rançonner,... et que devient la vie- là-dedans ? Et la femme ? Et Dona Quichotte, qu’en pense-t-elle ? Et les autres ? Et tous ceux et toutes celles qui n’en sont pas ? Et les migrants pendant ce temps-là… Comment vivre sur ce radeau ? Comment survivre ? Comment partager ? Que faire ?

**La poésie sera notre Eldorado. **« Je cherche l'or du temps » (André Breton)

Mise en scène et écriture Gilles Defacque.
Avec Jacques Motte, Séverine Ragaigne, Gilles Defacque, jeu
Léa Passard et Miguel Rubio, mât chinois
Macarena Gonzales, contorsion
Sandrine Ricard, acrobate, danseuse et Wiliam Schotte à la musique.

*Avec sept interprètes, Gilles Defacque construit un numéro d’auteur et d’acteur cousu sur-mesure pour habiller le personnage de Cervantes, et mieux épingler le monde qui nous entoure. (…) Au-delà, et sous couvert d’un burlesque parfaitement maîtrisé malgré les signes d’une apparente décontraction, il plonge le spectateur dans une profonde réflexion : comment défendre et soutenir nos désirs dans un monde aussi complexe et cauchemardesque ? Par l’amour, répond-il, et par la liberté affirmée d’être, et de faire. *Nathalie Yokel, La Terrasse

*Cabaret clownesque. Comment tenir le pari d’adapter Don Quichotte de Cervantes et de rêver de terres utopiques ? En resserrant la trame aux trois principaux personnages du roman et en transformant un agrès de cirque (le mât chinois) en moulin à vent planté dans le lointain.(…) Dulcinée ? Elle leur tient la dragée haute, dans la défroque ultra féminine de Séverine Ragaigne, clownesse rafraîchissante qui met la pagaille dans cette aventure scénique où rire et folie riment avec poésie. ***Emmanuelle Bouchez, Télérama

en version circulaire au Cirque Jules Verne
Pôle National Cirque et Arts de la Rue à Amiens
les 13 et 14 avril 2021 à 20H

**